Greg Merson remporte le Main Event des WSOP 2012

merson winner photo
Greg Merson, succède à l'Allemand Pius Heinz, vainqueur en 2011.

Greg Merson a remporté cette nuit à Las Vegas (sur le coup de 14h en France) le Main Event des WSOP 2012, et devient le nouveau Champion du Monde de poker. Il a battu son compatriote Jesse Sylvia en finale, après 12h de jeu.

La planète poker tient son nouveau Champion du Monde de Poker.

Chip leader à 3 joueurs restants et donné favori par les observateurs, l'Américain Gregory Merson, 24 ans, a cette nuit remporté la table finale du Main Event des World Series of Poker 2012, et les 8,5 millions de dollars de la première place.

A défaut de déchaîner les passions cette année, la faute à une finale à 90% américaine et sans grande star, la bataille des October Nine aura malgré tout tenu certaines promesses, et notamment le duel à 3 du deuxième jour, entre Greg Merson, Jesse Sylvia et Jacob Balsiger.

Partie débutée à 17h45 et terminée à 6 heures du matin (heures locales), il aura déjà fallu pas moins de 11 heures de jeu et 246 mains pour voir le premier des trois hommes lâcher prise. Bien que revenu du diable vauvert (il était 8ème/9 en jetons au démarrage de la finale), Jake Balsiger allait être notre joueur terminant sur la troisième marche du podium.

Merson faisait ensuite la différence en moins d'1 heure et 17 nouvelles mains, sur une sur-sur-relance à tapis agressive et aventureuse, mais payée par légèrement moins bien.

La finale la plus disputée de l'histoire

IMG2047

Greg Merson remporte donc ce Main Event des WSOP 2012 au terme d'une finale à rebondissements, où les trois joueurs auront le plus souvent joué aux montagnes russes bien que Merson n'aura pour sa part que rarement perdu la tête.

Les trois derniers survivants auront également offert une finale posée, lisse, affichant tous leur meilleure "poker face" et ayant souvent bien pris le temps de réflexion nécessaire avant de jouer. Résultat : cette table finale bat le record de longueur d'une table finale du Main Event, avec 399 mains disputées jusqu'au dénouement, soit 35 de plus qu'en 2009 (si l'on excepte les WSOPE, qui détiennent le record absolu avec 484 mains).

Greg Merson ajoute également un deuxième bracelet WSOP à son palmarès en 2012, après avoir remporté l'Event 57 de No-Limit Hold'em 6-Handed à 10.000$ et déjà plus d'1 million de dollars de gains cet été. Avec cette nouvelle victoire, il dépasse également Phil Hellmuth au classement WSOP Player of the Year (Joueur de l'Année des WSOP).
C'est sa 6ème place payée depuis 2009. A noter qu'il avait déjà fini dans l'argent de ce même Main Event il y a deux ans (639ème).

Vous pouvez retrouver les paiements finaux de cette TF du Main Event après le résumé ci-dessous, ainsi que les résultats complets intégraux sur notre page du Main Event 2012.

Résumé de la Partie

Balsiger, le plus jeune joueur de cette table finale, aura parfaitement réentamé les débats en doublant de bonne heure sur Sylvia avec J J contre 9 9. Diminué, Sylvia se refaisait quelques mains plus tard contre Merson.

IMG1772
Jesse Sylvia, 2ème de ce Main Event 2012.

Revenu au contact et dépassant même Sylvia, Balsiger allait toutefois faiblir et perdre beaucoup de jetons face à la maestria de Merson. Et les choses semblaient bien mal engagées lorsque parti à tapis avec A T il trouvait l'A Q de Sylvia sur sa route. Mais c'était sans compter sur un bienvenu T au flop qui lui sauvait la mise pour cette fois-ci.

On pensait même que Sylvia allait être le premier à sortir, quand son tapis avec A K se heurta à la paire de K K de Merson. Mais encore une fois le sort allait décider que la partie devait continuer, en livrant un flop magique à Sylvia : 5 3 2 8 4 pour la quinte ! Et Sylvia de prendre la tête à cet instant !

Un chip lead finalement de courte durée, puisque Sylvia allait à son tour subir l'un des nombreux retournements de situation de cette journée, face à un Balsiger tombé court en jetons.
Sylvia reprenait un peu plus tard une nouvelle fois la tête, avant un nouveau coup de théâtre : une nouvelle fois revenu des bas fonds, Balsiger coiffait tout le monde, en doublant sur Sylvia avec sa paire de K K contre le K 9 du premier nommé sur un flop 9 3 3.

Joe Cada reste le plus jeune vainqueur du Main Event

Sylvia se vengeait quelques coups plus tard, en re-doublant sur son adversaire, avec deux paires floppées, 8 2 sur un flop K 8 2 contre le K 9 de Balsiger.
Et Balsiger n'allait cette fois plus relever la tête, finalement éliminé par Sylvia en étant parti à tapis avec Q T, contre K Q. Rien de maléfique n'allait donc cette fois se tramer, malgré le flop 6 6 6 dévoilé par le croupier.

IMG1776
Jake Balsiger sera sera bien battu, et peut être heureux de sa 3ème place.

Balsiger n'aura donc pas battu le record du plus jeune joueur vainqueur du Main Event, mais se consolera aisément avec cette 3ème place, pour lui un excellent résultat dès lors qu'il déclairait qu'il serait déjà ravi à partir de la 5ème. Il remporte 3.797.558$ pour cette superbe performance.

Merson : 117,6 millions - Sylvia : 80,6 millions. Tels étaient les rapports de force au début du duel final, le heads-up pour le bracelet et le traditionnel tas de billets amené sur la table.

Mais cette fois les débats n'allaient plus s'éterniser. Merson prenait peu à peu un ascendant définitif, avant de boucler l'affaire sur une main pourtant en deça de certains standards.

Il relançait à 4 millions, Sylvia sur-relançait à 9, avant que Merson ne demande le tapis de son adversaire. Après une longue réflexion, Sylvia payait avec Q J, pour se voir faire face au K 5 de Merson. Du 55%-45% pour ce dernier. Et le flop 9 6 3 6# 7c n'allait rien changer à l'affaire : explosions de joie dans le camp de Greg Merson, qui allait d'abord saluer son adversaire avant de pouvoir sauter de joie à son tour et savourer : il est le nouveau Champion du Monde de Poker !
Résultats de la Table Finale des October 9 2012

Vainqueur - Greg Merson (USA) - 8.527.982 $
2ème - Jesse Sylvia (USA) - 5.295.149 $
3ème - Jake Balsiger (USA) - 3.799.073 $
4ème - Russell Thomas (USA) - 2.851.537 $
5ème - Jeremy Ausmus (USA) - 2.155.313 $
6ème - Andras Koroknai (HON) - 1.640.902 $
7ème - Michael Esposito (USA) - 1.258.040 $
8ème - Robert Salaburu (USA) - 971.360 $
9ème - Steve Gee (USA) - 754.798 $

-----


Articles précédents sur cette table finale :


Table Finale du Main Event : Merson, Sylvia et Balsiger pour un Titre

(30/10/12 - par PokerListings France, avec Arthur Crowson)

Greg Merson et Jesse Sylvia
Le futur potentiel heads-up ?

Ils ne sont plus que 3 dans le Main Event, dont la table finale a repris cette nuit : Greg Merson, Jesse Sylvia, et Jake Balsiger.

Il aura fallu 7 heures pour passer de 9 joueurs, à 3, comme prévu dans le planning. Merson sera chip leader au moment de reprendre les débats ce soir.

Russell Thomas était le premier joueur à sortir au cours d'une soirée plein d'action, qui aura vu Andras Koroknai près de prendre la tête, avant d'exploser de spectaculaire manière contre Merson.

Les 3 joueurs encore en course sont en tout les cas maintenant assurés de repartir avec au moins 3,7 millions de dollars.

Merson, considéré par de nombreux pros comme le joueur le plus talentueux de cette table finale, aura en effet fait montre d'un beau poker, le voyant au final finir avec 88,3 millions en jetons.

IMG1752
Andras Koroknai.
 

Sylvia avait (re)débuté le jeu dans la peau du chip leader, et aura joué un jeu solide. Il termine pour sa part avec 62 millions.

Enfin, Balsiger est sans doute la plus grosse surprise des 3. Il était entré en finale avant-dernier en jetons, mais se sera montré agressif dès le début. Il aura ainsi réussi deux "double-up" massifs, l'ayant mené sur ce podium, et pouvant même encore rêver du titre.

Koroknai explose dans un pot à 84 millions

Sans l'ombre d'un doute, la main qui aura fait le plus couler d'encre lors de cet premier jour de la table finale, est celle ayant eu lieu entre Andras Koroknai et Greg Merson.

A cet instant, les deux hommes ont d'énormes tapis, et se sont déjà joués plusieurs fois. Mais rien ne laissait présager ce qui allait arriver.

Greg Merson misait en premier, avant qu'un festival de sur-relances ne voit Koroknai finir par partir à tapis pour environ 40 millions. Merson paya avec As-Roi, ce à quoi Koroknai ne put répondre mieux que Roi-Dame.

Rien ne changea au tableau, et Merson éliminait ainsi le seul non-américain de cette finale à la 6ème place, non sans récupérant un pot de 84 millions, pour naturellement s'envoler en tête.

Gee, Salaburu, Esposito, Ausmus et Thomas quittent aussi la partie

Steven Gee aura obtenu la malheureuse distinction d'être le seul joueur de cette table finale à n'avoir rien gagné par son retour (il gagne les 754.798$ déjà prévus pour chacun mais rien de plus).

IMG1745
Russell Thomas
 

En effet, Gee aura été éliminé en 9ème position, en ne passant pas un énorme bluff sur un tableau dangereux, tandis que Thomas payait avec une paire de Dames.

Robert Salaburu, ayant montré quelques signes d'excitation, était le suivant, perdant avec paire de 7 contre le Q-5 de Jesse Sylvia.

L'amateur Michael Esposito était lui tombé bien bas en jetons, avant de tout pousser au milieu avec As-Valet, payé par l'As-Roi de Merson. Sans miracle à l'arrivée.

Après l'incroyable effondrement de Koroknai, Jeremy Ausmus sortait à son tour avec un tirage quinte, contre la top paire de Sylvia. En tant que short stack au démarrage de cette finale, la 5ème est finalement un bon résultat pour Ausmus.

Enfin, Russell Thomas, bien qu'actif le plus gros de la soirée, allait clore les débats, en perdant avec son As-9 contre l'As-Roi de Balsiger.

Voici les prix des joueurs éliminés du jour, ainsi que le chip count des 3 survivants :

1. Greg Merson – 88,350,000 jetons
2. Jesse Sylvia – 62,750,000 jetons
3. Jake Balsiger – 46,875,000 jetons

4. Russell Thomas – 2.851.537 $
5. Jeremy Ausmus – 2.155.313 $
6. Robert Koroknai – 1.640.902 $
7. Michael Esposito – 1.258.040 $
8. Robert Salaburu – 971.360 $
9. Steven Gee – 754.798 $

-----

October Nine 2012 : Qui va Gagner ?

(29/10/12 - par PokerListings France)

Jesse Sylvia
Jesse Sylvia est donné favori pour devenir le prochain champion du monde de poker.

Le Main Event des World Series 2012 couronnera un nouveau champion du monde dans deux jours. Qui va gagner selon les bookmakers ? PokerListings fait le point, à quelques heures du début de la table finale.

(vous pouvez également retrouver note présentation des 9 finalistes plus bas)

Avec plus de 43 millions en jetons, Sylvia est à 3 contre 2 chez les bookmakers, l'inscrivant comme favori. Deuxième sur la liste, le Hongrois Andras Koroknai, seul non-Américain de cette table finale.

PokerListings.com est actuellement à Vegas, prêt pour vous donner les meilleures infos en direct du front. Mais avant ça (et surtout avant le début des hostilités d'ici quelques heures, qui auront peut-être même déjà commencé à l'heure au moment où vous lirez ces lignes), refaisons un petit tour d'horizon des forces en présence, et de comment les bookmakers de Las vegas voit tout ce petit monde.


Jesse Sylvia (USA)

IMG1637

Stack : 43 875 000

Cote : 3 contre 2

Jesse Sylvia combine expérience et taille de tapis, pour être le favori donc. Mais à 3 contre 2, l'affaire n'est pas tant intéressante pour les parieurs.

Les tournois de No-Limit Hold'em sont tout sauf prévisibles, et sachant que Sylvia pourrait tout à fait passer du statut de chip leader à celui de short stack en une seule main, il est ridicule de penser ne serait-ce qu'à sa victoire 50% du temps où il jouerait cette table finale.

Sylvia vit à Las Vegas depuis quelques années, jouant en cash game professionnellement.

Il a construit sa bankroll en grande partie avec un résultat en MTT en ligne à 100k$, alors qu'il jouait depuis l'ordinateur de son labo à l'Université de Cal Lutheran.

Interview vidéo (en anglais)


Andreas Koroknai (Hongrie)

Stack : 29 375 000

Cote : 3 contre 1

IMG9082

Le seul non-Américain de cette table finale donc, est l'un des joueurs de ce dernier carré qui a le plus réussi.

Koroknai a remporté le WPT L.A. Poker Classic en 2010 pour plus d'1,7 million de dollars. Il devra finir 5ème ou mieux s'il veut battre ce chiffre.

L'anglais de Koroknai est limité, aussi les infos manquent sur lui.

Ce qu'on sait, c'est qu'il a été chanceux à 14 joueurs restants, à tapis avec A-9 contre l'A-T de Wong. Koroknai a alors floppé un tirage couleur, qu'il a complété à la river pour doubler.

Il est aussi le joueur qui a fait sauter la bulle de la table finale, éliminant Gaëlle Baumann à la 10ème place.


Greg Merson (USA)

Stack : 28 275 000

Cote : 5 contre 2

5581 Greg Merson

Selon les informations en notre possession, Greg Merson est probablement le meilleur joueur qui sera assis en face des caméras.

Merson a prouvé ce qu'il fallait pour remporter des tournois quelques semaines seulement avant de réussir cette table finale, notamment le Six-Max championship à 10.000$ pour 1,13 million de dollars.

En plus de ce bracelet, il est rentré dans l'argent de ces WSOP en 5 autres occasions.

Fait notable et incroyable, alors qu'il ne restait plus que 150 joueurs restants dans le Main Event, Merson était tombé à 3 grosses blindes. Il a finalement réussi à se refaire, pour l'issue que l'on sait. Il est même 3ème en jetons.

Interview vidéo (en anglais)


Russell Thomas (USA)

5553 Russell Thomas

Stack : 24 800 000

Cote : 4 contre 1

Depuis que la table finale a été constituée en juillet, on a appris à connaître Thomas mieux que tous les autres.

Ces derniers mois, Thomas s'est entraîné avec le détenteur de bracelet Jason Sommerville, un entraînement qu'il a même filmé pour en faire une série documentaire, "The Final Table".

A l'inverse de la plupart de ses adversaires, Thomas travaille à côté, en tant qu'actuaire à Hartford dans le Connecticut.

S'il manquait d'expérience auparavant, il aura donc maintenant eu le temps de rattraper un peu son retard au cours de ses sessions de training.

Interview vidéo (en anglais)


Steve Gee (USA)

Stack : 16 860 000

Cote : 6 contre 1

4639 Steven Gee

Steven Gee joue au poker depuis les années 70, aussi il est difficile de lui enlever son étiquette de joueur le plus expérimenté de cette table finale.

Gee a cependant mis le poker professionnel entre parenthèses pour poursuivre d'autres affaires, avant de retourner aux tables pour remporter son premier bracelet WSOP en 2010.

A 56 ans, Gee est le deuxième joueur le plus vieux à la table.

Sa cote de 6 contre 1 en fait un pari qui pourrait rapporter gros, tout comme celui sur Michael Esposito.

Interview vidéo (en anglais)


Michael Esposito (USA)

IMG9119

Stack : 16 260 000

Cote : 6 contre 1

Michael Esposito est clairement l'invité surprise de cette table finale.

A 58 ans, Esposito possède à son palmarès une longue liste de cashes en tournois, la plupart à Atlantic City et Las Vegas, mais son plus gros résultat avant ces October Nine, n'était "que" un prix de 47.000$ pour une autre table finale réussie cette fois sur le WSOP Circuit.

Il est déjà assuré de remporter au moins 16 fois ce total avec sa performance du Main Event.

Comme nous l'avons dit, si Esposito ou Gee gagnent, certains parieurs devraient y trouver leur bonheur et pouvoir envisager prendre de belles vacances. Lui aussi est donné à 6 contre 1.

Et pas mal d'argent pourrait aussi circuler entre des grands noms du poker, pas avares en paris. De gros paris ont en effet notamment été effectués par des joueurs tels que Mike Sexton, Doyle Brunson, Barry Greenstein et Brian Hastings, comme celui selon lequel le futur vainqueur aurait plus de 40 ans.

Interview vidéo (en anglais)


Robert Salaburu (USA)

Stack : 15 155 000

Cote : 7 contre 1

IMG8929

De San Antonio au Texas, Robert Salaburu joue au poker depuis 10 ans. Il a commencé au jeune âge de 16 ans.

Salaburu a commencé à jouer au poker en ligne tandis qu'il allait encore au lycée, avant d'abandonner ses études et de poursuivre une carrière de professionnel de poker à plein temps.

Salaburu est 6ème en jetons, et est donné à 7 contre 1 par les bookmakers à Vegas.


Jake Balsiger (USA)

Stack : 13 155 000

Cote : 8 contre 1

5479 Jacob Balsiger

A juste 21 ans, cet étudiant à l'Université de l'Arizona a la chance de devenir le plus jeune champion du monde de poker de l'histoire.

Balsiger a toutefois le deuxième plus petit tapis, et une cote de 8 contre 1 pour la victoire.

Mais cette cote n'est même pas proche d'être une bonne affaire. Si tout le monde avait le même nombre de jetons, il gagnerait "une fois sur neuf". Avec moins de 7% des jetons en jeu, et bien moins d'expérience que tous ses adversaires, Balsiger a du travail...

Interview vidéo (en anglais)


Jeremy Ausmus (USA)

Stack : 9 805 000

Cote : 11 contre 1

IMG9096

Chaque année, un joueur se voit coller l'étiquette du short stack, le petit tapis, le petit poucet, appelez-le comme vous voulez. Cette année, cet "honneur" revient à Jeremy Ausmus.

Cet autre joueur pro du cash game local a cependant beau être court en jetons, il possède un bon peu d'expérience. En plus des quelques 750.000$ garantis pour l'accession en table finale de ce Main Event, Ausmus est rentré 13 fois dans l'argent aux World Series.

Ausmus est père de famille, avec deux garçons, qu'il fait vivre grâce au poker.

Son plus gros résultat jusque là était un prix de quelques 190.000$ dans un tournoi à 5.000$ du Bike Casino à Los Angeles.

Interview vidéo (en anglais)


Cotes fournies par Caesars Entertainment, organisateur des WSOP

-----

Main Event : La Présentation des October Nine 2012

(18/07/12 - par FG)

October Nine 2012
Lequel des 9 mettra la main sur le bracelet pour de bon ?

Qui sont les 9 finalistes du Main Event des WSOP 2012 ? Qui sont nos nouveaux "October Nine" (la table finale se déroulant cette année en octobre) ? PokerListings vous dresse le portrait des 9 prétendants au titre ultime de Champion du Monde.

Ils sont 9.

8 sont Américains, 2 ont déjà gagné un bracelet. 5 sont dans leur vingtaine, ...

Mais qui sont au juste nos October Nine 2012 ?
Suivez le guide !

 

Jesse SYLVIA

sylvia
Jesse Sylvia, le chipleader.
 

(Etats-Unis), 26 ans
43 875 000 jetons - siège 6
Palmarès sélectif :
1 place payée WSOP (2011)
Gains en tournois :
23 777 $
Pseudo en ligne :
4JesseJames4

Jesse Sylvia fait partie de la jeune génération qui s'est lancé dans le poker en professionnel. Après avoir découvert le poker avec ses amis durant sa dernière année d'études, cet originaire du Massachusetts a rapidement franchi le pas vers les parties d'argent en live. Il dit aujourd'hui jouer 40 à 60 heures de poker par semaine, et a d'ailleurs fini par déménager à Las Vegas.

Peu de lignes à son palmarès en tournois live donc, si ce n'est une place payée lors des WSOP 2011, 175ème sur 1920 d'un Event de No-Limit Hold'em à 1500$ en 6-handed.

Sylvia est le seul joueur sponsorisé de cette table finale (pour l'instant), portant les couleurs de 888Poker.

Andras KOROKNAI

koroknai
Andras Koroknai, le chien dans un jeu de quilles.
 

(Hongrie), 30 ans
29 375 000 jetons - siège 8
Palmarès sélectif :
1 titre WPT (L.A. Poker Classic, 2010) pour 1,8 millions de $ ; 2 places payées WSOP (2010, 2011)
Gains en tournois : 1 841 013 $
Pseudo en ligne : -

Premier joueur hongrois à atteindre la table finale du Main Event des WSOP, Andras Koroknai sera d'ailleurs même le seul non-américain parmi les neuf finalistes.

Koroknai est un miraculé. Lors du Day 4, une erreur d'inattention face à notre Française Gaëlle Baumann aurait eu de grandes chances de le faire éliminer (il avait poussé son tapis puis jeté ses cartes alors que Gaëlle devait encore parler - et aurait payé avec sa paire de rois). Mais les juges en ont décidé autrement, et c'est ce même Koroknai qui allait survivre lors de ces derniers jours, avant d'éliminer notre Française... aux portes de la table finale.

Désormais plutôt bien placé en jetons, puisqu'en 2ème position, le natif et résident de Debrecen est en bonne posture pour écrire l'une des pages les plus miraculeuses -et historiques- du Main Event.

Gregory MERSON

merson
Greg Merson, le favori.
 

(Etats-Unis), 24 ans
28 725 000 jetons - siège 5
Palmarès sélectif : 5 places payées WSOP (2009, 2011, et 3 cette année), dont 1 bracelet (Event 57 de No-Limit Hold'em à 10000$) ; 1 place payée WPT (2010).
Gains en tournois : 1 319 704 $
Pseudo en ligne : gregy20723
Twitter : @Gregy20723

Greg Merson a d'ores et déjà réussi ses WSOP. Après deux jolies places payées dans les Events 23 et 28 (21ème et 5ème), cet originaire du Maryland a ensuite remporté l'Event 57 de NLHE 6-handed Championship, pour un premier prix de plus d'1,1 million de dollars. Grâce à cette table finale du Main Event, il passe même actuellement en tête du classement "Player Of the Year" des WSOP.

Lui aussi peut s'estimer heureux d'en être arrivé à ce stade, tombé à quelques blindes après un coup perdu lors du Day 5.

L'histoire de Merson est désormais classique : un étudiant qui commence à passer plus de temps à jouer au poker en ligne, qu'à aller à l'Université, avant de totalement décrocher.
Adepte de jeu live, Merson se considère plutôt comme un "grinder" online. La récente interdiction du poker en ligne aux Etats-Unis l'aura d'ailleurs vu déménager à Toronto au Canada.

A noter qu'il a déjà cashé dans le Main Event, ayant terminé 639ème en 2009.

Russell THOMAS

thomas
Russell Thomas, l'avion furtif.
 

(Etats-Unis), 24 ans
24 800 000 jetons - siège 1
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP (2010, 2010, 2011).
Gains en tournois : 126 796 / 127 607 $
Pseudo en ligne : into2ndwinf
Twitter : @RDT1988

L'un des outsiders de cette table finale. Russell Thomas joue au poker à mi-temps, et exerce la profession d'actuaire dans la vie (professionnel spécialiste de l'application du calcul des probabilités et de la statistique aux questions d'assurances, de finance et de prévoyance sociale (ouf !)).

Mais ce jeune joueur est à surveiller. Son style plutôt passif l'aura malgré tout emmené vers le chip lead à 20 joueurs restants, après avoir éliminé de nombreux adversaires.

Thomas possède déjà 3 places payées à son actif, dont déjà une table finale, une 5ème place dans un tournoi de No-Limit Hold'em 6-handed à 1500$ en 2010. Il avait également cash dans ce même Main Event l'an dernier, en ayant terminé 248ème.

Steven GEE

gee
Steven Gee, le doyen.
 

(Etats-Unis), 56/7 ans
16 860 000 jetons - siège 4
Palmarès sélectif : 4 places payées WSOP (toutes en 2010), dont 1 bracelet en No-Limit Hold'em à 1000$
Gains en tournois : 498 422 $
Pseudo en ligne : -

Le doyen de cette table finale. Steven Gee est plutôt un habitué des cash games, s'essayant parfois aux tournois à faibles buy-in. Mais c'est lors de l'un d'entre eux (si tant est que l'on considère 1000$ comme un petit buy-in), que Gee aura tracé sa route au milieu d'un field de 3042 participants, pour remporter son premier bracelet, et 472 479 $, son plus gros gain à ce jour.

Gee a commencé à jouer au poker dans les casinos, en Draw Lowball, alors qu'il n'avait pourtant pas encore l'âge. Il se sera alors tourné vers le professionnalisme à la fin des années 70.
Le natif de Sacramento en Californie décida finalement un peu plus tard de faire quelque chose de plus "sérieux", en travaillant dans la gestion de projet pour le développement d'un logiciel.
Mais l'appel des cartes était plus fort, et Gee retourna du côté des cash games au Commerce et au Bellagio en 2007, pour ne jamais plus regarder en arrière.

L'expérience va t-elle parler ?

Michael ESPOSITO

esposito
Michael Esposito, celui qu'on n'attend pas.
 

(Etats-Unis), 43 ans
16 260 000 jetons - siège 9
Palmarès sélectif : 3 places payées WSOP (2006, 2009, 2012), 1 place payée WPT (2005).
Gains en tournois : 172 806 $
Pseudo en ligne : -

Comme tout bon vieux grinder de la vieille école, les premiers cashs de Michael Esposito l'ont été dans des épreuves de 7-Stud, en 2002, au Foxwoods, au Trump Taj Mahal, et au Borgata. Mais l'homme est ensuite passé au Hold'em, avec succès, comme en témoigne une 9ème place sur un tournoi du WSOP Circuit à Atlantic City, pour 47 310 $, son plus gros gain à ce jour.

Ce natif et résident de Seaford dans l'état de New York est sans conteste l'un des joueurs que l'on attend le moins dans cette table finale. Saura t-il en profiter ?

Robert SALABURU

salaburu2
Robert Salaburu, l'outsider.
 

(Etats-Unis), 27 ans
15 155 000 jetons - siège 7
Palmarès sélectif : pas grand chose !
Gains en tournois : 42 411 $
Pseudo en ligne : treadindank

Robert Salaburu joue au poker depuis environ 10 ans, soit depuis l'âge de 16 ans. Après avoir quitté le lycée, voici encore un de ces October Nine qui aura décidé de se lancer dans le poker pour en vivre.

Plutôt adepte de cash games à ses débuts, Salaburu s'est ensuite tourné vers les tournois en ligne. Mais depuis le Black Friday aux Etats-Unis, il s'en est retourné au jeu live, et a démarré à côté de cela une entreprise d'achat/revente de voitures.

L'essentiel de son palmarès en tournois live se cantonne à quelques résultats (et une victoire) dans des tournois à plus ou moins de 1000$, à l'exception d'une 28ème place dans un tournoi du WSOP Circuit à 1600$.

Jacob BALSIGER

balsiger2
Jacob Balsiger, le p'tit jeune.
 

(Etats-Unis), 21 ans
13 115 000 jetons - siège 2
Palmarès sélectif : 1 place payée WSOP (2012).
Gains en tournois : 3 884 $
Pseudo en ligne : -

Le plus jeune joueur de cette table finale (et qui a tout juste l'âge requis pour participer, 21 ans), est étudiant à l'Université de l'Arizona, où il étudie la politique... entre deux parties.

Peu expérimenté, quasi aucune ligne à son palmarès, Jacob ne se considèrait lui-même comme pas très bon au poker, jusqu'à cette année où il a commencé à prendre le jeu un peu plus au sérieux.
Et celà a payé, puisque pour ses premiers World Series of Poker, il a déjà réussi un premier cash, une 100ème place (sur 2101 entrants) dans l'Event 2 de No-Limit Hold'em à 1500$.

La surprise du chef ?

Jeremy AUSMUS

ausmus2
Jeremy Ausmus, le short stack.
 

(Etats-Unis), 32 ans
9 805 000 jetons - siège 3
Palmarès sélectif : 13 places payée WSOP (1 en 2010, 4 en 2011, 8 en 2012).
Gains en tournois : 427 145 $
Pseudo en ligne : TheTaker

Originaire du Colorado, Jeremy Ausmus s'est mis au poker après avoir vu le film Rounders (Les Joueurs), et disputé quelques parties avec des amis au lycée.
Diplômé en économie, il s'est ensuite rendu à Vegas pour embrasser son rêve de devenir professionnel. C'était il y a 6 ans.

Adepte de cash games, Ausmus a également déjà un bon petit palmarès en tournois, avec pas moins de 13 places payées aux WSOP, dont 8 cette année (9 en comptant le Main Event) !


L'échelle des gains restante :

Vainqueur : 8 527 982 $
2ème : 5 292 889 $
3ème : 3 797 558 $
4ème : 2 850 494 $
5ème : 2 154 616 $
6ème : 1 640 461 $
7ème : 1 257 790 $
8ème : 971 252 $
9ème : 754 798 $

> Retrouvez tous les autre résultats sur notre page du Main Event.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page