Vanessa Rousso : De reine du poker à diva de la musique électro

Melissa Ouellet et Vanessa Rousso
Melissa et Vanessa ont la vibe.

Si Vanessa Rousso s’est éloignée des tapis verts du poker, elle a toujours une vie bien remplie et nous en fait profiter : le 5 février dernier, à l’occasion de son 34ème anniversaire, elle nous a fait découvrir son nouveau bébé, le single « Kiss Face », via la chaîne YouTube de son groupe N1TEL1TE.

Après avoir gagné plus de 4,5 millions de dollars au poker (elle est la cinquième plus grande joueuse mondiale de poker en termes de gains !) et après avoir assuré comme DJ à Las Vegas, à Paradise Island ou à Rio de Janeiro, Vanessa se lance donc avec sa compagne Melissa Ouellet (elle-même DJ et productrice de talent) à l’assaut des dance floors.
Et force est de constater que c’est plutôt réussi !

Vanessa invente ses propres accords, ses mélodies et ses rythmes, elle écrit les paroles, et surtout elle invente et synthétise de nouveaux sons à partir de zéro. On découvre à cette occasion que ses études à la très réputée Berklee School of Music de Boston (l’une des plus grandes écoles de musique privée des Etats-Unis) ont porté leurs fruits !

La musique électronique de ce morceau vous emporte et vous fait planer pendant plus de 5 minutes : les rythmes et les accords sont intéressants et variés et loin d’être abrutissants ou assourdissants. Quant aux paroles, elles ont une petite histoire rigolote puisque « elles sont venues d'une rencontre avec un gars en état d'ébriété qui envoyait des bises à tout le monde et faisait des avances à toutes les femmes qu'il croisait. »

« Répandre de l'amour et faire danser les gens »

D’après leur site Internet, (http://n1tel1te.com), les deux jeunes femmes prévoient de sortir d’autres singles en 2017.

En attendant de découvrir leurs autres pépites, vous pourrez acheter des vêtements griffés N1TEL1TE ou pour les plus grands fans du couple, profiter d’un dîner interactif pour chatter avec Mel et Vanessa via Skype (moyennant quand même 350 $).

Vanessa souhaitait « […] amener quelque chose de positif [avec la musique]. » Et il est clair qu’elle a atteint son objectif : « Répandre de l'amour et faire danser les gens... ma victoire peut être celle de tous » (contrairement à ce qu’elle ressentait lors de ses derniers tournois de poker où une victoire se remportait toujours au détriment de son adversaire).

Voici en tout cas un fond sonore agréable et atypique pour renouveler l’ambiance de votre soirée.
Vous aussi vous adhérez ?


A voir aussi, Vanessa en séance de mixage :

-----

Vanessa Rousso : « La musique est ma priorité »

(par Fred Guillemot - interview publiée en avril 2013)

Vanessa Rousso EPT bandana
Vanessa Rousso, une touche à tout.

On la connaît principalement en tant que joueuse de poker de la Team PokerStars, mais Vanessa Rousso a de nombreuses autres cordes à son arc, et notamment le "djing" et la musique, sa passion numéro 1.


Ton côté "touche à tout" est vraiment impressionnant... sport, musique, politique, échecs, environnement, ...

Je m'ennuie en fait. J'ai toujours besoin de nouvelles activités, c'est ma personnalité. J'ai toujours été comme ça. 

Et d'où te vient ta passion pour la musique et le métier de DJ ?

J'ai commencé le violon quand j'étais très petite, j'en joue toujours d'ailleurs. À 25 ou 26 ans, je me suis mise à la batterie, et j'ai découvert que j'aimais vraiment jouer de la musique.

J'ai décidé de prendre des cours à distance à la Berkeley School of Music. C'est une école très prestigieuse, avec beaucoup de formations à distance. Pendant que je voyageais et jouais au poker, j'ai pu suivre 4 de leurs programmes, autant théoriques que pratiques (composition, etc.).

Là, j'ai composé à peu près 200 chansons, je joue d'une dizaine d'instruments, et être DJ, pour moi, c'est avoir la chance de partager ma musique. Et de m'amuser.

vanessa rousso 12486
A la table de poker aussi, Lady Maverick connaît la musique.
 

Est-ce que ton pseudo « Lady Maverick » vient de là ?

Non, en fait, quand j'ai commencé à jouer sur Internet, un ami m'a suggéré que j'avais pas mal de points communs avec le personnage du film Maverick. Il vend des parts pour pouvoir participer au championnat du monde, et c'est un peu ce que j'ai dû faire quand j'ai commencé ma carrière. J'ai fait la même chose avec mes amis pour participer au Main Event, puis j'ai fini 7ème pour 260 000$ de gains.

Est-ce que ta rencontre avec Lisa Pittman, DJ à Vegas, a été importante ?

Oui, en fait on avait une amie en commun, à qui j'avais fait écouter ma musique, et qui m'a proposé de la rencontrer en pensant qu'on s'entendrait bien. Elle avait raison !

Votre duo 100% féminin, Deuces, existe toujours ?

Oui, oui, nous sommes toutes les deux très occupées, mais on y travaille dès qu'on a un peu de temps. On va faire pas mal de concerts en Europe cet été, à Barcelone, à Paris, partout.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas bien cet univers, peux-tu nous expliquer un peu en quoi consiste le métier de DJ ? Quelles qualités faut-il, que doit-on apprendre, ... ?

En fait, il y a deux choses à connaître : les bpm (battement par minute NDLR), et la tonalité de la musique. C'est pour ça que je pense qu'il est très important d'avoir une formation musicale pour être DJ. On ne peut pas mixer de morceaux qui ne sont pas dans la même tonalité.

Et puis il faut aussi connaître les gens, savoir instinctivement ce qui va leur plaire.

Quelles sont les qualités à la fois utiles au joueur de poker et au DJ ?

Je pense que quand on est DJ, il faut aussi savoir lire les gens. Savoir ce dont ils ont envie pour arriver à rythmer la soirée, savoir faire des pauses.
C'est aussi important de savoir contrôler ses émotions et d'être endurant.

rousso dj2
Vanessa aux platines lors de la soirée du PCA 2012.
 

Tu as été DJ à la soirée du PokerStars Caribbean Adventure 2012, et apparemment ça a plutôt bien marché. Tu aimerais renouveler l'expérience ?

J'aimerais bien, oui. C'était génial, et j'étais très fière. Mes amis m'ont dit qu'ils avaient bien aimé ce que j'avais fait.

Tu es donc aussi une violoniste aguerrie ?

Oui. Je jouais de la musique classique quand j'étais petite, mais maintenant je suis beaucoup plus polyvalente. Aujourd'hui je joue, je compose, je produis.

Je me dois de faire un parallèle avec une autre violoniste que tu connais sûrement, Lindsey Stirling, puisqu'elle mixe son violon avec des musiques électroniques.

Oui, moi aussi j'aime bien intégrer mon violon dans quelques chansons, que je n'ai pas encore mises sur Internet. J'aime bien faire ce genre de mélange.

J'aime beaucoup ce que fait Lindsey Stirling, c'est très intéressant.

Quelles sont tes influences musicales ?

Moby, la musique électronique française, AVICII, et beaucoup d'autres. Mais ce sont les principales.

Peux-tu nous faire un Top 5 de tes chansons préférées ?

Buffalo Springfield – For What It's Worth

AVICII - Levels

Moby – Porcelain

Ulrich Schnauss – Monday Paracetamol

Massive Attack - Teardrop

Tu es également mannequin. Est-ce que la mode t'intéresse en général ?

Oui, j'aime beaucoup la mode, mais je déteste le shopping.

Pour moi ce sont deux choses différentes. J'aime avoir du style, un style unique même, mais le shopping m'ennuie, c'est trop long.

La mode, le poker, le DJing... Les trois milieux sont-ils faciles à concilier ?

Oui, bien sûr. J'ai des projets dans les trois, mais bon, tout cela prend du temps. Pour l'instant, la musique est ma principale priorité, mais je manque de temps libre. Mais avec le temps, j'espère arriver à tout concilier.



Autre interview de Vanessa Rousso sur PokerListings :
« Vanessa Rousso a toujours les crocs, et participe à Big Brother »

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page