Paul Volpe inflige une défaite doublement préjudiciable à Daniel Negreanu

e13 volpe2
Paul Volpe

Daniel Negreanu a beaucoup en jeu dans ces WSOP : gagner son 7ème bracelet et remporter une grosse somme en paris. Mais c'est Paul Volpe qui est sorti vainqueur de leur duel dans l'épreuve 13 de Deuce-to-Seven cette nuit.

C'est le premier bracelet WSOP remporté par Paul Volpe, accompagné de 253 524 $ pour le premier. Negreanu devra donc lui attendre pour son 7ème, puisqu'il aura finalement été défait à l'issue d'un heads-up disputé.

14 joueurs ont fini payés de ce tournoi numéro 13, duquel Volpe aura pris la tête à la fin du Jour 2.

"J'ai essayé de ne pas trop m'écarter des clous" raconte t-il à propos de sa stratégie. "J'essayais juste de gratter des jetons, et quand j'en avais j'essayais juste de mettre la pression sur les plus petits tapis."


Seul joueur de la finale sans bracelet

La tâche s'annonçait pourtant rude pour Volpe qui était ni plus ni moins que le seul joueur sans encore avoir connu la victoire aux WSOP.

negreanu event13
Daniel Negreanu peut être déçu. Mais il aura déjà fait transpirer de nombreux parieurs.

L'Américain devait en effet faire face à Negreanu mais aussi Jason Mercier, Brian Rast, John Monnette, Abe Mosseri et Larry Wright.

Il aura connu un début de partie difficile et aura perdu son avantage au profit de Mercier, après des éliminations rapides de Mosseri et Monette.

A 3 joueurs restants, Volpe était troisième en jetons, et tout le monde ou presque s'attendait à un duel "fratricide" entre les deux joueurs de la Team PokerStars, Negreanu et Mercier. Même les deux concernés selon Volpe :

"J'ai presque eu l'impression qu'ils voulaient aller en heads-up lorsque nous n'étions plus que tous les trois. Je les voyais se regarder comme si ça les ennuyait quand je gagnait des pots. (...) J'étais content de les battre."


"Je savais à quel point cette victoire comptait pour des paris"

Le large avantage de Mercier (près de la moitié des jetons) ne dura cependant pas longtemps. Volpe repris le commandement grâce à un pot de 400k$, avant d'entamer le heads-up avec un avantage de 2 contre 1 en jetons. Un heads-up qui n'allait pas faire transpirer que les deux joueurs, mais aussi de nombreux observateurs. Negreanu a en effet parié avant les WSOP que lui ou Phil Ivey remporteraient au moins un bracelet, prenant les paris contre à 1 contre 1 (à 5000$ minimum).

--- (Moi et Phil Ivey en tant qu'équipe, vous pouvez miser sur le fait qu'aucun d'entre nous ne gagnera de bracelet cet été, à 1 contre 1.) ---

Et bien sûr de nombreux joueurs ont répondu à l'appel, pour une somme totale que l'on imagine importante. Et pour Volpe, cela s'est ressenti dans son jeu :

"Il veut tellement remporter un autre bracelet. Il joue de manière incroyable, mais au fur et à mesure que l'on avançait, il pouvait se montrer hésitant à engager tous ses jetons. Il voulait vraiment arriver jusqu'au heads-up et partir de là, et je pense que j'en ai profité, je lui ai mis beaucoup de pression. Et je sais à quel point tous ses paris en jeu avaient aussi de l'importance pour lui."

Negreanu aura réussi à faire un petit come-back dans la partie, sans succès à l'arrivée.

Les parieurs contre lui et Ivey pouvaient donc respirer, même s'il reste pas moins de 50 tournois, tandis que le Canadien a annoncé qu'il allait en gagner trois. Une affaire à suivre donc de très près.

 

Derniers Blog Posts »