Wyatt Earp, entrepreneur et joueur de poker dans le Far West

Wyatt Earp poker et casino2
Kevin Costner est Wyatt Earp dans le film du même nom.

Wyatt Earp était un personnage du Far West, à la fois shériff et gérant d’un saloon, mais aussi gros joueur.

Avec son ami Doc Holliday, Wyatt Earp Berry Strapp (1848-1929) a notamment pris part à la fusillade d’O.K. Corral, considérée comme la plus célèbre fusillade de l’histoire de l’Ouest.

Earp et Holliday étaient de vrais joueurs de poker passionnés. Mais il est cependant difficile aujourd'hui de trouver la vérité dans les anecdotes qui les concernent en tant que joueurs.

Comme tous les hommes qui ont fait l’histoire du Far West, Eart avait un tempérament éclectique, si bien que dans sa vie il également été cow-boy, chasseur de bisons, videur, gérant de maisons closes, mineur et arbitre de boxe.

Earp a passé sa jeunesse dans l’Iowa et, en 1870, il épousa Urilla Sutherland qui mourut rapidement de la fièvre typhoïde.

Sherif, proxénète, et joueur de poker passionné

Après avoir eu maille avec la justice et été emprisonné à plusieurs reprises en tant que gérant d’un bordel, Earp a progressivement évolué jusqu’à devenir shérif.

En 1818, il rencontre « Doc » Holliday à qui il sauve la vie.

Le 26 octobre 1881, Earp et Holliday ont donc pris part à la bataille d’O.K Corral qui s’est déroulée à Tombstone, en Arizona, contre un groupe de bandits appelés « Les Cowboys ».

Les cowboyes d'O.K. Corral avec Wyatt Earp

A l’époque, Tombstone représentait un carrefour pour le marché des bestiaux à cause de sa position stratégique près de la frontière avec le Mexique.

La fusillade, qui s’est achevée avec la mort de trois Cowboys, a vu se battre jusqu’à la fin une équipe de shériffs formée de Doc Holliday et des frères de Wyatt, Morgan et Virgil Earp.

De nombreux films de western ont été réalisés autour de cet épisode, dont les plus célèbres sont Règlements de comptes à O.K. Corral de 1957, avec Burt Lancaster et Kirk Douglas, et La Poursuite Infernale de John Ford (My Darling Clementine, 1946).

Bien que la dynamique réelle des faits ne soit pas encore tout à fait claire, l’historiographie moderne a mis en évidence les aspects les plus controversés dans le groupe des shériffs. De plus, le fait qu’ils étaient des hommes de loi leur permettait d’obtenir des avantages pour leurs entreprises (l’un deux était proxénète).

L’esprit d’entreprise

Le vrai Wyatt Earp

Dans les années qui ont suivi la bataille, Earp s’est lancé avec sa nouvelle compagne dans des business de courses de chevaux, l’exploitation minière et la gestion de quelques saloons où on jouait aussi au Pharaon, un jeu de hasard considéré comme l’ancêtre du poker et très populaire à cette époque aux États-Unis.

Entre les années 80 et 90, Joséphine et Wyatt se sont installés pour quelques temps à San Diego, en Californie.

Ils ont acheté quatre saloons et salles de jeux pour offrir jusqu’à 21 jeux différents, dont le poker bien sûr, le Pharaon, et le blackjack (un jeu qui remonte à l’époque victorienne).

La mort et la postérité au cinéma

Wyatt Earp est mort à l’âge de 84 ans à cause d’une cystite chronique dans un petit bungalow qu’il avait loué à Los Angeles.

Earp a inspiré de nombreux films. Le premier est Wild Bill Hickok, sorti en 1923, alors que Earp était encore en vie, ou encore Tombstone en 1993. En 1994, il y a eu aussi le film Earp avec Dennis Quaid, Gene Hackman et Kevin Costner, dirigés par Lawrence Kasdan.

Curieusement, ce film a reçu cinq nominations aux Golden Raspberry Awards, les prix réservés aux pires films, et en a remporté deux pour le pire remake et le pire acteur (Costner dans le rôle de Earp).

Wyatt Earp joue au poker dans le film Tombstone
Kurt Russell incarne Earp dans le film Tombstone.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire