WSOP, Event 5 - Marbleu payé, Mercier couronné

Jason Mercier
Jason Mercier et son bracelet

Une place payée de plus pour un français dans l'Event 5, marqué par le premier titre pour un joueur de premier plan, l'américain de 22 ans Jason Mercier.

Malgré son jeune âge, Jason Mercier s'est déjà affirmé comme l'une des forces vives du poker mondial. Pour son premier résultat sur le circuit professionnel des tournois, l'américain n'avait pas fait les choses à moitié, avec une victoire à l'EPT de San Remo en avril 2008 (là même où Anthony Lellouche et Eric Koskas étaient parvenus en table finale).
Fort de ce premier "cash" de plus d'1 million, le floridien a rapidement confirmé en rentrant dans l'argent de 4 épreuves des WSOP 2008, cinq si l'on compte celle des WSOP Europe de Londres quelques mois plus tard. Entremis, Mercier aura réussi une nouvelle table finale d'EPT, se classant 6ème de l'étape barcelonaise.
Cette victoire pour un bracelet ne va désormais que pouvoir asseoir la réputation de l'une des meilleures gâchettes de la nouvelle génération.

Confortable en jetons une bonne partie du tournoi, Mercier aura pourtant perdu le chip lead à un moment clé qui aurait pu briser sa confiance et sceller son destin dans un mauvais sens.
Ayant voulu bluffer pré-flop fort d'une tactique large-agressive, le futur vainqueur allait trouver de la résistance avec un premier payeur puis un troisième joueur parti à tapis. Ayant payé pour la cote, Mercier se retrouva en forte mauvaise posture face aux jeux adverses bien meilleurs, dont l'un se transforma en carré d'as !
Finalement l'américain allait retrouver en heads-up son bourreau de ce coup, Steven Burkholder, pour cette fois s'en accommoder et s'adjuger la victoire dans ce qui s'est inscrit comme le plus gros tournoi de Pot-Limit Omaha de l'histoire du poker (809 entrants).

Parmi ces derniers, on aura aussi noté la rentrée dans l'argent de Josh Arieh (31ème), Alexandre Kravchenko (52ème), Alexander Kostritsyn (58ème), ou encore Robert Mizrachi (67ème).

Mais la place payée qui nous intéresse en premier lieu est celle de Claude/Philippe Marbleu.
Si Jean-Marc Thomas, Xavier Laszcz, Eric Koskas, Michel Leibgorin, et Fabrice Soulier avaient tous échoué un peu plus tôt, le toulousain se sera bien comporté au milieu d'un field ayant aussi réuni des Negreanu (auteur d'une sortie express), Hellmuth, Ferguson, Sklansky.
Un temps parmi les chip leaders, le français dut toutefois s'incliner en 20ème position, une performance déjà très belle qui lui rapporte 7 012 $.

Les débuts français dans ces WSOP se montrent ainsi très satisfaisants pour le moment, d'autant que de nombreuses nouvelles places payées sont déjà enregistrées au cours des épreuves suivantes (voir notre récapitulatif live).

 

Derniers Blog Posts »