WSOP, Ev. 32 et 34 - Encore manqué

Bertrand Grospellier
ElkY y était presque dans l'Event 34.

Si les français sont toujours désespérément en quête du premier bracelet à rapporter au pays en cette année 2009, le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas faute d'essayer. Les bonnes places payées ont en effet continuer de s'enchaîner ces derniers jours, avec en résultats notables une cruelle 13ème place pour Elky, une table finale pour Antoine Amourette.



Event 32 - Une TF pour Amourette

$2,000 No Limit Hold'em (1534 entrants)

C'est un pool impressionnant de quelques 30 français qui prit part à l'un des énièmes tournois de No Limit Hold'em à faible buy-in de ces WSOP. Quatre seulement parvenaient à sortir de la fournaise et à s'inviter au départ du Day 2 : Rui Cao (payé dans le Main Event l'année dernière), Antoine Amourette, Henri Berberian, et Jean-Paul Seatelli. Exit donc les Biechel, Elky (sur une paire d'as), Lacay (notamment battu par un full après avoir floppé sa quinte), Mattern, Zaicik ou encore Roy.
Cao et Amourette en profitaient ensuite pour s'entre-déchirer dans un coup à brelan contre couleur runner-runner, Amourette poursuivant son rush par une rentable quinte floppée un peu plus tard.
Henri Berberian (147ème, 3 629 $) puis Rui Cao (28ème, 11 893 $) laissaient finalement "Solody" partir seul vers une nouvelle table finale française. Malgré la réussite, quelques bons coups remportés et un tapis qui aura nourri des espoirs, le rennais devait finalement s'incliner sur un coin-flip manqué à la 8ème place (pour un tout de même joli gain de 61 421 $). A commencer par croire qu'une malédiction de la table finale plane au-dessus des têtes françaises.
Déjà auteur d'une deuxième place dans l'Event 13, c'est le mexicain Angel Guillen qui remporte l'épreuve et 530 548 $. Avec l'espoir avoué de devenir un ambassadeur moteur pour le poker dans son pays.

Event 34 - Elky a failli
$1,500 No Limit Hold'em (2095 entrants)

Tout autant de français s'étaient donnés rendez-vous sur un nouveau "donkament" de NLHE que cet Event 34. Et l'hécatombe était à nouveau conséquente puisque seuls trois d'entre eux franchissaient le cap du Day 1, Yann Clerc (181ème à l'arrivée pour 2 745 $ de gains), le footballeur Leeroy Fernandez (49ème et 7 606 $), et Elky.

C'est donc ce dernier qui emportait dans ce tournoi les espoirs français vers de hautes cimes. D'autant que Grospellier secouait le Day 2 en enfilant les éliminations comme des perles (dans un festival de bonnes rencontres), pour voir son stack grossir de manière presque indécente et pendre un temps le chip lead.
Bien qu'impressionné par quelques coups et lectures de notre tricolore, Roland de Wolfe (qui aura même profiter du voisinage de notre champion pour parier avec lui sur sa victoire) allait lui infliger quelques mauvais coups.
Mais le rush d'Elky se poursuivait à 20 joueurs restants. Et si ses meilleures mains continuaient de tenir (un luxe que bien des joueurs aimeraient connaître), c'est notamment un miraculeux "2-outer" à la river pour réussir un coin-flip qui finissait de rendre Bertrand apparemment intouchable ce jour.
Mais cette impression explosa finalement subitement, à l'image de sa paire de rois qui tomba sur l'os des as de Steven Bradbury. Le futur vainqueur Eric Baldwin finissait le boulot un peu plus tard, laissant Elky à ses évidents regrets en 13ème position (30 398 $).

Autres payés notables dans cet event outre nos français et le vainqueur Eric Baldwin qui remporte 521 991 $ : Roland de Wolfe (5ème, pas de second bracelet mais 112 957 $), Paul Darden (87ème, 4 117 $), Phil Hellmuth (113ème, 3 231 $, toujours plus numéro 1 des places payées aux WSOP avec 71), Alex Kravchenko (165ème, 2 945 $), Paul Wasicka (182ème, 2 745 $), Thor Hansen (183ème, 2 745 $), Chris Ferguson (206ème, 2 745 $), Allen Cunningham (211ème, 2 745 $).

 

Derniers Blog Posts »