WSOP, Event 35 - Soulier, machine à billets

Fabrice Soulier
Soulier, machine à billets.

Et de 6 ! Avec Fabrice Soulier, c'est une curieuse impression de se répéter qui vient assaisonner les comptes-rendus depuis le début de ces WSOP. Mais le fait est là : alors qu'on attendait plus particulièrement les Benyamine et Elky pour attiser notre fierté, le clan français a trouvé son porte-drapeau 2009 à Las Vegas en la personne de FabSoul.


Event 35 - $5,000 Pot Limit Omaha (363 entrants)

L'épreuve de Pot Limit Omaha à 5 000 $ se trouvait assurément être l'un des Events les plus relevés de ces derniers jours de compétition. Au milieu de foule de stars y auront pris part côté français Abecassis, Bueno, Cao, De la Chesnaye, Fitoussi, Leandri, Lellouche, Schmejkal, Zaicik, Benyamine et Soulier.

Comme souvent ces derniers temps c'est un petit groupe de trois d'entre eux qui réussissait à parcourir sans encombres la sinueuse route vers le Day 2 : Lellouche, Soulier et Fitoussi, aux côtés des Lisandro, Mizzi, Naujoks, Uliott, Baron, Ferguson, Nam Le, ou encore Corkins.
Bien qu'ayant doublé sur Marcel Luske -bourreau de Negreanu-, éliminé Lyle Berman (le tout après moins d'une heure de jeu), Phil Ivey n'allait pas en faire partie, écrasé sur un carré de 6 d'Andrew Chen.
David Benyamine faisait également partie des nombreuses victimes renommées du jour, bien qu'un temps remonté sur un joli call après quelques déboires face à Van Marcus.

Vers un record ?

Le Day 2 allait avoir raison de Chris Ferguson, et surtout Bruno Fitoussi tous deux éliminés par le même Palevic. Le français aura une nouvelle fois connu la routine frustrante d'un joli début de tournoi (égayé par un carré de 7 dont ce même Ferguson aura été l'une des victimes), avant la disette de cartes fatale.
Si Dave Ulliott doublait à point nommé deux fois avant la bulle, l'infortunée Sandra Naujoks, auteur d'un beau début de tournoi, aura pour sa part fait partie des déçus d'échouer à deux-trois places de l'argent.

Des places payées qu'avaient donc atteintes Anthony Lellouche (premier à sortir en 32ème position pour 11 345 $, tombé face au jeu presque max d'Isaac Baron), et l'incroyable Fabrice Soulier dont la route échut cette fois en 21ème position (pour 14 433 $ de plus à son compteur).
Faites les comptes. Nous en sommes à la sixième place payée pour FabSoul dans ces WSOP, un record au niveau même de la compétition. A défaut de bracelet, le membre de la Team MIP pourra t-il aller chercher le record absolu en la matière ?

Sorel Mizzi et Isaac Baron seront deux des favoris pour la victoire finale dans ce tournoi, qui se dénouera cette nuit.

 

Derniers Blog Posts »