Andrew Pantling : « Si je n'étais pas tombé dans le poker, je pense que le poker serait venu à moi. »

andrewpantling

Il est probable que le nom d'Andrew Pantling ne soit pas très connu, en dehors des spécialistes. Pourtant en terminant 2ème de l'EPT Grand Final de Monte-Carlo, le Canadien a encore prouvé qu'il mériterait plus d'attention.

Les initiés savent aussi qu'avoir Andrew mais aussi frère Wes à sa table garantit une partie compliquée.

Tous les deux ont un CV assez impressionnant, que ce soit sur Internet ou en live. Andrew a notamment terminé 2ème derrière Phil Laak dans une épreuve des WSOP Europe 2010.

Tout frais 2ème (à nouveau) derrière Steve O'Dwyer dans le Main Event de l'EPT Grand Final de Monte-Carlo qui vient de s'achever, il vient de passer la barre des 2 millions de dollars de gains en tournois.

Thomas Hviid, notre confrère de PokerListings Danemark, a pu le rencontrer à l'occasion d'une pause et en a profité pour évoquer avec lui son style "quitte ou double", sa carrière, mais aussi comment son frère a vécu la désormais tristement célèbre table finale du Partouche Poker Tour dont le scandale a éclaboussé le monde du poker il y a 3 mois.

Tu es en train de réaliser une excellente performance ici à Monte-Carlo (interview réalisée avant la table finale NDLR). Tu es également allé loin ici-même l'année dernière (26ème), et l'année précédente tu y avais remporté l'event de NLHE à 5000$. L'air de Monte-Carlo te réussit particulièrement ?

IMG134
Encore raté pour cette fois !

Oui, c'est vrai. Je me sens vraiment à l'aise et détendu dans cette poker room. J'aime bien Monte-Carlo, en plus il fait beau. Je ne me sens pas toujours aussi bien ailleurs.

Je pense aussi que quand je me sens bien, comme ici, je joue mieux et j'ai plus de chance. C'est ça la clé, la chance.

Ton style de jeu est un peu à quitte ou double. Stratégiquement, comment abordes-tu un tournoi comme celui-ci ?

Je ne joue pas énormément de tournois, je n'en ai jamais joué beaucoup d'ailleurs. Je ne joue même plus tant que ça au poker.

En général, quand je participe aux tournois, c'est que je suis dans le coin en voyage d'affaires. Du coup, autant jouer de manière agressive, comme ça soit je sors le premier jour et je retourne bosser, soit je vais loin.

Heureusement pour moi, on dirait que je me situe dans le deuxième cas ici.

Après avoir habité à Malte et en Australie, tu vis aujourd'hui à Londres. Quelle place tient le poker dans ta vie actuelle ?

Avant, je jouais beaucoup. Maintenant que je travaille chez Matchbook, un site de paris, je ne joue que quelques tournois dans l'année.

Souvent, je vais aux tournois où vont les gros parieurs sportifs, et à ceux que j'aime bien. Donc je vais en Australie, à Monte-Carlo et à quelques tournois locaux autour de Londres.

Wesley, ton frère, est également un joueur très talentueux. Vit-il également du côté de Londres ?

andrew pantling 25397
Aller loin ou rentrer chez soi : telle est la devise d'Andrew.

Non, mon frère est en Extrême-Orient, le plus souvent à Hong-Kong ou à Macao. Il est un peu plus jeune que moi et c'est un excellent joueur de cash games. Il adore le poker et se débrouille très bien.

Comment avez-vous découvert le poker ?

Ce n'est pas du tout un truc de famille, mes parents ne jouent pas. Mon père est musicien et ma mère est une artiste.

Je dis souvent que « si je n'étais pas venu au poker, le poker serait venu à moi ». J'ai toujours été un matheux très attiré par le jeu et les paris, donc j'aime à penser que cela me donne un petit avantage.

C'est comme ça que je me suis mis au poker, et quand le poker en ligne est devenu populaire, j'étais là pour en profiter.

Ton frère a participé à la célèbre table finale du Partouche Poker Tour, dont deux participants ont finalement été accusés d'avoir triché. Est-ce qu'il a soupçonné quelque chose à l'époque ?

C'est marrant que vous me posiez cette question. Je ne sais pas s'il voudrait que j'en parle, mais je pense qu'il ne m'en voudra pas.

La table finale a été reportée de deux ou trois mois, ce qui a donné aux gens le temps de préparer leur tricherie. Wesley est allé là-bas pour jouer, moi pour le soutenir, et quand il s'est fait sortir, voilà ce qu'il m'a dit : « Ces deux gars travaillent tous les deux. Je ne peux pas le prouver, je ne sais pas exactement ce qu'ils font, mais j'en suis sûr. »

« A chaque pause, ils discutaient en chuchotant, et puis il y avait des pauses et des regards étranges. Je ne sais pas comment, mais je pense qu'ils trichent. »

Ça a fini par nous sortir de la tête, et quelques années plus tard cette vidéo est sortie. On ne peut pas dire qu'elle nous ait surpris, mais bon, il est trop tard pour être rancunier.

IMG302
Andrew est plutôt Monte Carlo que Las Vegas.

Tout ça lui a coûté beaucoup d'argent, mais Wes est un bon gars, il est passé à autre chose.

Tu as réalisé quelques bonnes performances aux WSOP, dont une deuxième place aux WSOPE. Seras-tu à Vegas pour remporter un bracelet cet été ?

Cette année, je ne compte pas y aller du tout. Mon premier enfant va bientôt naître, donc je serai au Canada pour préparer son arrivée.

Et puis je ne me sens pas aussi à l'aise à Vegas qu'ici à Monte-Carlo. Entre la chaleur, le fait que le Rio ne soit vraiment pas mon casino préféré, je ne m'éclate pas vraiment. Je ne me vois pas participer aux WSOP dans le futur.

 

Derniers Blog Posts »