WSOPE, E1: Dunlop et Roux proches de l'exploit

Fabien Dunlop
Dunlop, ça tient la route !

Les WSOP ont recommencé fort pour le clan français du côté de Londres. Deux d'entre eux ont été à deux doigts de ramener le premier bracelet de la compétition.

Les WSOP, c'est (re)parti ! En attendant la finale du Main Event de novembre avec notre français Antoine Saout, Londres accueille depuis ce week-end les World Series of Poker Europe.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le succès est déjà au rendez-vous du côté du Casino at the Empire : l'Event 1 de No Limit Hold'em à 1000 £ (un peu plus de 1000 €) aura battu le record du plus gros tournoi jamais organisé outre-Manche (608 joueurs), avec un précédent record établi à 596 lors d'une étape de l'European Poker Tour en 2008, et bien loin des 401 entrants de l'an dernier.

Une bonne partie de la fine fleur mondiale était de la partie, dont les deux précédents vainqueurs du Main Event de ces WSOPE, Annette Obrestad et John Juanda.
Beaucoup des grands noms allaient en tout cas tomber dès le premier jour, notamment deux November Nine (Phil Ivey et le local James Akenhead), ou encore Antonio Esfandiari et Jeff Lisandro parmi tant d'autres.

Côté français l'aventure aura également été de courte durée pour Rémy Biechel, Tristan Clemençon, Michel Abecassis, et une Almira Skripchenko tantôt malchanceuse tantôt étourdie de son propre aveu.
Lellouche, Soulier, Mattern et de nombreux qualifiés sur Internet laissaient finalement six « froggies » poursuivre au Day 2, avec des Fabien Dunlop et Nicolas Levi bien positionnés dans le Top10.
Ce dernier sortait finalement sur un gros coup de malchance, sa paire de rois craquée par une improbable quinte runner-runner. Russer encaissait lui aussi un bad beat, avant que Perrin puis Chuzeville ne suivent un peu plus tard.

Dunlop mord le bitume

Déjà finaliste de l'Event 36 de No Limit Hold'em à 2 000 $ cet été, Anthony Roux allait ironiquement rééditer la même (très belle) performance, 5ème, pour sa déjà sixième place payée aux WSOP.
Auteur d'une belle partie, le membre de la Team Winamax devait finalement s'incliner sur une cruelle opposition de rois face à sa paire de dix.

L'autre français, l'inattendu Fabien Dunlop n'avait jusque là pas été le moins en vue, ayant revêtu le costume de large chip leader avant la constitution de la table finale, jusqu'au heads-up.
Hélas si tout s'était déroulé à merveille jusqu'ici pour l'ambitieux jeune trentenaire et ses tapis ou call imprévisibles, tout allait finalement s'écrouler sur un bluff complètement manqué de l'ancien étudiant en mathématiques, parti à tapis au mauvais moment alors que son adversaire Kelly venait de flopper sa quinte.
Jusque là exclusivement joueur de cash game, pour sa première participation à un tournoi majeur du circuit international Dunlop pourra tout de même se satisfaire d'un tel résultat malgré la déception, alors qu'il avait clairement lancé que seul le bracelet l'intéressait.

Quant à son bourreau, l'anglais John-Paul Kelly, son nom vous semblera peut-être familier si vous avez suivi notre couverture des WSOP cet été.
Et pour cause, l'anglais avait déjà remporté un bracelet il y a quelques mois du côté de Vegas, celui de l'Event 20 de Pot Limit Hold'em à 1 500 $.
Mais ce nouvel accomplissement prend assurément une certaine saveur un peu spéciale pour ce joueur de 23 ans, devenant le premier britannique à s'imposer sur ses terres en cette troisième année d'existence des WSOP Europe.

L'homme aura en tout cas su se montre très patient, en ayant notamment mis près d'une heure à remporter son premier coup en finale, pour ensuite bien maneouvrer et finir par avoir raison de notre français.
« J'ai dû jouer serré assez tôt. Fabien avait un gros chip lead. Je savais que si je parvenais en heads-up je ferais quelque chose en étant meilleur que lui dans cette phase du jeu. Ce n'est pas mon style d'attendre, mais parfois vous devez savoir le faire. »

World Series of Poker Europe, Event 1 (1000 £ No Limit Hold'em)
608 entrants, 63 places payees

-  Classement final sélectif -

1- Jean-Paul Kelly (GBR) - 136 803 £
2- Fabien Dunlop (FRA) - 84 512 £
5- Anthony Roux (FRA) - 28 181 £

15- Chris Ferguson (USA) - 6 980 £
20- Stéphane Reusser (FRA) - 4 153 £
34- Sylvian Perrin (FRA) - 3 374 £

43- John Juanda (INDO-USA) - 2 803 £
60- Nicolas Levi (FRA) - 2 006 £

Derniers Blog Posts »