WSOP 2009 : Les chances françaises

David Benyamine
Seul David Benyamine était parvenu à rapporter une breloque en or côté français en 2008.

A quelques heures du début de la grande messe estivale de Las Vegas, des milliers de joueurs sont en train de prendre leurs quartiers dans des hôtels proches du Rio Casino. D'autres sont sur le chemin. Enfin d'autres encore ne feront le voyage que dans quelques jours ou semaines. Parmi eux, la cohorte de français promet d'être importante au fil des 57 épreuves constituant ces Series 2009.

Si l'on espère évidemment un maximum de places payées pour nos représentants, la quête des bracelets animera encore plus les motivations. Rappelons qu'en 2008, seul David Benyamine était parvenu à rapporter une breloque en or pour la patrie.
Quelles sont nos meilleures chances pour cette année ? Petit tour d'horizon.


Bertrand "Elky Grospellier" - COTE : 4/5

Le meilleur joueur français actuel partira à la chasse à son premier bracelet après une année 2008 faste et un début d'année 2009 prometteur. Un titre WSOP est la seule distinction parmi les plus importantes qui manque encore au palmarès. Et en remportant son bracelet, Elky rejoindrait Gavin Griffin comme le seul joueur à être détenteur du triptyque WPT-EPT-WSOP.
Et qui sait, c'est peut-être dans l'un des évènements les plus prestigieux - tel le nouvel event à 40 000 $ - que l'un des meilleurs joueurs de tournoi à l'heure actuelle, fera parler la poudre.

David Benyamine - COTE : 4/5
N'oublions pas notre ancien meilleur joueur français avant que ce diable d'Elky ne lui vole la vedette récemment. D'autant que DeeBee est déjà parvenu à remporter son bracelet en 2008 (Omaha Hi/Lo à 10 000 $), lui pour qui la chance tentée en tournoi n'était presque plus que la réponse à quelques sceptiques qui le considéraient comme un joueur de cash game avant tout. Etant en outre toujours l'un des meilleurs joueur d'Omaha au monde, Big Ben pourrait bien nous faire la passe de deux cet été.

La Team Winamax - COTE : 3/5
Après s'être peu à peu affirmée sur le circuit mondial à travers notamment diverses étapes du circuit EPT, les membres de l'une des premières teams françaises tenteront de faire une meilleure moisson qu'en 2008, déjà encourageante, 8 places payées dont une dans le Main Event.
L'homme en forme et qui aura à n'en pas douter les crocs se nomme Ludovic Lacay. Son style large-agressif bien connu, stratégie qui fait généralement très vite prendre la porte ou très vite s'envoler, pourrait se montrer comme le meilleur atout de Cuts pour le voir ramener sa première breloque.

Parmi ses coéquipiers tout dépendra évidemment de qui prendre part à quels évènements. Si des Nicolas Levi (3 places payées en 2008), Antony Lellouche ou encore Arnaud Mattern seront à surveiller de près, il faut aussi se méfier de l'eau qui dort. Ainsi, les Manuel Bevand, Guillaume de La Gorce ou encore Anthony Roux, pas toujours en réussite ces derniers temps, pourraient sortir de leur tanière et réaliser la surprise.

Rémy Biechel - COTE : 3/5
Après une année 2008 qui l'avait révélé aux yeux du grand public, le coéquipier et ami d'Elky est un peu rentré dans le rang, malgré quelques résultats intéressants dans quelques tournois annexes, dont une victoire récente dans la cadre de l'EPT de MonteCarlo. Il essaiera en tout cas de faire au moins aussi bien que lors des Series 2008, avec 4 places payées.

Bruno Fitoussi - COTE : 3/5
Le runner-up du prestigieux tournoi de HORSE 2007 (battu en heads-up par Freddy Deeb) reviendra sans doute pour de nouvelles aventures lors des WSOP 2009. Deux places payées étaient venues marquer son déplacement à Vegas en 2008.

La Team Cénacle - COTE : 2/5
A l'heure où nous écrivons ces lignes nous ne savons pas encore qui d'Eric Larcheveque, Sébastien Descamps et Thierry Tregaro allaient prendre part à la grande réunion de Vegas, et surtout dans quels tournois. L'histoire serait en tout cas belle de voir la jeune équipe ramener son premier trophée. Avec la qualité des joueurs qui la composent, aux styles très différents, la tâche de quelques belles places payées ne paraîtrait déjà pas impossible.

Les autres Teams et joueurs - COTE : 3/5
Ils seront sans doute encore nombreux à franchir l'Atlantique pour venir tenter leur chance. Parmi eux on devrait retrouver les traditionnelles valeurs sûres telles que Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Fabrice Soulier, Roger Hairabedian, Patrick Bueno, Alain Roy, ainsi quelques-uns des espoirs de la nouvelle génération tel que Tristan Clémençon.
Mais à l'image des statistiques 2008, les noms inconnus à s'inscrire dans le marbre des places payées seront également là, dont sans doute quelques qualifiés en ligne prometteurs... ou qui pourraient se révéler suffisamment chanceux pour faire quelque chose de beau, à l'image de Vincent Pasdeloup et sa 3ème place obtenue lors du WPT de Venise ce mois-ci.

Les filles - COTE : 2/5
Parce qu'elles méritent d'être mises à l'honneur, parce qu'elles pourraient bien nous surprendre, et parce qu'elles auront leur propre event, qui sont donc nos représentantes à être en mesure de nous apporter prix et fierté ?
Une nouvelle fois la Team Winamax sera pourvoyeuse de quelques-unes de nos chances, avec Almira Skripchenko et la jeune maman toute fraiche revigorée Alexia Portal. A suivre également selon leur présence Oriane Teysseire (une place payée en 2008 dans le Seven Card Razz à 1 500 $), ou encore Lise Vigezzi, 18ème de l'Irish Open en avril.

 

Derniers Blog Posts »