WPT Brunson Five Diamond, Pari manqué pour Elky

chino 5diamond win
Chino Rheem

Le World Poker Tour Five Diamond Doyle Brunson était la dernière chance pour Bertrand Grospellier de récolter les points nécessaires pour passer en tête du classement du joueur de l'année établi par CardPlayer, et décrocher ce titre honorifique.

Malheureusement et malgré une belle partie, le français n'aura pas réussi son pari en ne réussissant ni à entrer dans l'argent, ni à prendre les points nécessaires à cet accessit.

A 15 000 $ le droit d'entrée, ce dernier grand tournoi de l'année avait en tout cas comme de bien entendu attiré et réuni tout le gratin du poker mondial (et comme d'habitude citer les noms des stars mondiales présentes pourrait remplir un bottin).

Sept français faisaient partie des 497 partants, tels David Benyamine, Rémy Biechel et Philippe Rouas.
Après plusieurs side event tentés pour grappiller quelques points supplémentaires dans sa quête du joueur de l'année, et deux belles places payées obtenues (12ème du 3000$ et 9ème du 5000$), Bertrand Grospellier s'attaquait à la montagne du Main Event, avec l'objectif difficile de terminer dans les quatre premiers, sans que ses adversaires devant lui (David Pham et John Phan) ne terminent dans les meilleures places.

Les deux premiers jours de qualification se déroulèrent sans souci majeur pour tous nos frenchies puisque tous se qualifiaient. Benyamine terminait 14ème du Day 1B, tandis que le Day 1A, dominé par Phil Hellmuth, était côté français bien conduit par Rémy Biechel 33ème, son ami Elky suivant un peu plus loin.

Malheureusement la mayonnaise aura été bien différente lors du Day 2, puisque les espoirs d'Elky dans sa quête s'effondrèrent aussi vite que son élimination fut prématurée lorsque sa double paire s'écrasa contre une couleur réussissant son tirage.
David Benyamine maintint pour sa part un bon cap en se positionnant dans le chip lead à la fin de la journée, Biechel se qualifiant lui aussi, tandis que l'on perdait les derniers autres français Philippe Rouas, Patrick Bueno, Jean-Claude Perrot, et Jacques Zaicik.

Le Day 3 s'annonçait décisif pour l'attribution de la bulle et des cent plus envieuses places. Des places payées qu'atteignirent finalement Benyamine et Biechel, même si ce dernier dut arrêter son aventure dans le courant de la journée.

« Big Ben » dut finalement s'incliner lors du Day 4, éliminé en 25ème position par Mike Matusow sur un coin-flip.

Si Elky n'aura pas décroché son titre en échouant à déloger John Phan (et en ayant même été doublé par David Pham qui avait terminé 3ème du side event à 5000$), c'est un autre joueur ayant marqué l'année qui se sera adjugé la victoire finale dans cet EPT : David « Chino » Rheem. L'américain avait déjà été aperçu du côté de la table finale du Main Event WSOP, duquel il avait terminé 7ème.

Bertrand Grospellier succède à Arnaud Mattern en terminant toutefois meilleur français de ce classement au mode de calcul complexe, devant David Benyamine (sixième au général) qui aurait lui aussi pu réaliser l'exploit dans la dernière ligne droite. Suivent Roger Hairabedian, Rémy Biechel, et Anthony Lellouche.

Le classement de la Table Finale, de quelques stars, et des français (100 places payées) :

1 - Chino Rheem (USA) - 1 538,730 $
2 - Justin Young (USA) - 936 760 $
3 - Evan McNiff (USA) - 540 440 $
4 - Steve Sung (USA) - 396 205 $
5 - Amnon Filippi (USA) - 288 235 $
6 - Hoyt Corkins (USA) - 216 175 $

(...)

9- Mike Matusow
10- Clonie Gowen
11- Robert Mizrachi
25- David Benyamine (43 235 $)
27- Andy Bloch
38- Barry Greenstein
47- Nam Le
48- Allen Cunningham
59- Antonio Esfandiari
66- Doyle Brunson
68- René Angelil
76- Annie Duke
78- Humberto Brenes
86- Remy Biechel (21 620 $)
92- Johnny Chan
93- Phil Hellmuth

Derniers Blog Posts »