WSOP - Jerry Yang : « Cada a été chanceux »

Jerry Yang
"Joe Cada est un bon joueur, mais il a été incroyablement chanceux."

Peu de gens peuvent savoir ce qu'a ressenti Joe Cada lorsque la river finale est tombée il y a tout juste une semaine, en offrant au jeune homme le titre de Champion du Main Event des World Series of Poker 2009.

Mais Jerry Yang, controversé vainqueur du Main Event des WSOP 2007, est certainement de ceux-ci.

Yang a pu voir le déroulement de cette finale au lendemain de l'ouverture de son restaurant Pocket 8's Sushi & Grill en Californie, et aura apprécie chaque minute du spectacle.

« Ca a été intéressant » a sobrement déclaré Yang à PokerListings depuis le lac Tahoe où il disputait l'épreuve du WSOP Circuit cette semaine. « Dans l'ensemble je pense que cela a été un superbe tournoi, ça a été très excitant ».

Yang a toujours admis que son chemin vers le titre en 2007 et ses 8,25 millions de $ associés avait été pavé de beaucoup de chance.
Et ce qu'il a vu cette année sur ESPN ne lui a pas semblé étranger.

« Je pense que tous les gars ont vraiment bien joué, et deux d'entre eux ont vraiment été chanceux. Joe Cada est un bon joueur, mais il a eu une chance insolente. Particulièrement avec la paire de 3 (à tapis contre les valets de Jeff Shulman) et la paire de 2 (contre les dames d'Antoine Saout). Mais je suis content que ça ait marché pour lui.
Moon a tiré son épingle du jeu, mais je pense qu'il a fait quelques erreurs, et je suis sûr qu'il y repense aujourd'hui.
»

Yang a été critiqué dans les médias pour n'avoir pas participé à autant de tournois majeurs que ceux-ci auraient aimé, l'année suivant sa victoire.

Joseph Cada
D'un champion à un autre...
Mais ce père de six enfants, échappé de la tempête de la guerre du Laos étant enfant et ayant passé quatre ans et demi dans un camp de réfugiés thaïlandais avant d'avoir immigré aux Etats-Unis, n'affiche aucun remord d'avoir suivi une voie différente.

« Depuis que j'ai gagné, j'ai personnellement aidé en levant plus de 700 000 $ pour des œuvres caritatives, et cela m'a pris beaucoup de temps.
J'ai fait la promesse que je donnerais beaucoup de mon temps et de mon argent pour le caritatif. C'est ce qui fait que je suis un passionné : offrir à la communauté, notamment pour les enfants défavorisés.
»

"J'ai fait la promesse de donner de mon temps et de mon argent pour aider."

Et si Yang avait un conseil à donner au nouveau Champion du Monde, cela serait qu'il suive son cœur lui aussi.
« Suivez simplement votre passion. Si le poker est la vôtre, eh bien soyez-en un bon ambassadeur. Faites tout ce que vous pouvez pour promouvoir le poker (...) et pour vraiment aider cette communauté. »

La victoire de Yang était survenue la dernière année avant que sous l'égide de Jeffrey Pollack les WSOP ne voient leur table finale mise en suspend pendant quatre mois, pour créer les désormais célèbres November 9.
Le champion du Monde 2007 dit en tout cas qu'il aime l'idée et la passion générée par ce break de quatre mois, à l'image des duels de boxe.

Jerry Yang
"J'aime vraiment le poker."
« J'aurais aimé qu'ils l'aient fait quelques années avant que je gagne, bien que cela aurait pu tout changer (rires). Je pense que ce la ne peut qu'aider le poker à grandir, à survivre et à s'épanouir encore davantage. »

Aujourd'hui Yang passe la majeure partie de son temps dans son restaurant, avec sa famille, à jouer au poker pour des œuvres caritatives, en trouvant également le temps pour mettre une touche finale à sa biographie, All-in : L'histoire de Jerry Yang, attendue d'être publiée début 2010.

Mais la passion du jeu a encore réussi à le faire tirer du lit à 4h du matin un dimanche, pour faire la route jusqu'au Lac Tahoe depuis son domicile de Fresno, afin d'aller jouer du côté du World Series Circuit. « La morale de l'histoire, c'est que j'aime vraiment le poker ».

 

- D'après une interview de Martin Derbyshire

Derniers Blog Posts »