Vanessa Kade, de Disney et LucasArts au poker pro

Vanessa Kade
Vanessa Kade

Après plusieurs années à concevoir des jeux vidéo pour Disney, LucasArts et BioWare, la Canadienne Vanessa Kade s’est lancée en début d’année dans une nouvelle carrière : joueuse de poker professionnelle.

Cette ancienne de l’Institute of Technology de Colombie Britannique est la productrice qui se cache derrière certains des jeux les plus populaires de ces dernières années.

J’ai travaillé sur Dragon Age pour Bio Ware, sur certains des jeux Star Wars pour LucasArts et sur un jeu pour enfants appelé Club Penguin pour Disney”, détaille Kade.

C’est d’ailleurs en travaillant chez Bio Ware qu’elle s’est découvert une passion pour le poker... et un certain talent. Elle est rapidement devenue la terreur de ses collègues.

J’ai commencé le poker il y a à peu près 9 ans, en jouant entre collègues chez Bio Ware. On faisait des petites parties et je gagnais très souvent”, se souvient-elle.

Il y avait un plus gros tournoi une fois par mois, et je me débrouillais bien aussi. Comme ça me plaisait vraiment, j’ai commencé à aller jouer au casino.


Le voyage, la photo, le poker

Entre LucasArts et Disney, Kade a déménagé en Asie, où elle a joué au poker à Macao et appris à faire de la moto.

Elle s’est également mise à la photographie, avec là encore un certain talent. Son portfolio est rempli de clichés magnifiques du monde entier (et plus particulièrement d’Asie du sud-est).

Vanessa Kade3
Vanessa au Playground Poker Club de Montréal.

C’est juste un loisir. Je me suis acheté un bon appareil photo il y a quatre ans, à Singapour. Tout naturellement, j’ai commencé à prendre des photos pendant mon voyage en Asie.

Le plus intéressant, c’était le Vietnam. C’est un pays où je ne me vois pas forcément vivre mais qui est absolument magnifique à visiter. Il y a un véritable mélange de cultures, des bâtiments anciens et modernes, ...

Kade a quitté Disney Interactive Studios au début de l’année pour devenir joueuse de poker à plein temps. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée prise de risque.

Je joue au poker depuis un certain temps et j’ai toujours gagné de l’argent”, explique-t-elle. “Je joue surtout en cash games mais cette année j’essaye de me concentrer un peu plus sur les tournois. Il y a quelques mois, j’ai terminé 9è d’un tournoi à Calgary.


Accrocher un gros résultat en tournoi

Kade a réalisé des WSOP 2013 plutôt satisfaisants. Elle avait notamment très bien débuté le Ladies Event avant de finalement terminer 62è /954. Relativement contente, Kade ne comptait cependant pas en rester là.

Tout le Day 1, j’étais entre la 1ère et la 4è place. J’étais bien placée au début du Day 2, puis j’ai perdu cinq flips d’affilée. C’était très sympa, très excitant.

Elle a atteint sa deuxième place payée lors d’un event de No-Limit Hold’Em à 1 500$ cette année (124è /1594) mais elle voudrait vraiment accrocher un gros résultat.

Je vais finir par y arriver. J’espère au moins accrocher une table finale. Maintenant je n’ai pas plus peur de rater la bulle, je veux la table finale ou rien.

 

Derniers Blog Posts »