WSOP, Ev. 9 et 10- Lacay, Elky et Soulier payés

Ludovic Lacay
Lacay

Event 9 - Premier "ITM" pour Lacay
($1,500 Six-Handed No-Limit Hold'em)

L'une des caractéristiques du poker short-handed est de favoriser le jeu agressif, la valeur des mains de départ s'en retrouvant revue à la hausse du fait d'un nombre de joueurs restreint.
Et si l'on vous dit qu'un français a été payé dans l'Event 9 de No-Limit Hold'em en 6-handed, quelque part il n'est pas surprenant que celui-ce se nomme Ludovic Lacay.

Tandis que des Anthony Roux ou Guillaume de la Gorce faisaient leur entrée dans ces WSOP, ou que les Levi, Mattern, Koskas étaient à nouveau de la partie, Lacay entamait bien sa partie en doublant assez rapidement, au bénéfice également d'une quinte trouvée à la turn.
A la même table, un autre jeune prodige faisait parler la poudre en sortant deux joueurs sur des brelans, Isaac Haxton, le même que vous avez peut-être vu faire un bluff d'anthologie lors du heads-up du WPT Caribbean Poker Adventure de 2007. Un autre mano a mano amusant pouvait être observé un peu plus loin, puisque les deux finalistes du Main Event 2008 Peter Eastgate et Ivan Demidov se retrouvaient eux aussi côte à côte.

Tandis que quelques premières stars chutaient (Mike Caro, Robert Mizrachi, Kathy Liebert), que Dario Minieri jouait au yo-yo, Lacay se comportait bien jusqu'à atteindre le Day 3 en bonne posture, et surtout les places payées un peu plus tard.
Si un premier tapis de coin-flip s'était bien tramé pour un nouveau double up un peu plus tôt (66 trouvant même son brelan contre AJ), la suite aura été moins drôle lorsque Cuts pensa voler au bouton avec T5s un joueur très agressif... qui cette fois détenait QQ.
"Bad timing" comme qui dirait, mais une tout de même belle 38ème place (6 970 $) pour le premier InTheMoney de Lacay aux WSOP.
Toujours dans l'argent, à noter les 92ème place de Carlos Mortensen et 104ème d'Isaac Haxton.

Event 10 - Elky démarre, Soulier confirme
($2,500 Pot-Limit Hold'em/Omaha)

Deux autres français qui n'en sont eux pas à leur coup d'essai dans les WSOP, ont été à l'honneur de l'Event 10 de Hold'em et d'Omaha alternés : Fabrice Soulier, déjà payé dans l'Event 3, et Bertrand "Elky" Grospellier. Avaient également pris le départ mais ayant au bout du compte été moins chanceux : Michel Abecassis et François Montmirel (pour leur entrée dans les World Series), Michel Leibgorin, Eric Koskas, Georges Djen, ainsi qu'un Jean-Claude Thomas victime d'un brelan battu par brelan à la river.

Pendant que des Phil Hellmuth ou Phil Ivey repartaient aussi vite qu'ils étaient arrivés en retard (ce dernier avec l'excuse d'être sur la table finale de l'Event 8), Soulier et Elky allaient bien résister pour passer la bulle, près de laquelle auront en revanche échoué Michael Mizrachi, Nam Le et Greg Raymer.
Dernier en piste, Elky allait malheureusement prendre un très vilain coup contre Hoyt Corkins dans un coup d'Omaha, AA98 contre Q55A qui aura trouvé sa quinte river, avant de devoir pousser son tapis un peu plus tard avec beaucoup moins bien et de tomber face à une paire d'as pour le coup de grâce.

Outre les 29ème place d'Elky (6 293 $) et de Fabrice Soulier 35ème (6 293 $), à noter celles de Negreanu (43ème), Jan Sorensen (41ème), Amnon Filippi (28ème), Hoyt Corkins (22ème), Ddavid Sklansky (21ème), Surinder Sunar (14ème), et Hevad Khan (11ème).

Retrouvez le nom des vainqueurs de ces épreuves et la suite du live des WSOP dès lundi.

 

Derniers Blog Posts »