Analyse de main : Le fold pour 2 millions $ de Josh Beckley

Optimized NWM JoshBeckley4
Joshua Beckley, droit dans ses bottes pour un énorme fold en table finale du Main Event des WSOP.

Savoir bien se coucher est un art que maîtrisent les grands joueurs de poker.

Les joueurs faibles (ou simplement débutants) ne sont généralement pas capables de mettre proprement leur adversaire sur un éventail de mains, et se focalisent trop sur leurs propres cartes.

Deuxième de la table finale du Main Event des World Series of Poker 2015, Joshua Beckley, jeune joueur sobre mais talentueux, nous a montré comment faire.

Il s'agit ici d'une situation de tournoi incroyable. Encore une fois, nous sommes en table finale du plus prestigieux tournoi de poker au monde. Ils ne sont plus que 4 joueurs, et chacun d'eux est déjà assuré de repartir avec au minimum 2,6 millions de dollars.

Voici à quoi ressemble l'échelle des gains restant à être distribués à ce stade, et les paliers entre chaque :

 

             Gain

Différence place suivante

1ère Place

    7 683 346 $

+ 3 212 450 $

2è Place

    4 470 896 $

+ 1 072 598 $

3è Place

    3 398 298 $

+ 782 937 $

4è Place

    2 615 361 $

-


Et voici les tapis des joueurs accompagnés de leur valeur selon l'ICM, au moment de cette main :

Joueur

Jetons

Valeur ICM

Joe McKeehen

95 475 000

5 811 253 $

Josh Beckley

42 150 000

4 484 232 $

Neil Blumenfield

31 575 000

4 106 718 $

Max Steinberg

23 450 000

3 765 698 $

La colonne de droite montre la valeur mathématique du tapis de chacun des joueurs. Il s'agit de la somme à laquelle ils pourraient théoriquement prétendre si la partie s'arrêtait là.

Une nouvelle fois nous pouvons très bien voir ici à quel point la valeur des jetons décline plus vous en avez.
Avec ces informations avancées, nous pouvons maintenant nous pencher de manière plus approfondie sur le coup et la main.

Un coup intégralement joué pré-flop

Les blindes et ante sont 400 000 / 800 000 / 100 000.

Max Steinberg se couche en premier de parole (UTG). Le chip leader Joe McKeehen relance à 1,6 million au bouton, et Neil Blumenfield se couche en petite blinde. Josh Beckley trouve     en grosse blinde.

Il sur-relance alors à 4 millions. McKeehen dévisage un moment son adversaire, puis sur-sur-relance à 10 millions.

Beckley prend une minute de réflexion, fait un rapide compte de ses jetons, réfléchit encore un moment, puis jette ses cartes, la quatrième meilleure main de départ au No-Limit Hold'em.

Et il se trouve que c'est bien joué, puisque McKeehen avait     ! Beckley sera parvenu à se sortir d'une situation qui lui aurait probablement coûté son tapis et déjà sa partie.

Vous pouvez revisionner ce coup en apparence simple mais spectaculaire dans cette vidéo :

Analyse

Comme nous le savons à présent, McKeehen a remporté le Main Event sans avoir connu de souci. Beckley aura été son dauphin et aura remporté 4,47 millions $.

Joe McKeehen
Quoi d'autre pouvait-il avoir ?

Josh aura pris une décision dans cette main qui aura eu une conséquence majeure, c'est pourquoi il est intéressant d'y jeter un œil de plus près.

Lorsque Steinberg se couche, McKeehen relance de 2 fois la grosse blinde, ce qui est plutôt standard de nos jours. Blumenfield se couche à son tour, et Beckley trouve donc ses valets.

Il va sans dire que Beckley pense maintenant qu'il a la meilleure main, et qu'il l'aura probablement jusqu'au bout.

Sa relance à 4 millions est un peu faible cependant, sachant qu'il n'a pas la position après le flop. Mais son intention est clairement de tirer le maximum de sa grosse main - trois mains seulement le battent à ce stade.

Ce qui suit est un move surprenant puisque McKeehen 4-bet, sur-relance à son tour, portant cette fois les enchères à 10 millions.
Cela donne une bonne raison à Beckley de vraiment réfléchir à ce qu'il se passe.

La bonne réponse : une sur-relance, non ?

Beckley a investi 10% de son stack. S'il se couche maintenant il peut continuer son tournoi sans trop de dommages.

D'un autre côté, il possède une paire de valets, une main qui pourrait tout aussi bien le propulser vers la tête.

Joshua Beckley qui réfléchit.
Une sur-relance, non ?

S'il gagne sa confrontation potentielle à tapis face à McKeehen, il deviendrait en effet le nouveau chip leader, et serait soudain en situation de pouvoir mettre la pression sur ses adversaires.

Donc la bonne réponse est de sur-relancer, n'est-ce pas ?

Ce n'est pas si facile. D'abord, gardez à l'esprit que Beckley serait engagé à investir tout son tapis, car s'il sur-relance ici à 20 millions, il risquerait la moitié de son tapis et ne pourrait mathématiquement plus se coucher ensuite.

Il risquerait donc 40 millions pour en gagner 16.

Un autre facteur en jeu

A ce stade nous devrions nous demander ce avec quoi McKeehen irait à la lutte avec Beckley si ce dernier montre qu'il est prêt à s'engager définitivement dans le pot ou même à partir à tapis tout de suite.

L'éventail de McKeehen est probablement très restreint. Il devrait être composé de T-T ou mieux dont J-J (hautement improbable), Q-Q, K-K, A-A, et A-K.

Face à cette gamme, la main de Beckley ne se joue pas très bien. En considérant la cote du pot vous pouvez peut-être justifier un all-in, mais il y a un autre facteur sur lequel prêter attention.

Les écarts dans l'échelle des gains (voir plus haut) sont énormes, et Beckley lorgne sur la deuxième place ici, ce qui est synonyme de 2 millions de dollars de plus que la 4è place.

Son fold suit donc des considérations financières. Beckley préfère faire un gros fold que prendre le risque. Un tapis aurait créé une situation compliquée avec beaucoup de variance.

Le heads-up du Main Event des WSOP 2015 entre McKeehen et Beckley.
Un coup bien joué pour un plus gros chèque au bout.

Et au bout du compte, il aurait donc été outsider à 20/80 face à la main de McKeehen.

Son move aura donc payé, puisqu'il aura finalement bien terminé sur la deuxième marche du podium.

Conclusion

Au lieu d'aller à la confrontation contre le chip leader, Beckley prend la bonne décision au milieu d'une situation de jeu extrêmement importante.

Il couche la quatrième meilleure main de départ possible pré-flop, et évite une situation difficile qui aurait pu le conduire à de graves conséquences financières.

Le résultat final aura confirmé la bonne teneur de cette décision, puisque Joshua Beckley aura terminé 2è et gagné 2 millions de dollars de plus qu'il ne l'aurait fait 80% du temps s'il avait décidé de se mesurer à McKeehen avec ses valets ici.