Poker Scams - Chapitre 1 : Le Multi-Accounting

multiaccounting

Dans cette nouvelle série d'articles, nous allons vous expliquer les arnaques les plus courantes dans le monde du poker en ligne, qui les utilise et comment vous en prémunir. Aujourd'hui : le multi-accounting (les multi-comptes).


Qu'est-ce que c'est ?

Les multi-comptes sont probablement la plus vieille arnaque du poker en ligne. En gros, cela consiste simplement à créer plusieurs comptes sur un même site.

Jusqu'à récemment, les multi-comptes n'étaient un problème que pour les sites, puisqu'ils risquaient de verser plusieurs bonus à la même personne.
Les joueurs ne s'en préoccupaient que peu, jusqu'à ce que d'énormes scandales éclatent au grand jour (et impliquent au passage des joueurs très connus, voir ci-dessous). Depuis, c'est effectivement considéré comme une arnaque.

Le détenteur de multi-comptes a en effet un avantage certain sur ses adversaires, surtout lorsqu'il participe au même tournoi, sit&go ou cash game avec tous ses comptes.

Mark Teltscher
Mark Teltscher a été l'un des premiers à faire du multi-accounting.

Non seulement il voit plus de cartes que ses adversaires (et a donc plus d'informations), mais il a également plusieurs « vies » dans le tournoi.

Comment se protéger ?

Aujourd'hui, quasiment tous les sites de poker ont pris des mesures afin d'éviter les multi-comptes.

Ils demandent par exemple une copie du passeport lorsque les joueurs récupèrent leur argent la première fois. Certains fraudeurs arrivaient à contourner cela en inscrivant d'autres membres de leur famille. Mais cela n'est donc plus possible.

Les sites de poker vérifient également les adresses IP et n'hésitent pas à bannir les utilisateurs qui essayent de s'inscrire à un même tournoi plusieurs fois depuis la même.

Les tricheurs essayent donc aujourd'hui de masquer leur adresse IP, ce qui n'est pas très difficile. Les sites de poker essayent à nouveau de prendre des mesures, mais c'est une course sans fin.

Le meilleur moyen de se protéger est donc de faire attention, de faire confiance à ses instincts et de collaborer avec les autres joueurs. Les détenteurs de multi-comptes finissent forcément par se conduire de manière suspecte et par attirer l'attention. Le staff du site sera ravi de vous aider à débusquer les tricheurs.

Josh Fields
Josh Fields

Qui l'a fait ?

1 – Mark « thev0id » Teltscher

C'est en effet « grâce » à l'un des plus gros scandales de l'histoire du poker en ligne que Teltscher s'est fait connaître. Il a participé aux WCOOP 2008 avec pas moins de 5 comptes différents, et c'est l'un de ses alias (« thev0id ») qui a finalement remporté le tournoi.

Ce compte appartenait officiellement à la sœur de Mark Teltscher, Natalie. Quelques jours après la fin du tournoi, PokerStars a annoncé que la victoire serait finalement attribuée au finaliste.

Natalie Teltscher a ensuite décidé de poursuivre PokerStars en justice en juin 2008, avant d'abandonner les poursuites deux mois plus tard et d'admettre qu'elle n'avait effectivement pas joué elle-même.

2 – Josh « JJprodigy » Fields

Josh Fields était considéré comme l'un des meilleurs joueurs de poker en ligne. Aujourd'hui, il est surtout connu pour avoir été banni de presque tous les sites de poker qui existent.

Entre 2007 et 2009, il été pris tellement de fois en flagrant délit de multi-comptes qu'Alex Kamberis, la légende du poker en ligne, est allé jusqu'à le traiter « d'ordure » lorsqu'il l'a croisé sur un tournoi live.

PokerStars et PartyPoker l'ont même banni de leurs tournois live.

Fields continue tout de même de jouer. En 2012, il est même arrivé en table finale d'un tournoi sans qu'on le remarque.

Quelques autres joueurs connus pour avoir utilisé des multi-comptes et pas des moindres : Brian Townsend, Sorel Mizzi, Justin Bonomo.


Retrouvez tous les autres volets de notre série :