WPT Venise - Vincent Pasdeloup 3ème

WPT Venedig
Venise, c'est déjà fini!

Après sa première en tant que ville organisatrice d'une étape du World Poker Tour, Venise va pouvoir retrouver tout son paisible, à peine perturbée par la victoire feutrée du suédois Astrom. Côté français, après Elky le mois dernier, c'est un qualifié en ligne qui a cette fois eu les honneurs de la table finale : Vincent Pasdeloup.

152 joueurs étaient au départ du Day 2 du WPT vénitien, en quête de l'une des 45 places rétribuées, et parmi eux quelques 18 français.

Si en plein tilt l'un des chip leaders l'américain Brandon Cantu explosait rapidement en plein vol en tout début de journée, côté français Ludovic Lacay confirmait sa bonne forme du moment en faisant montre d'une belle ascension, éliminant Dag Mikkelsen au passage avec les as. Mais la musique allait changer en fin de journée, pour voir le tapis de Cuts redescendre notamment au gré d'une confrontation brelan contre brelan. Le tout avant que le français ne finisse par trouver plus fort - ou plus chanceux - que lui dans un très gros coup, voyant une nouvelle paire d'as cette fois craquée par les dix du jeune champion canadien Mike McDonald.

Anthony Roux allait bien vite rejoindre son infortuné collègue d'équipe, tandis que Jérémy Quehen, Jean-Paul Seatelli, Vincent Spano, Jean-Philippe Rohr, Rémy Castaignon, Michel Carvin et Thibaud Guenegou partaient eux aussi dans le rail. Malgré le triplement de son tapis un peu plus tôt, Guillaume Darcourt rejoignait tout ce petit monde, lui aussi victime de l'impressionnant Mike McDonald (sur AK contre AA).
Mickael Deslandes, Joel Doucet, Benjamin Toury et Rachid Rami -auteur d'une belle partie- allaient échouer eux aussi à seulement quelques places de l'argent, ces deux derniers tombant même sous les coups du "faux frère" Guillaume de la Gorce.

Six français payés...

Au bal des éliminations (ayant également laissé Sandra Naujoks et Max Pescatori sur le carreau), ce sont tout de même six français qui seront parvenus à se hisser dans l'argent.
Une fois la bulle éclatée, Guillaume de la Gorce et Darko Stojanovic allaient être les premiers à rendre les armes, en 43ème position (7300€) pour le dernier membre de la Team Winamax en course, suivis le lendemain par Frédéric Raith (35ème, 8360€), Morgan Vila (28ème, 8360€) puis Marc Inizan, miraculé de la bulle en ayant touché deux 6 pour se sauver d'un vol ayant mal tourné avec Q6 face aux QQ. "Locsta", déjà auteur d'une place payée WPT dans le North American Poker Championship 2008, terminera finalement 18ème pour 11400€, éliminé par Dario Minieri sur une paire de rois sous joués contre deux paires floppées pour l'italien.

... vers le podium à Pasdeloup

Après des dernières heures ayant eu raison de Chad Brown ou encore Jens Kyllonen, la pré-table finale à neuf joueurs se voyait être d'un niveau relevé, avec un Dario Minieri s'étant précédemment envolé dans un coup à trois avec ses TT touchant leur brelan face à QQ et AA, et un Surinder Sunar ayant connu même fructueux scénario sur une quinte floppée contre deux paires et brelan. Mais les deux champions allaient pourtant échouer à la bulle de la table finale, en huitième et septième positions

Et un français, Vincent Pasdeloup, était toujours là ! L'héroïque qualifié en ligne Bwin(d'un freeroll s'il vous plaît) allait pratiquer un bon début de table finale, avant de s'efforcer de survivre en voyant avec délectation ses adversaires se faire éliminer un par un. Mais le valentinois de 20 ans qui n'a débuté le poker que depuis 6 mois devait finalement arrêter son incroyable rêve à la troisième place. Le tombeur d'Elky finit par voir son vol avec Q5 rencontrer l'AQ de l'inconnu Sven Ragnar Astrom, futur vainqueur au terme d'une courte table finale.

 

Classement Table Finale WPT Venise 2009

1- Sven Ragnar Astrom (SUE) 397 960 €
2- Martin Jacobson (SUE) 238 840 €
3- Vincent Pasdeloup (FRA) 169 740 €
4- Mike McDonald (CAN) 109 540 €
5- Michele Slama (ITA) 86 720 €
6- Mario Adinolfi (ITA) 66 940 €

 

Derniers Blog Posts »