Eastgate Remporte le Main Event des WSOP 2008

Peter Eastgate
Peter Eastgate remporte le Main Event des WSOP 2008

Peter Eastgate a gagné la finale du Main Event des World Series of Poker 2008 face à Ivan Demidov après 104 mains en heads-up

La finale fut presque entièrement dominée par le jeune Danois de 22 ans qui remporte son premier bracelet WSOP ainsi qu'un premier prix de 9 152 416 $. Il devient par la même occasion le plus jeune vainqueur du Main Event des WSOP.

Après que le November Nine se soit transformé en November Two après plus de 14 heures de jeu Dimanche, Demidov et Eastgate se sont retrouvés Lundi soir au Rio's Penn and Teller Theater à 22h (heure locale) pour finir le travail devant une foule de fans venus pour assister à cet évènement.

Eastgate arrivait aux heads-up avec un avantage de 80 300 000$ contre 56 600 000$ pour Demidov mais ce-dernier renversa rapidement la tendance en remportant un bon nombre de gros pots durant la première heure de jeu pour devenir le chip leader.

Ceci entraîna une vive réaction de la part d'Eastgate qui batailla pour regagner son leadership. Il remporta quelques gros pots par la suite qui lui donnèrent un avantage de presque 100 millions de $. Sept mains plus tard, Eastgate devenait victorieux

La deuxième position de Ivan Demidov lui rapporte la coquette somme de 5 809 595$, un petit supplément sympathique qui viendra s'ajouter aux 344 850£ remportés cette année aux World Series of Poker Europe.


Peter Eastgate : le vainqueur en chiffres

(par Fred Guillemot)

Peter Estgate champion du monde 2008
Eastgate et ses 9 millions de dollars.

Le danois Peter Eastgate s'est adjugé mardi la victoire dans le plus prestigieux tournoi de Texas Hold'em au monde, au Rio de Las Vegas. Retour en chiffres sur cette performance de tous les records.

 

1

Eastgate devient le joueur de poker danois a avoir gagné le plus d'argent dans toute l'histoire de son pays, devant un certain... Gus Hansen, qui suit désormais à 2 millions derrière.

3

Il s'agit là de la troisième place payée dans des tournois de grands circuits pour Eastgate, après une 32ème place à l'EPT de Copenhague et une 18ème place à l'EPT de Londres, toutes deux acquises en 2008.

5

Eastgate aura éliminé 5 de ses 8 adversaires durant cette table finale, dont ses quatre derniers :

Rheem (avec AQ trouvant sa dame au flop contre AK), Montgomery (avec 66 face à A3, trouvant son 6 à la river pour faire full face au brelan d'A trouvé à la turn par l'américain !), Schwartz (« easy call » du tapis adverse en plein bluff avec un brelan de 5 trouvé à la river), Philips (« easy call » de la relance à tapis adverse en plein bluff, avec un brelan de 3 floppé !), et enfin donc Demidov (quinte trouvée à la turn face aux deux paires adverses).

C'est ce que l'on appelle avoir les cartes avec soi !

11

Avec son gain de près de 9 millions de dollars, Eastgate rentre directement à la onzième place du classement des joueurs les plus payés de tous les temps !

22

L'âge auquel il décroche le bracelet le plus convoité des WSOP. A 22 ans, 10 mois et 28 jours, il bat le précédent record de Phil Hellmuth, vainqueur à 24 ans, qui tenait depuis près de deux décennies.

Un record qui sera désormais encore plus difficile à battre, sachant que la majorité de 21 ans est requise pour prendre part aux tournois sur le sol américain, et donc aux WSOP.

44

En millions de dollars, comme le plus gros pot s'étant joué lors de ces WSOP durant la finale, lors de la main 268.

Eastgate suivit une relance pré-flop de Demidov pour voir un flop KT7 avec deux carreaux, que les deux joueurs décidèrent de checker.

Eastgate choisit de miser 2,5 millions sur le J de carreau de la turn, relancé à 8 millions par Demidov, payés par le danois.

Eastgate checka le 3 de pique à la river, sur lequel Demidov lança 12 gros millions. Eastgate paya avec une petite couleur en mains (5-7 à carreaux), suffisant pour battre le bluff manqué de Demidov avec hauteur as (A-9 o).

274

C'est le nombre de mains qu'il aura fallu pour désigner un vainqueur parmi les November Nine, dont 105 rien que pour le Heads'up. 15h28 auront été nécessaires pour ériger Peter Eastgate en grand gagnant de ces World Series 2008, battant le record de durée d'une finale WSOP alors détenue par l'édition 2005 remportée par Joe Hachem (14h10).

Au vu des statistiques des mains du tête-à-tête final, on peut remarquer que les deux joueurs avaient des tactiques résolument opposées, notamment pré-flop.

Si Demidov n'est jamais rentré dans un coup en complétant juste sa petite blind au bouton (duquel il aura toujours relancé, ou même abandonné 8 fois sa petite blind), Eastgate avait au contraire pris le parti de voir un maximum de flops (25 petites blinds limpées pour 19 relances, sans en abandonner une seule)

C'est ainsi que le russe aura remporté 37 des 62 mains s'étant adjugées pré-flop (60%).

Le ratio des mains gagnées s'inverse en faveur d'Eastgate dès que les joueurs sont allés voir le flop. Le danois aura ainsi remporté 8 coups au flop (contre 5 perdus), 6 à la turn (contre 2), 4 à la river (contre 2), et 8 à l'abattage (contre 5)

La tactique agressive d'Eastgate, notamment à la turn (où il aura misé en premier 18 fois pour seulement 8 check) se sera montrée efficace face à un Demidov peut-être un peu trop timide. Le russe n'a notamment pas profité d'un Eastgate s'étant pourtant souvent montré prudent au flop (22 check pour 17 mises en premier).

6844

Comme le nombre de joueurs au départ de ce Main Event, créant un prizepool de près de 70 millions de dollars. Le record de 2006 (8773 entrants) n'aura pas été battu cette année.

9 152 416

En dollars. Comme le montant exact remporté par Peter Eastgate, pour un droit d'entrée de 10 000.

De quoi s'offrir de bonnes vacances, même si le résident d'Odense a sagement avoué qu'il n'allait pas faire de folies.

Le classement final de la TF des WSOP 2008 :

1- Peter Eastgate (Danemark) - 9 152 416 $
2- Ivan Demidov (Russie) - 5 809 595 $
3- Dennis Phillips (USA) - 4 517 773 $
4- Ylon Schwartz (USA) - 3 774 974 $
5- Scott Montgomery (Canada) - 3 096 768 $
6- Darus Suharto (Canada) -  2 418 562 $
7- David Rheem (USA) - 1 772 650 $
8- Kelly Kim (USA) - 1 288 217 $
9- Craig Marquis (USA) - 900 670 $


La bio de son adversaire Ivan Demidov

Ivan Demidov

Personne n'a sans doute été plus surpris qu'Ivan Demidov le 15 juillet 2008.

Aux premières lueurs de ce jour béni, le jeune professionnel russe se glissait en effet parmi les "November Nine", ce groupe de joueurs censés revenir en novembre pour la lutte finale de la table finale des WSOP 2008.

Un coup de maître pour ce qui étaient les premières World Series of Poker d'Ivan. Joueur professionnel avec peu d'expérience live, le jeune russe était seulement rentré dans l'argent de trois tournois avant ce Main Event, dont une épreuve de No Limit Hold'em dans ces mêmes Series 2008.

Originaire de Moscou - terreau fertile pour de nouveaux talents du poker en ligne - Ivan a construit sa bankroll en jouant sur Internet. Et bien qu'il se consacre toujours principalement au jeu en ligne, il s'est de plus en plus souvent aventuré dans le royaume du live ces dernières années.

En 2006 Demidov est entré dans l'argent des Championnats de Poker russes qui se tinrent dans sa ville, avec la cinquième place obtenue dans une épreuve de Pot-Limit Omaha.

Mis en confiance il s'aventura dès l'année suivante dans le Doyle Brunson Five Diamond World Poker Classic de Las Vegas, où il se classa troisième dans un tournoi de No Limit Hold'em à 1 000 $, pour un gain de 21 710 $.

Tout ça avant donc cette énorme performance des WSOP 2008.
Et lors de cette fameuse table finale du Main Event en novembre, Ivan ne s'inclina finalement pas avant d'être parvenu en heads-up face au jeune danois Peter Eastgate. Avec à la clef un faramineux prix de 5 809 595 $ pour la deuxième place.

Demidov a même réalisé l'exploit d'avoir fait précéder cet extraordinaire résultat par un autre podium dans un Main Event des WSOP, cette fois celui des WSOP Europe à Londres en septembre. Alors devancé par son compatriote Stanislav Alekhin et le vainqueur John Juanda, Demidov aura engrangé 608 995 $ et surtout inscrit la performance sans précédent de deux tables finales de Main Event WSOP consécutives. Chapeau !

Depuis l'homme s'est fait plus rare sur le circuit, avec peu de résultats notables : tout juste a-t-on pu le voir inscrire son nom au palmarès des WSOP 2009 (1 place payée) et à celui de l'EPT de Tallinn en août 2010 (22ème).

Modeste joueur à la voix calme et posée, la jeune gâchette est malgré tout toujours promise à un bel avenir. Et ce même s'il admet que son résultat dans le Main Event des WSOP ressemblait plus à avoir gagné au loto.

Divers et anecdotes

* Est rentré dans l'argent de deux épreuves des WSOP 2008, le Main Event et l'Event 44 de NLHE à 1 000 $, duquel il termina 11ème.
* Auteur de deux tables finales de Main Event WSOP consécutives, celle des WSOP Europe de Londres puis celle des WSOP américains deux mois plus tard, en 2008.
* Aime skier et la plongée en scaphandre autonome.

-----

Finale WSOP J-2: Présentation des November Nine 2008

(07/11/08 - par Fred Guillemot)

Dennis Phillips
Chip leader, Dennis Phillips aura un avantage certain pour la finale du Main Event de Novembre.

Ils ne sont plus que neuf. Et on les avait presque oubliés depuis le 16 juillet, date où le Main Event des World Series of Poker s'est mis en pause. Mais qui sont ces valeureux joueurs ayant laissé 6835 de leurs homologues derrière eux pour aujourd'hui pouvoir tutoyer un premier prix de 9 millions de dollars ?

L'innovation calendaire des organisateurs pour l'édition 2008 du Main Event des WSOP n'a guère fait l'unanimité. Affaire de gros sous, d'entretien du suspense et d'exposition médiatique, chacun y va de ses arguments. Les 9 heureux finalistes, habituellement plutôt anonymes, y auront tout de même trouvé leur bonheur. Ces derniers auront en effet pu mettre à profit ces près de quatre mois pour tranquillement négocier un contrat de sponsoring avant de profiter du feu des projecteurs. Et peut-être d'étudier le jeu de leurs adversaires !

Qui décrochera le bracelet tant convoité du plus prestigieux tournoi des WSOP ?

Qui succédera à Jerry Yang, vainqueur 2007, et s'adjugera le faramineux premier prix de 9 millions de dollars au Rio de Las Vegas ?

Nous vous présentons nos neuf finalistes. Faites vos jeux !

Siège 1 - Dennis Phillips (53 ans, USA) - 26 295 000 jetons
Palmarès notable : néant (5000$ de gains)

Chargé de clientèle pour une entreprise de camionnage, le chip leader de cette finale ne joue au poker que depuis quatre ans, et s'est qualifié pour son tournoi via un satellite à 200$ dans son casino favori.
Commercial avisé (il a mis aux enchères un emplacement sur sa chemise), il n'en oublie pas moins de faire preuve de générosité puisque cet argent ira à des bonnes œuvres, tout comme 1% de ses gains.
Son immense tas de jetons lui permettra t-il de compenser sa relative inexpérience au plus haut niveau ?

Siège 7 - Ivan Demidov (27ans, Russie) - 24 400 000 jetons
Palmarès notable : 2 places payées WSOP dont une 3ème place WSOPE Londres 2008 (680000$ de gains)

Ce semi-professionnel et ex-étudiant en mathématiques ne joue au poker que depuis deux ans.
Il aura dans cette finale peut-être à cœur de faire tomber les records de son pays : la 4ème place de son compatriote Alexander Kravchenko acquise en 2007, et espérera même devenir le premier russe à décrocher le bracelet du Main Event.
Un sans doute bon poulain pour qui aime prendre les paris.

Siège 4 - Scott Montgomery (26 ans, Canada) - 19 690 000 jetons
Palmarès notable : 3 places payées WSOP, une 5ème place WPT (2008) (410000$ de gains)

Idéalement placé en embuscade avec un tapis confortable, ce canadien qui aime à s'adapter au jeu adverse pourrait se révéler une bonne surprise, s'il confirme ses quelques résultats déjà obtenus dans certains grands tournois. Mais son agressivité et un style parfois kamikaze pourraient lui jouer des tours. Un outsider à surveiller.

Siège 9 - Peter Eastgate (22 ans, Danemark) - 18 375 000 jetons
Palmarès notable : néant (94000$ de gains)

Tout comme Craig Marquis, il tentera de battre le record du plus jeune joueur à gagner le Main Event, détenu par un certain Phil Hellmuth. Il est le deuxième danois à atteindre ce niveau du plus grand tournoi des WSOP.
Même s'il ne joue que depuis trois ans, Eastgate est un gros joueur en ligne, et s'avèrera un adversaire sans doute redoutable qui pourrait damer le pion à tout le monde. Surtout s'il parvient à mettre à profit son talent de jeu en short-handed.

Siège 3 - Ylon Schwartz (38 ans, USA) - 12 525 000 jetons
Palmarès notable : 11 places payées WSOP (260000$ de gains)

Tout comme Philips, il a cédé aux sirènes des enchères pour la vente d'espace publicitaire sur l'homme.
Venu des échecs, Schwartz est un joueur expérimenté. Et fort de nombreux résultats dans les WSOP, il faudra compter sur lui.

Siège 5 - Darus Suharto (39 ans, Canada) - 12 520 000 jetons
Palmarès notable : 1 place payée WSOP (448ème du Main Event en 2006) (27000$ de gains, son seul)

Suharto est l'un des miraculés que l'on trouve souvent présents dans les finales de tournoi. Entendez par là que le canadien se sera qualifié via un satellite à 80$ sur PokerStars.
Personne ne l'attend. La surprise du chef ?

Siège 6 - David « Chino » Rheem (28 ans, USA) - 10 230 000 jetons
Palmarès notable : 5 places payées WSOP dont une deuxième place en 2006 et une cinquième cette année (710000$ de gains)

Peut-être l'un des noms les plus connus de cette table finale, « Chino » ne débutera toutefois la finale qu'avec un tapis intermédiaire, en-dessous du stack moyen.
Mais s'il arrive à revenir dans le haut du panier, Rheem pourrait vite se placer dans la peau d'un favori.

Siège 2 - Craig Marquis (23 ans, USA) - 10 210 000 jetons
Palmarès notable : 3 places payées WSOP (36000$ de gains)

Tout comme Eastgate, cet étudiant en finance de 23 ans tentera de battre le record de juvénilité de Phil Hellmuth dans une victoire au Main Event. La tâche sera toutefois plus ardue que pour son adversaire danois, avec presque moitié moins de jetons.
Une des grosses côtes de cette table finale.

Siège 8 - Kelly Kim (31 ans, USA) - 2 620 000 jetons
Palmarès notable : 2 places payées WSOP, une 17ème place WPT en 2006 (327000$ de gains)

4 mois d'attente, pour peut-être... 5 minutes de présence à la table. C'est ce qui pourrait bien arriver à Kim, short stack de la table, et forcé d'envoyer son tapis à la moindre main décente avec son M de 4.
Pas forcément le jeu préféré de cet ex-businessman analyste ayant démarré le poker en 1995, plutôt adepte du jeu solide et serré. Mais s'il parvenait à revenir dans la course, la donne pourrait bien changer et Kim s'avérerait sans doute un bon ticket sur lequel miser pour la victoire.

L'échelle des gains :
1st : $9,119,517
2nd : $5,790,024
3rd : $4,503,352
4th : $3,763,515
5th : $3,088,012
6th : $2,412,510
7th : $1,769,174
8th : $1,286,672
9th : $900,670

Début des hostilités dimanche 9 (tête-à-tête final lundi).

Finale à suivre sur ESPN à 21h heure locale (3 heures du matin heure française), et sur le streaming du site de Bwin.
Quant à une diffusion sur RTL9, il faudra sans doute attendre un peu.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page