WSOP, Event 44 - Lisandro c'est costaud !

Jeffrey Lisandro
Super Stud !

A un peu plus de dix tournois de la fin (sans oublier le Main Event), Jeffrey Lisandro vient sans doute de marquer un point décisif face à ses adversaires les plus proches (notamment Ville Wahlbeck avec qui il partageait la première place avant cet Event, et Phil Ivey) dans la course au titre du Player Of the Year des WSOP. Mais outre ce classement honorifique, c'est surtout dans l'histoire que Lisandro aspire à écrire son nom.

Peu de français s'étaient montrés attirés par les sirènes de cette rare épreuve de Razz, variante dérivée du Stud où l'objectif contre-nature se trouve être de réaliser la pire main possible : Paul Testud, Oriane Teysseire, et Vivien Guihard, membre de l'équipe lauréate du King5 Winamax et futur participant du Main Event.
L'affaira aura vite été entendue puisque aucun n'aura franchi le premier jour de compétition, marqué par les qualifications de moult grands noms parmi lesquels Chiu, Elezra, Juanda, Negreanu, Kravchenko, Ferguson, Duke, Sklansky, Minieri, Phan ou encore Sexton parmi tant d'autres.
Exit en revanche les Shannon Elizabeth, Huck Seed, Carlos Mortensen, Allen Cunningham ou encore Tony G.

Le fait marquant du Day 1 aura plutôt été à mettre au compte de John "Miami" Cernuto, victime d'un malaise apparemment sans gravité, bien qu'un début d'hémorragie interne lui ait été diagnostiquée sitôt arrivé à l'hôpital. L'homme aura tout de même trouvé la force de demander l'issue du coup dans lequel il était impliqué (coup qui ne connut jamais de dénouement, l'Organisation ayant décidé d'annuler la main).

Le Day 2 allait poursuivre l'office des éliminations, jusqu'à offrir la vilaine place de la bulle à John Juanda qui aura presque cru l'éviter après avoir réussi à tripler son petit tapis peu avant.
David Sklansky (29ème, 4 745 $), David Chiu (28ème, 4 745 $), le russe Nikolay Evdakov (13ème, 10 106 $, quinzième place payée en deux ans, un record), et Ville Wahlbeck (12ème, 12 736 $) pouvaient estimer le devoir accompli malgré une table finale s'étant dérobée.
Le finlandais 3ème de l'Event 6, 2ème de l'Event 23, et vainqueur de l'Event 12 enregistrait là sa très grosse cinquième place payée de ces WSOP, toutes dans des épreuves de Championnat du Monde à 10 000 $, mais laissant échapper Jeff Lisandro alors à égalité de points au classement du Joueur de l'Année des WSOP.

Vers un nouveau record

Et l'italo-australien n'allait pas se contenter de la table finale, en allant chercher la victoire et le plus gros prix jamais octroyé pour un tournoi de Razz (188 390 $) mais surtout un quatrième bracelet, son troisième en 2009 après avoir remporté les Event 16 et 37 de Stud !

Un temps chip leader à 14 joueurs restants, Lisandro reprit une grosse aisance en jetons au début de la table finale pour ensuite rapidement dominer chacun de ses adversaires, dont James Kenna (6ème, 29 472 $) et l'auteur poker Michael Craig (2ème, 116 405 $), au cours de la table finale la plus expéditive de ces WSOP (2 heures 40).

Lisandro devient le cinquième joueur à réaliser telle performance dans une même édition des Series, après Puggy Pearson en 1973, Ted Forrest et Phil Hellmuth en 1993, et Phil Ivey en 2002. Personne n'a jamais fait mieux, Hellmuth ayant échoué tout près d'un quatrième en 93 avec une deuxième place en sus.

A noter enfin que Lisandro a de nouveau choisi le Advance Australia Fair pour la cérémonie de célébration de son bracelet, après avoir demandé l'hymne l'italien lors de sa seconde victoire. Raison de plus pour maintenant aller chercher le quatrième, histoire qu'il n'y ait pas de jaloux parmi ses deux pays de cœur (né à Perth, résident de Salerno).

 

Derniers Blog Posts »