WSOP 2009 : Le bêtisier, épisode 5

Phil Hellmuth
Entrée en grandes pompes de Phil Hellmuth.

Retrouvez durant tout le mois d'août notre feuilleton régulier des meilleurs anecdotes et bêtises aperçues du côté des derniers World Series of Poker. Au programme de ce dernier numéro, quelques curiosités autour du Main Event.



Il n'y a pas d'âge

S'il est un record qui n'a sans doute pas trouvé tout l'écho qu'il aurait mérité, c'est bien celui détenu par le dénommé Jack Ury. A l'occasion de ces World Series 2009, cet américain a en effet enregistré sa troisième participation consécutive, du haut... de ses 96 ans !

Coup de folie
Mais quelle mouche l'a donc piqué ? Lors d'un retour de pause au cours du Day 1B, un joueur parti aux toilettes a rapidement été soupçonné par sa tablée de s'être enfui avec la majorité de ses jetons restants, quelques 5 000, en direction de la caisse du casino.

Regrettait-il son inscription et espérait-il se faire rembourser au moins une partie de son droit d'entrée ? Le problème est que dans son coup de folie ce peu subtil joueur a totalement occulté le fait que les jetons de tournoi n'avaient aucunement la même valeur que ceux pouvant être utilisés en partie d'argent.

Pire, le règlement est tel qu'un tel acte est immédiatement sanctionné par une élimination des jetons sortis de table, et donc une disqualification du joueur.
10 000 $ qui partent en fumée ? Comme l'on dit, c'est ballot.

Le Diable est parmi nous, et il joue au poker
Si le jovial El Diablo est bien connu des coureurs et amateurs de cyclisme, un autre suppôt de Satan se montre parfois aux tables de poker, dans un costume et une attitude un peu plus inquiétantes pour les esprits non-cartésiens.

Des plus simplement surnommé The Devil par quelques médias, l'homme a en vrac pu être aperçu errer seul dans les salles la nuit à caresser les sièges, tout faire pour s'asseoir à une table en particulier le lendemain, et même se lancer dans un cérémonial de coups de timbales alors que le superviseur avait sonné les trois coups - eux officiels - du démarrage du Main Event.

Mais sur ce coup-là, le suppôt de Satan a dû subir les foudres non pas divines, mais de celles d'un superviseur. 

Ceux qui vont faire tapis te saluent
C'est désormais devenu l'un des rendez-vous très attendu (ou un atterrant non-évènement pour ses détracteurs) : l'entrée annuelle de Phil Hellmuth dans le Main Event des WSOP.

Après être arrivé en voiture de course (emboutie dans un mur), en militaire, le tout toujours dans une effusive procession impliquant tambours, trompettes et jolies pépées, 2009 a cette fois vu le recordman des bracelets faire son entrée dans la peau... de Jules Cesar, porté sur son trône et accompagné par des dizaines de courtisanes.

Des idées farfelues en magasin ? N'hésitez pas à contacter Phil pour l'an prochain.

1 500 $ la minute
L'une des hantises du joueur de poker est sans doute celle d'être l'un des premiers à sauter d'un tournoi, qui plus est en ayant à peine eu le plaisir de jouer. Le coup est assurément encore plus difficile à encaisser lorsque l'on parle de l'un des plus gros tournois du monde, et d'un buy-in de 10 000 $.
Le record pour cette édition des Series 2009 ? 7 minutes ! Le temps qu'il aura fallu pour qu'un joueur soit éliminé lors du Day 1C, avec brelan de 5 contre un brelan de 10.
On espére au moins que le joueur aura savouré chacune de ses courtes (mais chères) secondes assis sur son siège du Rio.

C'est un s(c)andale !
« Le joueur qui vient d'être éliminé table 18, vous avez oublié vos sandales. Eliminé de la table 18, venez récupérer vos sandales. » Telle est l'annonce cocasse qui a pu être entendue au micro, de la voix du directeur de tournoi Jimmy Sommerfield lors du Day 5.

Une petite étourderie et un autre joueur bien urbain s'étant empressé de signaler et rapporter l'objet au comité d'organisation, quoi de plus commun après tout ? Sauf que le zélé joueur ne se trouvait autre que Kenny Tran, et que les sandales en questions appartenaient... à un Antonio Esfandiari toujours bel et bien en jeu, et n'ayant rien remarqué du tout.

Une blague de potache qui n'aura en tout cas nullement perturbé le Magicien, ce dernier ayant terminé à une superbe 24ème place au cours de ce Main Event.

Retrouvez tous les numéros précédents de notre bêtisier des WSOP 2009 :
Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4

 

Derniers Blog Posts »