WSOP Main Event - Saout sur le podium !

Antoine Saout
L'exploit est passé près !

Loin d'être donné favori, Antoine Saout a déjoué les pronostics les plus pessimistes et réussi une superbe partie. Il ne s'en sera même fallu que d'un coup malchanceux pour que notre français n'atteigne le heads-up final.

Ils étaient 6494, cette fois ils ne sont plus que deux. Le premier acte de la table finale des November Nine a rendu son verdict ce week-end.
Joseph Cada et Darvin Moon seront finalement les deux derniers hommes à s'affronter pour le titre suprême et le premier prix final de 8 546 435 $.

La partie aura démarré doucement, et il aura fallu attendre la 28ème main pour voir le premier abattage. Darvin Moon et Phil Ivey semblaient principalement se poser en observateurs, pendant que Saout démarrait une stratégie de 3-bet (sur-relances) et de tapis fonctionnant déjà à merveille.

Akenhead premier à tomber

James Akenhead parvenait à tripler et à revenir dans la danse grâce à une dame salvatrice à la river, puis à miraculeusement se sauver avec les rois face aux as de Kevin Schaffel, mais finissait par subir la loi de ce dernier sans cette fois trouver de miracle avec paire de 3 face à paire de 9 (main 59).

Mais un premier coup de tonnerre était survenu quelques instants auparavant lors de la main 45. A l'avantage de Saout ayant bénéficié d'une incroyable livraison du chip leader Darvin Moon pour doubler et revenir dans la course, l'américain étant parti à tapis sans aucune espérance de faire coucher son adversaire, avec A4 dépareillés face à la double paire J2 floppée de notre français.

Moon perd le chip lead

Les débats semblaient enfin lancés.

Phil Ivey
Pas de gloire éternelle pour Phil Ivey, qui s'incline en 7ème place (1 404 014 $).

Et plutôt deux fois qu'une, après une main n°68 ayant vu une nouvelle paire d'as (celle de Schaffel) craquée par la paire de rois de Buchman ayant fait... carré, scellant l'élimination du premier nommé à la 8ème place.

Moon en finissait par perdre pour la première fois le chip lead au détour de la main n°90 et d'un nouveau coup douteux l'ayant au final contraint à ne pas payer 6 millions dans un pot de 45 millions.

Saout continuait pour sa part son petit bonhomme de chemin, montant à plus de 28 millions à la pause dîner, tandis qu'Ivey restait patient.

Cada mourant

On pensait bien que la prochaine victime allait se nommer Joe Cada, après un call hasardeux avec AJ face au AK de Shulman l'ayant laissé avec à peine plus de 2 millions, avant que plusieurs "double up" rapides (dont un face à Ivey) n'initient ce qui allait être une folle remontée pour le jeune joueur.

Saout avait quant à lui ralenti son action, pour mieux s'envoler lors de la main n°153, payé à tapis par Begleiter et rentrant son tirage couleur. Et notre breton de dépasser les 52 millions de jetons et de prendre la tête !

C'en est fini d'Ivey

La médiatisation monstre autour de la possible victoire de Phil Ivey allait s'éteindre lors de la main n°175 (et la salle de se vider à moitié), l'homme aux 7 bracelets subissant une traîtresse dame au flop pour donner la victoire à l'AQ de Darvin Moon face à son AK.

Une forme de début d'hécatombe puisque Steven Begleiter allait suivre 12 mains plus tard, à nouveau sorti par un Moon en énorme réussite et un nouvel AQ craquant cette fois les QQ de Begleiter grâce à un as à la river.

Joe Cada était sans conteste l'autre homme en veine, ne devant à nouveau son salut qu'à un 3 bienvenu (paire de 3 en mains) pour battre la paire de valets de Shulman.
Une paire d'as permettait ensuite au plus jeune joueur de la table finale de doubler face à un curieux K9 dépareillés de Moon.

Joseph Cada
Cada, désormais le mieux placé pour s'imposer.

Saout dans tous ses états

La fatigue générale de plus de 13 heures de jeu avait fini par considérablement ralentir le jeu, alors mené par Saout.

Notre français allait même accentuer son avance en éliminant Jeff Shulman grâce à son A9 dépareillés face à la paire de 7 de l'américain.

Une vingtaine de mains plus tard Saout allait cependant éroder une première fois son tapis et glisser en dernière position, sur une de ses premières sur-relances ayant échoué face à Eric Buchman.
Mais quelques instants plus tard, le pro Everest Poker doublait pour remonter à près de 90 millions aun terme du plus gros pot du tournoi, au détriment de ce même Buchman à la force d'un AK n'ayant laissé aucune chance à l'AQ de l'américain.

Laissé mourant, ce dernier allait un temps se refaire face à Moon avant de subir la loi de ce même Moon (KJ assortis trouvant leur roi face à son A5 dépareillés) pour se voir terminer à la 4ème place.

La malchance au plus mauvais moment

Tandis que l'on semblait se diriger vers un final Moon-Saout, la malchance allait en décider autrement.
Alors qu'Antoine était à deux doigts de gagner sa place pour le heads-up lorsque sa paire de dames se retrouva confrontée à la paire de 2 de Cada à tapis, un vilain 2 au flop ficha tout par terre.

Pire, Cada devenait le bourreau définitif de notre français dans un ultime coin-flip ayant conclu les débats lors de la main n°276. L'AK de l'américain en fut d'autant plus cruel que le roi ne tomba qu'à la river pour venir battre la paire de 8 de Saout.

Au terme d'une magnifique partie, Antoine Saout termine malgré tout son Main Event à une fantastique 3ème place. Il repart donc avec le joli magot de 3 479 670 $ (un peu plus de 2 320 000 €).

The Money
Qui va faire sauter la banque ?

Le duel final

On connaît donc  nos deux finalistes : les américains Joseph Cada (136 millions de jetons) et Darvin Moon (59 millions).
Entre le jeune loup d'Internet ayant connu bon peu de réussite bien qu'ayant affiché un jeu de qualité, pouvant rentrer dans l'histoire comme le plus jeune vainqueur du Main Event, et un joueur amateur ayant globalement confirmé qu'il était le plus mauvais joueur à la table, la lutte continue de s'annoncer passionnante.
Verdict mardi.

Le classement provisoire des November 9 du Main Event des WSOP 2009

3- Antoine Saout (FRA)  - 3 479 670 $
4- Eric Buchman (USA) - 2 502 890 $
5- Jeff Shulman (USA) - 1 953 452 $
6- Steven Begleiter (USA) - 1 587 160 $
7- Phil Ivey (USA) - 1 404 014 $
8- Kevin Schaffel (USA) - 1 300 231 $
9- James Akenhead (ANG) - 1 263 602 $

Encore en course :

Joseph Cada (USA) - 135 950 000 jetons
Darvin Moon (USA) - 58 850 000 jetons

 

Derniers Blog Posts »