10 Moves Essentiels du Hold'em : La Lecture dans les Pensées

Un joueur de poker qui essaie de lire dans les pensées
Lire dans les pensées à la table de poker peut sonner comme de la magie noire, mais ce n'est rien de plus qu'un bon vieux dur travail.

L'un des talents que tout le monde a envie de maîtriser, et pas qu'au poker d'ailleurs, est sans doute la lecture dans les pensées !

Ce qui pourrait ressembler à une déduction surnaturelle, à une diseuse de bonne aventure qui lirait dans une boule de cristal, est en fait une série d'observations réfléchies qui conduisent à une déduction correcte.

Nous allons vous montrer comment faire ces gros calls avec hauteur as ou la plus petite paire. Cela ne vous permettra pas seulement d'impressionner les autres joueurs à la table, cela vous fera aussi gagner plus d'argent.

C'est quoi ? Quand les gens parlent d'avoir fait une bonne lecture, ils font référence à une prise de décision correcte, mais très difficile, mais avec une confiance liée aux infos disponibles sur la main.

Quand ? Le gros call ou le fold énorme sont marqués par le sceau d'une bonne lecture, mais il s'agit de quelque chose qui s'est amorcé depuis le tout début de la main. Il commence dès lors que vous avez commencé à assembler les pièces du puzzle.

Où ? Lire dans les pensées peut être fait à n'importe quel moment et dans n'importe quelle partie de poker. Quand vous clouez votre adversaire en sachant exactement ce qu'il a et pourquoi il fait certaines choses, vous lisez dans son esprit.

Qui ? Pour faire une bonne lecture, vous devez connaître votre adversaire sous toutes ses coûtures, à la fois de l'intérieur et de l'extérieur. Ce qui peut sembler une déduction impossible au reste de la table est souvent possible grâce à ce que vous savez de votre adversaire et sur l'histoire que vous avez partagée.

Daniel Negreanu spécialiste pour rentrer dans la tête de ses adversaires
Daniel Negreanu est réputé pour sa habileté à bien mettre les joueurs sur des mains.

Rentrer dans la tête des autres

Comprendre comment lire dans la tête des autres est particulièrement important car cela repose sur l'une des compétences les plus importantes au poker : l'observation.

Le poker est un jeu d'informations, et les gagnants sont ceux qui en collectent le plus, et qui les assemblent le mieux pour prendre derrière les bonnes décisions.

Vous devez observer tout ce que vos adversaires font, que vous soyez dans la main où non. Voir comment quelqu'un joue ses tirages ou comment il se comporte quand il touche le jeu max, est crucial pour parvenir à faire ces fameuses énormes lectures au moment où cela compte vraiment.

Quand vous pouvez faire des observations et comparer ces données à ce que vous savez déjà à propos des tendances de jeu de votre adversaire, vous êtes prêt pour la première étape vers la lecture dans les pensées.

Vous devez lire les Mains avant de lire dans les Pensées

Le moyen le plus facile de réfléchir à propos de la lecture des mains au poker, est de répartir toutes les mains possibles dans des grands groupes. Ces groupes sont appelés "éventails".

Un éventail de mains contient toutes les combinaisons avec lesquelles un joueur ferait les mêmes actions.

Par exemple, le brelan inférieur et la top double paire sont toutes deux des mains fortes, et tomberont dans l'éventail de mise pour la valeur de la plupart des joueurs. Hauteur as n'est pas grand chose pour ne pas dire rien, et se retrouvera à l'inverse dans leur éventail pour bluffer.

Rappelez-vous, des joueurs différents ont différents éventails. La top paire est suffisante à certains joueurs pour qu'ils envoient tous leurs jetons au milieu, tandis qu'un bon joueur n'aura aucun problème à jeter deux paires dans la même situation.

Les mains peuvent être réparties dans quatre éventails de base :

  • Les Mains Monstres et les Nuts (le Jeu Max) : Ce sont les mains que votre adversaire jugent suffisamment fortes pour miser ou relancer avec, et avec lesquelles il n'aura aucun problème pour partir à tapis avec. Pour la plupart des joueurs, un brelan est un monstre (au hold'em).
  • Les Mains Faites avec de la Valeur à l'Abattage : Ce sont des mains de type top paire avec lesquelles votre adversaire se voit avoir de bonnes chances d'avoir la meilleure main, mais qui n'est probablement pas suffisamment forte pour jouer pour tout son stack.
  • Les Tirages : Tirages couleur, tirages par les deux bouts, tirages combinés qui ont une bonne chance de devenir la meilleure main, mais pas encore faite.
  • Bluffs et "Air" : Des mains qui n'ont aucune chance de gagner à l'abattage.
Phil Ivey adepte de la lecture dans les pensées
Phil Ivey est la seule personne que nous connaissons qui lise littéralement dans l'esprit des gens pour savoir ce qu'ils ont.

Une fois que vous pouvez mettre votre adversaire de façon fiable sur un éventail, vous serez capable de prendre des décisions largement meilleures à la table de poker.

Questions que vous devez vous poser

il n'y a pas de raccourci vers la lecture parfaite de mains, mais il y a un certain nombre de questions de base auxquelles vous devriez toujours être capable de répondre.

Posez-vous ces questions quand vous déchiffrez les actions de vos adversaires :

  • Quel genre de joueur est-il ? Votre adversaire est-il large ou serré ? Passif ou agressif ?
  • Joue t-il trop de mains  ? Le moyen le plus facile de dire si quelqu'un est large ou serré est de voir à quelle fréquence il met de l'argent dans le pot. Si quelqu'un joue plus de 20% des mains, il est assez sûr de dire qu'il se situe dans la frange des joueurs larges. Dans le jargon très technique, c'est ce que l'on appelle le % VPIP (Volontary Put $ in the Pot), soit nombre de fois où le joueur a volontairement misd e l'argent dans un pot.
  • Suit-il, ou mise t-il et relance t-il ? Si un joueur joue quasi toutes les mains mais que vous ne pouvez vous souvenir de la dernière fois où il a lui-même misé ou relancé, vous pouvez le cataloguer sans trop de risques comme une "calling station" (machine à payer). Si un joueur prend toujours l'initiative avec des mises et des relances, labelisez-le comme agressif.
  • Dans quelle position est-il ? La position est un énorme avantage au poker, comme la plupart des gens le savent. Plus la position est tardive, plus l'éventail de mains pour jouer est grand. L'inverse est également vrai, aussi accordez plus de crédit aux relances venant d'une position de début de parole.

La Lecture de pensées en Action

Si vous pensez toujours que la lecture n'est qu'un vieux conte de grand-mère, une légende, regardez cette vidéo du vainqueur de bracelet Max Lykov.

Le joueur russe défie toute logique et réalise un call énorme avec hauteur roi. Et ile le fait en toute confiance.


Les 10 Moves Essentiels du Texas Hold'em - toute la série

(série 1)

(série 2)


-----

L'intuition peut-elle vous amener à prendre de bonnes décisions?

Phil Ivey a souvent une bonne intuition au poker
Phil Ivey possède t-il un sixième sens ?

L'intuition doit-elle être considérée au poker comme une alliée à qui se fier ou comme un petit diable tentant de vous convaincre de jouer de mauvaises mains ?

par Arthur S. Reber

J'ai passé plus de 40 ans à vivre deux vies parallèles. Dans l'une, je suis un joueur compulsif, un parieur aux courses et un drogué du poker ; dans l'autre, un scientifique respecté.

Je les ai gardées séparées principalement parce que mes collègues dans chacune ont peu d'appréciation pour tout le merveilleux, le fun et les complexités de l'autre.

Mais c'est à présent en train de changer. J'écris ces articles sur la stratégie du poker, et je vais essayer de leur apporter une nouvelle vie, une nouvelle vision. Je vais choisir une approche qui, aussi loin que je le sache, n'a jamais été essayée.

Je vais essayer de construire chaque étape autour de principes plus psychologiques (c'est mon domaine) et de montrer comment chacune peut nous aider à prendre de bonnes décisions, améliorer la réflexion stratégique, et, oh, ajouter des zéros à la ligne de bilan en bas de la page.

Je vais démarrer par un coup d'œil au sujet sur lequel j'ai passé ces années de recherche. Techniquement, il s'agit d'un processus appelé « implicite ». C'est ce qui arrive lorsque les gens disent des choses telles que « bon, je ne sais pas réellement pourquoi j'ai pensé qu'elle avait fait ça, cela m'a simplement semblé intuitivement évident », ou « J'ai juste réagi instinctivement, je ne pensais pas. »

En résumé, j'ai étudié comment et pourquoi les gens prennent parfois des décisions qui sont justes même si il ne savent pas pourquoi ou comment.

Phil Hellmuth semble avoir une intuition
"Mon petit doigt me dit..."

Ok, ok, je vous entends, vous baillez déjà. Vous pensez : « Ce prof va m'emmener jusqu'au fin fond de je ne sais où, mais je ne compte absolument pas répondre à un quizz à la fin. » Ne vous inquiétez pas, le cours est fini, retour au poker.

Doyle Brunson, dans son classique Super/System, a écrit qu'il semblait flotter beaucoup d'informations subconscientes à ses tables de poker. Il se demandait comment certaines, comme la manière de jouer de ses adversaires, ne semblait qu'apparaître dans sa tête. Beaucoup ont commenté ce passage et se sont demandés si Doyle avait raison ou non, et si oui pourquoi.

En fait, il s'avère que beaucoup de choses sont connues à ce propos. Et en effet, Brunson avait globalement raison (comme il l'a souvent), mais le sujet est complexe.

Voici les problèmes les plus fréquemment érigés :

1. Qu'est-ce que l'intuition ?

A la base, c'est un sentiment vague, largement inconscient, comme une voix lointaine chuchotant quelque chose du genre « jette ton jeu, maintenant. » Le sentiment est trouble, confus, nébuleux. « Suit, il va checker la turn », ou « sur-relance, il tente de voler ».

Malheureusement ce qui arrive aussi plutôt parfois est un « oh merde, mauvais call ». Vous comprenez le message mais ne savez pas ce qui l'a déclenché. Parfois, un peu plus tard, vous pouvez imaginer ce qu'il en était, mais pas toujours ni facilement.

2. Existe t-il un sixième sens ?

Non. Premièrement, le chiffre est faux. Nous avons en effet plus ou moins 15 sens. Si vous ne me croyez pas, lisez un texte d'introduction au psychisme. Deuxièmement, le terme « sixième » est souvent utilisé dans un sens paranormal, quelque chose comme une PES (Perception Extra-Sensorielle).

Je ne veux pas débuter de conflit ici, mais il n'existe rien de tel qu'une PES ; l'intuition est complètement normale et tout le monde en a.

(voir aussi plus bas Le sixième sens au poker)

3. S'agit-il réellement de subconscient ?

Oui. Nos cerveaux sont très bons pour récolter des schémas tout autour de nous et ils le font en dehors de tout aspect conscient. Vous voulez un exemple ? Pensez aux langues. Nous parlons et comprenons tous au moins une langue. Les règles d'ordre et de signification des mots sont si complexes que les linguistes ne les maîtrisent pas complètement.

Daniel Negreanu essaie d'avoir une intuition
Daniel Negreanu, un autre des "extra-terrestres" du poker en matière d'intuition.

Pourtant, étant enfants nous avons appris ces règles, et nous l'avons fait sans conscience d'effort particulier. Nous avons simplement récolté et reproduit les schémas de notre langue maternelle entendus autour de nous. La connaissance intuitive est de ce fait simplement acquise de cette manière, pour les langues ou le poker.

4. Un "instinct" est-il un sentiment viscéral ?

Pas vraiment. Le terme « viscéral » est utilisé car il a parfois un composant émotionnel, mais il s'agit juste de nos cerveaux faisant leur travail. Il est d'usage que l'« instinct » soit appelé comme tel car il semble naturel et automatique.

Les instincts, cependant, sont des réactions biologiques qui s'ignorent. La connaissance implicite est elle apprise. Mais bon, nous parlons ici de poker, pas d'évolution biologique. Appelez-les comme vous voulez.

5. L'intuition conduit-elle à de bonnes prises de décision ?

Oui, de manière importante, mais pas à 100%. Le système « satisfait », il fournit de « plutôt bonnes » prises de décision.

Si vous voulez la perfection, vous avez besoin d'un certain contrôle conscient. Le poker, bien sûr, est un jeu d'informations partielles, ainsi le système implicite fonctionne bien.

6. Pouvez-vous apprendre à utiliser votre intuition ?

Oui, mais vous avez besoin d'entraînement. Le système opère en détectant des schémas et vous avez besoin d'y consacrer votre temps. Plus de temps vous passez sur le jeu, plus vous allez développer une sensibilité envers ses complexités, même si vous serez dans l'embarras pour dire à quelqu'un ce que vous apprenez.

Liv Boeree a t-elle plus d'intuition en tant que femme
Les femmes ont plus d'intuition : légende urbaine ?

Vous avez également besoin de faire attention, les joueurs qui se focalisent sur le jeu et sur ce que les autres joueurs sont en train de faire, construisent plus rapidement leur intuition.

7. Est-ce que certaines personnes (les femmes ?) ont plus d'intuition que les autres ?

Non. Ceux qui bénéficient le plus de leur intuition sont ceux qui ont eu plus d'expérience à l'exercer, ou qui ont été plus attentifs. Les capacités d'intuition diffèrent peu d'une personne à une autre.

Si l'on est souvent amené à dire que l'intuition féminine existe, c'est parce que les femmes attachent plus d'attention aux considérations sociales que les hommes, devenant accoutumées aux schémas des interactions personnelles pour lesquels les hommes sont oublieux. A la table de poker, nous sommes tous égaux.

8. Est-ce que les pros utilisent l'intuition, et si oui, comment ?

Bien sûr qu'ils le font. Les meilleurs pros y consacrent beaucoup de temps, ils ont ainsi construit une incroyable réserve de connaissance inconsciente. Ils savent aussi lorsque cette voix distante leur dit quelque chose de pertinent.

Ils ne prêtent pas attention au non-sens du « j'ai juste eu un feeling à propos de cette main ». S'ils se mettent à dire des trucs du genre de « je sens que cette prochaine main ça va être du lourd », il s'agit juste d'un taillage de bavette sans importance à la table. Ces « feelings » sont à peu près aussi fiables qu'une table de Oui-ja.

Ok, c'était la leçon du professeur du jour. Entraînez-vous, faites attention. Donnez à votre système d'apprentissage la chance de faire son office.

Vous sentirez votre sens intuitif du jeu émerger, cette voix off va commencer à chuchoter des choses utiles à votre oreille, et doucement vous allez développer une excellente sorte d'appréciation zen du jeu.

-----

Le sixième sens au poker, ça existe ?

sixieme sens au poker
La perception extrasensorielle n'est-elle qu'une légende au poker ?

Les grands joueurs de poker prennent souvent des décisions qui semblent défier toute logique. Certains possèdent-il un don ? Plusieurs pros nous répondent.

par Josh Bell

Alors que tout semble indiquer qu'un joueur a en main telles ou telles cartes, vous verrez parfois son adversaire sentir que quelque chose cloche et finir par prendre une décision différente de celle dictée par la logique.

« Je crois vraiment qu'il existe une espèce de sixième sens, » estime l'Américain Eddy Sabat. « Parfois, tu regardes un joueur et tu sens son énergie. Alors tu te couches, et même si ça n'a pas de sens sur le moment, tu sais au fond de toi que c'est la bonne décision à ce moment-là. »

L’Australienne Jackie Glazier partage la même opinion :

eddy sabat
Eddy Sabat
 

« Il y a vraiment une sorte de sixième sens au poker. Parfois ma logique me parasite, mais je pense que la plupart du temps l'intuition prend le dessus. »

Glazier parle d'intuition quand certains appellent cela un sixième sens. Brian Rast, vainqueur de deux bracelets WSOP, préfère clarifier la différence entre les deux.

Faire confiance à son instinct

« Quand tu es vraiment dans ton jeu, les gens aiment parler d'un sixième sens, mais pour moi il s'agit plus d'une question d'intuition » explique Rast. « Tu peux classer les mains autant que tu veux, le fait est que le joueur en face de toi a deux cartes entre les mains et qu'il y a tout un tas de petites choses, notamment dans la manière dont il mise, qui font tiquer notre intuition. »

Beaucoup de joueurs professionnels semblent partager cette vision des choses, il n'y a qu'à voir combien de fois on dit de certains joueurs qu'ils « sentent » le jeu alors qu'ils n'ont pas forcément les connaissances théoriques et/ou mathématiques derrière certains concepts.

Mais alors, s'il est possible de travailler sur la théorie, les éventails de mains, les probabilités et les pourcentages, est-il aussi possible de faire progresser son intuition ?

glazier2
Jackie Glazier
 

« Je pense que c'est quelque chose qui vient avec l'âge » estime Glazier. « Peut-être que c'est pour ça que je joue mieux, je deviens vieille ! »

Rast ajoute : « Ce sont des choses qui s'acquièrent lorsqu'on joue au poker depuis longtemps. Instinctivement, tu commences à prendre en compte tous ces éléments et à prendre de meilleures décisions basées sur des détails, ce qui peut parfois s'avérer plus efficace que de déterminer un éventail de mains. »

L'intuition dans le poker en ligne

D'aucuns diraient sûrement que la question de l'intuition est ce qui différencie le poker live du poker en ligne (voir plus haut).

« Pour moi, ce sixième sens est ce qui différencie le poker live du poker en ligne » affirme Sabat. « Je n'ai pas joué sur Internet depuis longtemps, mais c'est quasi robotique. Tu pourrais presque avoir un ordinateur pour jouer à ta place, ce qui est déjà presque le cas avec les HUD et les trackers. »

brian rast
Brian Rast
 

Rast, lui, n'est pas tout à fait d'accord et estime que l'intuition a également sa place dans le poker en ligne :

« Évidemment que cela existe aussi sur Internet. Cependant, c'est moins prononcé et les joueurs sont plus prudents qu'en live. Personnellement, ça m'arrivait quand je jouais sur Internet et je suis persuadée que cela arrive toujours.

C'est moins fréquent et plus difficile à détecter, mais ça existe. »

Ce que pense Rast de cette intuition, de ce sixième sens, ne se limite pas au poker. C'est peut-être pour cela qu'il ne voit pas de raison pour que cela se limite au poker live.

« J'ai lu un livre extrêmement intéressant, Blink de Malcolm Gladwell » raconte Rast. « En fait, ça n'a rien à voir avec le poker, c'est lié au fait d'être un spécialiste dans un domaine en particulier : l'intuition te donne des réponses avant que la logique ou la raison ne le fasse. »

Et après tout, c'est peut-être cette idée d'intuition qui rend le poker aussi attractif pour les joueurs amateurs.

Car même sans être un pro de poker ni en comprendre tous les concepts théoriques, il y a toujours une chance que votre intuition vous permette de prendre la bonne décision au moment crucial, pour ensuite aller loin dans un tournoi.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

PokerListings France 2013-11-13 12:48:57

Bonjour Dada. Merci pour votre message, et pour nous avoir signalé cette erreur. La bonne vidéo a cette fois été mise. :)

dada 2013-11-13 08:11:36

Salut et merci pour tous ces articles intéressant,

Juste pour dire que la vidéo ne correspond pas à la description, il n'y a pas de "hauteur roi" dans cette vidéo, ni de Max Lykov dans le coup. ^^

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page