Oswald le lapin, « papa » de Mickey, gagné au cours d'une partie de poker

Mickey et Oswald le lapin
Mickey et Oswald.

Toujours parfait et sans faille, avec un air de premier de la classe : A première vue, les victoires de la souris la plus célèbre au monde semblent à des milliers de kilomètres du monde du poker et du jeu de hasard.

Pourtant, en creusant dans le passé de Mickey, il se trouve que son « prédécesseur » Oswald le lapin chanceux a été cédé au dessinateur d'origine italienne Walter Lantz (1899-1994) pendant une partie de poker jouée avec le numéro un de la Universal, Carl Laemmle.

Les spécialistes du dessin animé considèrent que le lapin Oswald est l'ancêtre de Mickey Mouse, notamment en raison de sa ressemblance avec celui-ci.

La souris née d'un lapin 

Pour créer Mickey Mouse, Walt Disney a été inspiré par le personnage d'Oswald qui avait été inventé un an plus tôt.

Dans un article long et détaillé sur son site, le blogueur octogénaire Marino Mariani raconte les aventures de ce lapin né en 1927 : après avoir signé un contrat avec Laemmle, Walt Disney a commencé à réaliser la série « Oswald the lucky rabbit ».

« Chanceux », mais seulement de nom

Ironie du sord, les débuts d'Oswald ne furent pas très chanceux car, comme s'en souvient Mariani, « le premier épisode a été rejeté par Universal ». Très vite, cependant, son succès est devenu « le nouveau cheval de bataille de la Disney Brothers ».

Un an plus tard, « Disney a été victime d'un piège tendu par Universal, qui a embauché la plupart des dessinateurs de Disney, afin de compromettre le projet « Oswald » ».

Walter Lantz
Walter Lantz

Vexé, le futur père du cinéma d'animation et son partenaire Ub Iwerks ont donné vie au personnage de la souris Mortimer, basé sur les caractéristiques d'Oswald. Le nom de Mortimer a rapidement été remplacé par « Mickey Mouse » suite à l'intervention opportune de Lilian, l'épouse de Walt Disney.

La réalisation des dessins animés d'Oswald passa dans les mains de Charles Mintz. C'est à ce stade que Lantz entre en scène. Il avait été embauché par Mintz en 1928 en tant que directeur de la série Oswald. Mais peu après, Mintz avait été licencié par Laemmle.

Lantz, est introduit dans la jet set d'Hollywood grâce à son ami Bob Vignola. D'après certains, la construction de son réseau de connaissances doit beaucoup à sa participation à des rencontres hebdomadaires de poker high-stakes organisées par le producteur San van Ronkel.

Durant ces événements, Lantz est resté à l'écart pour tout ce qui concerne le jeu à proprement parler, mais il a eu l'occasion de nouer des liens avec d'autres producteurs comme Carl Laemmle.

Une partie décisive

L'habile Lantz lui fit promettre qu'au cas où il le battrait au poker, le personnage d'Oswald deviendrait le sien. Aussitôt dit, aussitôt fait : le dessinateur a gagné la partie et obtenu la paternité du personnage. Certains considèrent cependant que cette anecdote est juste une légende urbaine, née du fait que Lantz et Laemmle se voyaient tous les jeudis soir pour jouer au poker.

toons jouant au poker
On joue aussi au poker dans le monde des toons !

En anglais, l'expression « Italian job » peut être traduite par « filouterie » car elle désigne un travail effectué avec un subterfuge... et pas vraiment légal.

De ce point de vue, les événements autour du lapin Oswald et son passage dans les mains de Lantz semblent confirmer cette image un peu trouble des italiens à l'étranger.

Bien sûr, il ne s'agit pas de remettre en cause l'importance de Lantz en tant qu'artiste. Ce dessinateur est surtout connu pour avoir inventé le célèbre personnage de Woody Woodpecker.

Son véritable nom, « Lanza », a été anglicisé en Lantz par un agent des douanes lorsque l'artiste, encore enfant, a du émigrer en Amérique avec sa famille.

Sans rancune ; des rongeurs amis

En raison du succès de Mickey Mouse, Disney ne s'est pas fâché du fait que Lantz a continué à travailler sur Oswald. En effet, le père du cinéma d'animation a accordé à Lantz sa bénédiction personnelle et ils sont restés amis.

Les histoires d'Oswald et de Mickey se sont d'ailleurs rejointes une fois en 2006, longtemps après la mort des deux auteurs, suite à l'acquisition des droits d'Oswald par Disney.

Il y a quelques années, Mickey et Oswald ont été choisis pour être les protagonistes du jeu vidéo pour Wii « Epic Mickey 2 : Le Retour des Héros ».

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire