WSOP Main Event : La partie de Saout en stats

Antoine Saout
Antoine Saout aura été impliqué dans un quart des coups

Retour en statistiques sur la mémorable partie d'Antoine Saout en finale du Main Event des WSOP 2009.

Sur les 276 mains disputées au cours de cette table finale de Main Event (jusqu'au heads-up et donc malheureusement l'élimination de notre français), Antoine Saout aura été impliqué dans 127 d'entre elles, que ce soit par une mise ou en ayant été de blind.
En essence, le natif de Morlaix sera en pratique rentré dans 67 coups (c'est-à-dire des coups où il n'aura pas directement jeté ses cartes au muck), soit près d'un quart du total des coups de cette table finale avant le heads-up (24,3 %).

Si l'on excepte les coups partis à tapis pré-flop, Antoine aura vu 21 flops : 7 en position de petite blind, 7 en position de grosse blind, 2 (seulement) au bouton, et 5 dans une autre position.

Antoine Saout
Le nombre de "levers de chaise" n'est malheureusement pas compris dans cette étude.
Une fois au flop, les actions d'Antoine auront été très diverses : 8 folds (qu'ils aient été directs ou précédés d'un check voire d'un suivi), 7 check (dont 2 check-raise), 4 mises directes (dont 2 ayant réussi à faire coucher l'adversaire), et 2 relances directes dont l'une suivie d'un call du tapis de Darvin Moon dans le fameux bluff étrange de l'américain ayant remis Saout dans la course.

Sur ses 6 turns vus, Antoine aura checké 3 fois (pour 1 fold), suivi 1 fois et misé 2 fois (pour 1 pot remporté directement).

Enfin sur ses 4 rivers, 2 check et 2 mises directes (pour 1 pot gagné, 1 pot perdu et 2 partages) seront venus conclure les rares coups ayant été jusqu'au bout de manière régulière.

A cela viennent donc s'ajouter 7 coups partis à tapis avant la dernière carte, 2 au flop (1 gagné contre Moon et 1 perdu contre Begleiter), et 5 pré-flop :
2 gagnés (dont celui qui élimine Shulman à la main 236), et 3 perdus (1 contre Shulman, et 2 contre Cada, les deux fameux bad beat fatals...)

Au total Antoine aura remporté 49 pots (soit 17,7% du total des pots de la table finale de 9 à 3 joueurs, et 38,6% des coups dans lesquels il aura été impliqué - y compris de blind). Voici la répartition des adversaires contre lesquels Antoine aura gagné/perdu ses pots alors qu'il ne faisait plus face qu'à un seul joueur :

Face à ...

Pots gagnés

Pots perdus

Joseph Cada

1

4

Darvin Moon

3

3

Eric Buchman

2

4

Jeff Shulman

4

1

Steven Begleiter

-

2

Phil Ivey

-

-

Kevin Schaffel

-

1

James Akenhead

-

-

* + 2 pots partagés avec Jeff Shulman.

Note : ces chiffres ne prennent en compte que les mains ayant au minimum vu le flop.

Si Antoine aura par exemple réussi à faire coucher une paire de valets à Phil Ivey pré-flop (un coup qui ne rentre pas dans ces statistiques donc), on notera que les deux joueurs se seront finalement bien évités.

Parmi les coups perdus face à Eric Buchman, la télévision nous aura en outre permis de voir un très bon laydown de notre français, sur-sur-relancé sur un flop 2 T 3 par la paire d'A A sous-jouée de  l'américain alors que Saout détenait Q T.

Une table finale agressive

Voici le détail des mains connues qu'aura abattues notre français :
J2o, AQ, Qx, KQo, A9o, AKo, QQ, et 88. En guise de paradoxe on remarque que ce sont ses deux meilleures mains du lot qui lui auront été fatales.

Autre curiosité mais qui aura confirmé l'agressivité de cette table finale : Antoine n'aura à aucun moment eu l'occasion de checker sa grosse blind.

Sur ses 45 grosses blinds, Saout aura d'ailleurs dû en coucher 31. Pour 8 autres il aura suivi les attaques adverses, enfin pour 3 d'entre elles il aura contre-attaqué en sur-relançant. A noter enfin 3 petits "walk" (gain du coup sans que personne ne soit rentré).

Sur ses 45 petites blinds, Antoine en aura couchées 26. Pour 3 limps tentés, un se sera fait relancer. Antoine aura enfin suivi 2 relances dans cette position, mais se sera montré plus agressif en ayant effectué 9 relances (dont une couchée face à un 3-bet), 5 sur-relances (dont une couchée là aussi), et 2 suivis de relances.

Au global Antoine Saout aura dévoilé ou réussi 1 full, 1 brelan (pour deux pots gagnés), 5 paires (dont deux top paires) - pour trois pots perdus et un partage, et 2 hauteurs - pour un pot perdu et un partage. Une dernière main perdue, directement jetée, restera elle inconnue.

Des chiffres parfois impitoyables

En conclusion on remarquera qu'Antoine aura remporté un bon pourcentage de coups, malgré une très faible latitude laissée aux blinds dans cette table finale et un ratio de coups étant allés au showdown déficitaire.
Ce qui implique que la plupart des pots remportés par notre français l'auront été dans une phase pré-flop maîtrisée à merveille, là où le jeu se sera logiquement principalement cantonné (75 flops vus soit 27% des 276 mains - pour 41 turns (14%) et 35 rivers (12%)).

Mais les deux stats les plus marquantes resteront bien évidemment les chances qu'avait Joseph Cada de compléter ses mains dans les deux coups fatals à notre français : 19% puis 14% (à la river), soit 2,6% en cumulé.

On préférera donc rester sur les 3 479 670 $ remportés par Antoine, le plus concret de tous les chiffres... et celui qui reste le plus important à l'arrivée.

Derniers Blog Posts »