Vicky Coren première double vainqueur de l'EPT à San Remo

8G2A3148EPT10SANVickyCorenNeil Stoddart
Vicky Coren, un belle première double championne EPT ! (photo Neil Stoddart, PokerStars)

Beaucoup en rêvaient, et c'est Vicky Coren qui l'a fait : la joueuse anglaise devient la première à remporter un deuxième titre sur le circuit EPT.

Il aura donc fallu presque 10 ans pour que l'exploit se réalise, puisque Coren avait remporté son premier sacre en 2006 à Londres (elle était alors la première joueuse à remporter un EPT). C'était même avant un autre heureux évènement, son mariage avec l'acteur David Mitchell.

De nombreux joueurs s'en étaient en effet fait un objectif majeur (dont ElkY), et plusieurs seront déjà passé près (tel le Canadien Mike McDonald 2ème du PCA en début d'année).

La joueuse PokerStars n'est pourtant pas une professionnelle à plein temps. Et mieux encore, elle n'était pas la mieux placée au démarrage de la table finale, puisque alors en dernière position en jetons !

coren2
Un trophée de l'EPT qui va sans doute recevoir plus d'affection que jamais.

C'est finalement le seul Français de cette finale, Emmanuel Pariset, qui aura trouvé le chemin de la sortie en premier, d'une façon un peu inhabituelle. Lui et l'Italien Andrea Benelli se retrouvaient en duel au flop après plusieurs relances ayant impliqué le chip leader Jordan Westmorland.
Sur le flop 2 6 5 Pariset annonçait tapis alors que ce n'était pas à son tour. Benelli checkait, Pariset pouvait cette fois envoyer tous ses jetons au milieu, mais rapidement payé par Benelli avec K K (Pariset possédait K Q).

A 34 ans Pariset réussit là son premier résultat sur le circuit, lui qui est joueur amateur et responsable d'une société de consulting en dehors des tables. Il a commencé le poker en 2006 et est sinon plutôt adepte des cah games de l'Aviation Club de France.
A noter qu'ils sont 4 tricores dans l'argent sur les 40 au départ (beaucoup d'autres avaient préféré se rendre au WPTn Paris) : Pariset donc (8ème), Ludovic Riehl (17ème), Flavien Guenan (50ème), et Jean-Philippe Peyratoux (63ème). Sans oublier le Franco-Américain Olivier Busquet en 27ème place.


"Je ne m'attends jamais à gagner."

A 3 joueurs restants, la main clé aura opposé Westmorland avec Q-T à Coren-Mitchell avec A-T, sur un flop T-T-2. Un grand coup derrière la tête pour l'Américain qui n'allait pas s'en relever derrière.

Et la décision allait être faite un petit quart d'heure après l'élimination de Westmorland. La dernière main, synonyme de victoire pour l'Anglaise ? A A chez l'Italien Giacomo Fundaro, Q J chez Coren. Flop Q 7 J, et tout l'argent partait au milieu sur une turn T. Et aucun as n'allait venir changer le cours de l'histoire.

"Je suis d'un naturel pessimiste" confiait pourtant Victoria après sa victoire. "Je ne m'attends jamais à gagner."

pariset
Pariset, premier Français et finaliste dans cet EPT San Remo (8ème).

A 40 ans, l'écrivaine, présentatrice télé et journaliste voit son total de gains en tournois live désormais atteindre les 2,4 millions de dollars.

"Mon credo a toujours été d'être contente de faire un profit, et encore plus important de prendre du plaisir. Je ne réalise pas encore, mais je suis extrêmement reconnaissante envers toutes les personnes qui ont été derrière cette victoire."

L'histoire ne dit pas en revanche si Vicky a touché le pied de la statue de marbre appelée "La Cica" à l'entrée du casino de San Remo, acte censé porté chance.


Schemion, Puchkov, Soulier parmi les autres vainqueurs de San Remo

Du côté des side events (tournois annexes), que retenir ?

- Dans le High Roller à 10 300€ et 105 joueurs, c'est l'Allemand Ole Schemion qui s'impose, pour 265 000€.
- L'IPT San Remo (au format "accumulator") à 770€ a été décroché par le local Alessandro De Fenza (609 joueurs, gain 105 600€).
- Grosse semaine pour l'Australienne Angelina Rich, qui réussit les 3 premiers cashs de sa carrière, et remporte notamment le Women's event à 330€ (et 24 joueuses)pour 2 270€. La Française Nathalie Schaeffer termine 4ème.
- Le Russe Konstantin Puchkov décroche deux tournois annexes, celui d'Open-face Chinese Poker à rebuys illimités et 990€ (24 entrées) devant Max Pescatori, pour 12 300€, et celui de Pot-Limit 7-Stud Deepstack turbo à 220€ (17 joueurs) pour 1 385€.
- Même chose pour l'Allemand Martin Finger, qui remporte le NLHE single re-entry à 990€ et 293 entrées pour 51 400€, et le NLHE 6-max turbo à 4 800€ et 18 entrées pour 33 800€.
- Le Polonais de la Team PokerStars Marcin Horecki s'adjuge le Pot-Limit Omaha turbo à 550€ et 59 joueurs, pour 8 600€, et l'Allemand Martin Finger
- Enfin Fabrice Soulier ne sera venu disputer qu'un tournoi (future paternité avec Claire Renaud oblige), le Deuce-to-Seven Triple draw 6-handed à 990€, un tournoi qu'il aura remporté devant 12 autres joueurs, pour 5 680€.
- Autre Français primé, Giovanni Rosadoni dans le NLHE Deepstack à 550€ à 91 joueurs, pour 10 425€.

 

Résultats et Classement sélectif du Main Event de l'EPT San Remo 2014
556 joueurs - buy-in 4600€+300€ - prizepool 2 480 872 €

1- Victoria Coren (Angleterre) - 476 100 €
2- Giacomo Fundaro (Italie)- 298 700 €
3- Jordan Westmorland (USA) - 213 850 €
4- Andrea Benelli (Italie) - 166 700 €
5- Andreas Goeller (Italie) - 130 750 €
6- Bruno Stefanelli (Italie) - 102 700 €
7- Andrija Martic (Croatie) - 76 650 €
8- Emmanuel Pariset (France) - 53 100 €
/
11- Lukas Berglund (SUE) - 34 480 €
13- Stephen Chidwick (ANG) - 29 275 €
14- Alex Kravchenko (RUS) - 25 550 €
17- Ludovic Riehl (FRA) - 22 575 €
25- Dinesh Alt (SUI) - 15 130 €
26- Michael Tureniec (SUE) - 15 130 €
27- Olivier Busquet (USA) - 15 130 €
38- Dimitar Danchev (BUL) - 11 660 €
46- Dominik Nitsche (ALL) - 10 170 €
48- Alex Bilokur (RUS) - 10 170 €
50- Flavien Guenan (FRA) - 10 170 €
57- David Yan (NZE) - 9 180 €
61- Johnny Lodden (NOR) - 9 180 €
63- Jean-Philippe Peyratoux (FRA) - 9 180 €
64- Roberto Romanello (ANG) - 9 180 €
73- Victor Ramdin (USA) - 8 434 €
(79 payés)


Derniers Blog Posts »