WSOP, Event 48 - Jacqmin s'offre le podium

Brandon Cantu
Brandon Cantu

Ironie du sort, c'est alors que l'on s'interrogeait et s'inquiétait d'un baissé de pied français, que nos représentants se sont mis à relever la tête. Tandis que Thibaud Durand est dans une excellente position de chip leader à 30 joueurs restants dans l'Event 31, c'est Mathieu Jacqmin qui a fait parler de lui ce week-end en décrochant un podium et une nouvelle 3ème place pour le clan tricolore.

$1,500 Pot-Limit Omaha Hi-Low Split-8 or Better (762 entrants)

Ils étaient une grosse vingtaine de français au départ de cet Event 48, entre autres les Bevand, Zaicik, Nassif, Perrault, Testud, Gerin, Zerbib, Bazin, Cohen (l'un des quatre français détenteurs de bracelet à ce jour), ou encore De la Gorce.
Les quatre qui passèrent le cap du premier jour n'étaient finalement pas de cette liste, à savoir Jean-Philippe Leandri (meilleur français jusqu'alors avec une 3ème place réussie), Frédéric Le Roux, Thomas Besnier, et Mathieu Jacqmin, aux côtés de Brandon Cantu, Noah Boeken, Phil Hellmuth, Lee Watkinson et Paul Darden, tandis que des Sexton, Luske, Ferguson, Lisandro, Michael Mizrachi, Jason Mercier, ou Layne Flack avaient tous rejoint le rail.

Leandri n'allait pas rééditer sa performance de l'Event 30, premier français sorti lors du Day 2 et seul à ne pas rentrer dans les places payées.
Après les éliminations de Besnier (43ème, 4 566 $) puis Le Roux sorti par Phil Hellmuth (18ème, 8 570 $), Mathieu Jacqmin se retrouvait dernier à poursuivre l'aventure, jusqu'à dans un premier temps atteindre la table finale en compagnie de Brandon Cantu et Lee Watkinson.
Pour y parvenir, le français aura notamment sorti la moulinette en sortant coup sur coup trois joueurs à la suite, Tyler Nelson à la 16ème place, Jason Loehde à la 15ème grâce à une "roue" (la main parfaite en Hi-Lo, A2345) puis l'inénarrable Hellmuth à la 14ème (11 347 $), lui ayant valu quelques paroles amères alors que le français trouva à nouveau sa roue à la turn.

Le ciel semblait alors joliment bleu, voyant Jacqmin se positionner deuxième au chip count à l'orée de la table finale. Et même mieux lorsque le français élimina Tommy Vedes puis Ted Weinstock aux 5ème et 4ème places, pour se retrouver un temps chip leader à trois joueurs restants. Le tout malgré une bataille acharnée face à un Cantu revenu du diable vauvert, à base de partages à trois quarts du pot ou même d'un split miraculeux trouvé à la river par l'américain pour se sauver.

Jacqmin beau troisième

La lutte allait se poursuivre entre les deux hommes, le français passant un joli bluff avant que Cantu ne réalise un bon call pour obtenir un partage un peu plus tard.
Mais c'est finalement le troisième homme Lee Watkinson, qui allait avoir la peau de notre représentant pour un passage de vie à trépas bien brutal et soudain. Après plusieurs mauvais coups subis face au finaliste du Main Event 2007, c'est sur un semi-bluff n'étant pas passé et n'ayant trouvé aucune amélioration face à un brelan de dames adverse floppé sans low à l'arrivée, que la route de Jacqmin devait s'arrêter.

Mathieu Jacqmin concluait ainsi sa remarquable partie par une troisième place synonyme de 92 946 $ (et de dixième place de finaliste française), une déception en vue du bracelet mais un résultat presque inespéré pour ce joueur plutôt adepte de l'Omaha en Hi seulement et en cash game à l'Aviation Club de France.
Il s'agit de sa seconde place payée après une obtenue dans les WSOP 2008 qui restait jusqu'alors son seul résultat majeur sur le circuit.

Cantu veut rire, la victoire est au rendez-vous

La partie de Brandon Cantu aura été on ne peut plus animée. Après un début de tournoi l'ayant vu accumuler les éliminations et prendre un monstre chip lead (un tiers des jetons à 21 joueurs restants) jusqu'à la table finale (« je suis sur une série incroyable, la meilleure que je n'ai jamais eue de ma vie »), le canadien d'origine allait perdre pied pour s'en retrouver short stack à quatre joueurs.
Mais en ayant gardé la tête froide puis survécu à tous ses tapis, le heads-up lui tendit finalement les bras. A nouveau en nette infériorité au rapport de force en jetons, le vainqueur du WPT Bay 101 Shooting Stars de 2008, 20ème du Main Event 2008 et second de l'Event 39 cette année, finissait par réussir un nouveau come-back pour s'adjuger la victoire, le bracelet (son second après celui déjà obtenu en 2006), et 228 867 $, laissant Watkinson se consoler avec 141 873 $.

 

Derniers Blog Posts »