WPT Bellagio Acte 1 - Nicolas Levi dans l'argent

Nicolas Levi
Nicolas Levi finit dans l'argent

Le World Poker Tour Championship du Bellagio de Las Vegas a été à la hauteur de son plateau prestigieux. Côté français peu d'éclats, avec tout de même un Nicolas Levi terminant dans l'argent.

La prestigieuse étape WPT de Las Vegas au Bellagio a réuni un énorme plateau de 545 joueurs. Avec un buy-in à 25 000$, le prizepool atteignait ainsi la faramineuse somme de plus de 13 millions de $.

Une pléiade de stars illuminait les salles, offrant dès les deux premiers jours de qualifications un nombre considérable de « tables de la mort ». Ivey, Brunson, Hellmuth, Negreanu, Hansen, … les plus grands étaient évidemment de la partie.

 

A l'issue des Day 1A et 1B, c'est Kenny Tran, 3ème en jetons, qui était le plus en vue parmi celles-ci. Le vainqueur de l'an dernier, Carlos Mortensen, suivait à deux longueurs.

Forcément beaucoup de casse devait être constatée : Laak, Cunningham, Antonius… et un premier français sorti en la personne de Ludovic Lacay, guère en veine.

7 français faisaient tout de même partie des 421 survivants, parmi lesquels David Benyamine bien placé (7ème), et Patrick Bruel déjà plus loin.

 

Le Day 2 fut une hécatombe pour les tricolores restants. Bertrand « Elky » Grospellier, il est vrai déjà en mauvaise posture, subit rapidement la loi d'un AK face à ses dames.

Bruno Fitoussi fut encore moins chanceux, perdant sur une river malheureuse.

Patrick Bruel entama lui une progressive descente aux enfers malgré sa bonne tenue de la veille, avant de sauter avec une paire de 2 face aux « American Airlines ».

Enfin, Arnaud Mattern fut également à ajouter à la liste des éliminés.

Seuls trois français continuaient donc l'aventure en les personnes de Nicolas Levi, Benyamine, et Philippe Rouas.

 

Nouvelle grosse épuration du côté des grands noms, pendant que d'autres se portaient au contraire plutôt bien, tels Gus Hansen remonté en 19ème position, pendant que Carlos Mortensen conservait sa place dans le Top 5, dominé par Robert Mizrachi.

Sur les 188 joueurs qualifiés pour le Day 3, on pouvait encore retrouver Isabelle Mercier, Negreanu, Ivey, Barry Greenstein, ou encore Mike Matusow.

 

Le Day 3 s'annonçait chaud, puisque devant décider de l'éclatement de la bulle et donc des (100) places payées. Deux des trois derniers français, Rouas et Benyamine, échouaient de peu avant cette marche. Meilleur sort pour Nicolas Levi en revanche, un temps pourtant très bien placé, qui malgré une anonyme 62ème place, est payé, et repart avec 39 570$.

A la fin de la journée, ils n'étaient plus que 55, une troupe emmenée par ce diable de Gus Hansen, devenu chip leader. Suivaient entre autres Robert Mizrachi (10ème), TJ Cloutier (36ème), Carlos Mortensen (41ème), Isabelle Mercier (48ème).

 

Seconde partie à suivre dès vendredi le 9 mai.

Derniers Blog Posts »