WPT - Encore une victoire française !

Olivier Busquet
Qui arrêtera les français dans le World Poker Tour ?

Après la victoire de Thomas Bichon dans le WPT de Chypre il y a deux semaines, c'est un nouveau français qui s'impose dans une étape du World Poker Tour, cette fois celle de Borgata : Olivier Busquet.

Un modeste droit d'entrée de 3500$ pour cette étape de Borgata a permis au World Poker Tour de battre son record du nombre de participants, pas moins de 1018.
Si la plupart des stars du poker avaient presque logiquement préféré le standing des WSOP Europe de Londres, quelques-unes auront tout de même pu être aperçues du côté d'Atlantic City (avec Kathy Liebert en seule payée parmi elles). Et au milieu de ce parterre très fourni, un français local de l'étape était aussi de la partie, l'exilé new-yorkais Olivier Busquet.

Celui-ci affichait assez rapidement de belles promesses en prenant le chip lead à la fin du Day 2 (7ème à la fin du Day 3). Tout continuait même de bien se dérouler jusqu'à dix joueurs restants, avant que notre frenchie ne prenne un mauvais coup contre celui qui allait s'avérer son rival tout au long de cette fin de partie, Michael Brown, alors que ce dernier avait mal annoncé le montant de son tapis.

Les éliminations de Ray Henson sur un coin-flip puis d'Eric Blair sur un énorme bad beat (AA contre l'AK du français qui trouve sa quinte grâce à une dame et un valet à la turn et à la river) allaient permettre à Busquet de se refaire, avant de repasser chip leader à plus de 10 millions de jetons un peu plus tard au moment de l'entrée en table finale, en partie grâce à un bon brelan trouvé aux dépends de Brown.

Un gros pot perdu de plus de 7 millions faisait rentrer le français dans le rang, avant de finalement parvenir en heads-up toujours face à ce même Brown, avec un certain désavantage en jetons (8 millions contre 22).
Et l'affaire n'allait pas vraiment s'améliorer puisque ce déficit alla jusqu'à se porter à 1,5 contre 29.
Une première remontée à la force de plusieurs bons doublements de tapis s'ensuivait d'une rechute... puis d'une nouvelle remontée qui allait cette fois s'avérer la bonne.
Face à un Brown s'étant montré bien trop sûr de lui et d'une attitude limite, à deux doigts de célébrer sa victoire avant l'heure, un brelan floppé aura à l'arrivée permis à notre représentant de s'adjuger le titre de ce WPT Borgata, juste après celui de Thomas Bichon dans celui de Chypre !

Un spécialiste du heads-up nommé Busquet

Une telle remontée ne pourra assurément qu'asseoir un peu plus la réputation de notre homme.
Après des débuts difficiles au poker il y a quelques années, à 28 ans Busquet aura ainsi à nouveau pu prouver que sa réputation d'être l'un des meilleurs joueurs de heads-up au monde n'était pas usurpée, lui l'adepte de ces tournois en ligne à hauts enjeux, sous le pseudonyme Adonis112 (ou LivB112) sur PokerStars et Full Tilt.

Mais l'ancien trader avait déjà pu prouver qu'il était également un excellent joueur de tournoi, avec 3 places payées aux WSOP cette année (après 2 en 2008), dont une 12ème (pour 47 501 $) dans une épreuve de No Limit Hold'em à 5 000 $, et une 311ème place au main Event.
Last but not least, Busquet s'est également illustré il y a deux semaines en terminant 3ème du No-Limit Hold'em High Roller à 25 500 $ des WCOOP sur PokerStars.

Ce sont en tout cas cette fois pas moins de 925 514 $ qui viennent s'ajouter à son compte en banque.

Et ce qui est sûr, c'est que s'il y a un pays en forme en ce moment, que ce soit du côté des WPT (Bichon, Busquet), des WSOP (Saout, Dunlop, Roux), ou des WCOOP du côté du online (2 victoires pour Elky), ... c'est bien la France ! :)

Derniers Blog Posts »