Le club des 10 millions : 9 infos sur les joueurs les plus riches du poker

Jamie Gold2
La réponse à la plupart de toutes les questions.

À votre avis, combien de joueurs ont remporté plus d’un million de dollars de gains en tournois ces quarante dernières années ?

Une vingtaine ? Une centaine ?

La réponse : 1 385 joueurs. Ce nombre paraît incroyable.

Il y a des villages en France qui ont moins d’habitants que de joueurs de poker millionnaires.

Alors ces dernières années, atteindre le million n’est plus suffisant pour se faire un nom dans le monde du poker.

Pour faire partie de la crème de la crème, il faut viser un poil plus haut.

Bienvenue dans le club des 10 millions

Pour cet article, nous avons donc placer la barre à 10 millions.

Le nombre de joueurs à avoir accompli cet exploit est évidemment bien plus faible.

Erik Seidel
Bienvenue dans le club des 10 millionnaires.

Seuls 43 joueurs ont réussi à dépasser ce palier dans leur carrière et, vous le verrez, la plupart font partie des grandes stars du poker.

On avait quand même quelques questions :

Qui a été le premier à remporter 10 millions de dollars ? Qui a été le plus rapide ?

Qui a été le plus régulier ? Qui sont les « étoiles filantes » ?

Bon, « Jamie Gold » est la réponse à la plupart de ces questions, mais cela ne nous a pas empêché de nous plonger en détail dans la carrière des joueurs les plus riches du poker. 

1. D’où viennent les membres du Club des 10 millions ?

Le poker a toujours été un jeu très américain, et c’est toujours le cas. Si l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Sud rattrapent doucement leur retard, la plupart des grands champions de poker viennent des USA.

Sur les 43 membres du Club, 27 (soit 62,7 %) viennent des États-Unis. Seules trois autres nationalités sont représentées plus d’une fois dans le classement : le Canada, l’Allemagne et (peut-être le plus étonnant) le Danemark.

Les Canadiens ont le privilège de dominer le classement des joueurs les plus riches avec Daniel Negreanu, qui a remporté plus de 32 millions de dollars dans sa carrière.

Les deux joueurs danois sont deux vainqueurs du Main Event : Peter Eastgate et le triple champion du WPT Gus Hansen.

Pays gagnants poker à plus de 10 millions

2. Qui a été le premier à atteindre les 10 millions ?

Ce n’est qu’en 2006 qu’un joueur a pour la première fois dépassé la barrière des 10 millions, et c’était évidemment Jamie Gold.

En remportant le plus gros Main Event des WSOP de l’histoire, Gold a remporté 12 millions de dollars, ce qui l’a propulsé en haut du classement.

Joseph Hachem
Joe Hachem deuxième à atteindre le palier.

Le deuxième joueur à atteindre ce palier a été Joe Hachem, lui aussi en 2006.

Hachem a remporté le Main Event des WSOP en 2005 pour 7,5 millions de dollars, et c’est sa victoire au WPT Five Diamond Classic en décembre 2006 qui lui a permis de changer de catégorie.

Pendant plus d’un an, aucun autre joueur ne les a rejoints. Mais en 2008, Phil Hellmuth et Phil Ivey ont franchi le pas.

D’ailleurs, ils l’ont fait au cours du même tournoi : le Main Event du LAPC 2008, remporté par Ivey. Hellmuth, lui, a terminé 6e.

Plus tard cette même année, Allan Cunningham et Daniel Negreanu ont aussi fait une entrée en fanfare dans le Club des 10 millions.

Huit ans plus tard, le Club a perdu de son exclusivité, puisque 43 joueurs en font désormais partie, un chiffre qui semble augmenter chaque mois.

Les trois membres les plus récents sont : Philipp Gruissem, Ole Schemion et Dan Smith, tous il y a moins d’un mois à l’occasion du Grand Final de l’EPT à Monaco.

Graphique Jamie Gold

3. Qui a remporté plus de 10 millions en un seul tournoi ?

Antonio Esfandiari

Pendant que certains joueurs ont dû accumuler les places payées pendant des dizaines d’années pour en arriver là, d’autres l’ont fait en un seul tournoi.

Au cours de Main Events énormes et de High/Super High Rollers, notamment.

C’est arrivé précisément cinq fois. Et l’un d’entre eux n’a même pas eu besoin de remporter le tournoi.

Voici donc les 5 plus gros prix du poker :

  • Juillet 2012 : Antonio Esfandiari - WSOP, One Drop - 18 346 673 $
  • Juin 2014 : Dan Colman - WSOP, One Drop - 15 306 668 $
  • Juillet 2006 : Jamie Gold - WSOP, Main Event - 12 000 000 $
  • Juillet 2012 : Sam Trickett - WSOP, One Drop (2e) - 10 112 001 $
  • Juillet 2014 : Martin - WSOP, Main Event - 10 000 000 $

Note : nous avons utilisé la date de début du tournoi. C’est pourquoi la victoire de Jacobson apparaît en juillet (début du Main Event 2014) et pas en novembre (November Nine).

Graphique Martin Jacobson

4. Qui a été premier au classement ?

Cinq joueurs se sont partagés la première place au cours des années.

Erik Seidel 2
Erik Seidel : Tout sauf une étoile filante.

Le premier a évidemment été Jamie Gold après le Main Event 2006.

Une place qu’il a occupée environ 3 ans. Après l’UIGEA et le déclin des WSOP, certains ont d'ailleurs pensé qu’il y resterait pour toujours.

Ils ont eu sacrément tort. En 2009, Phil Ivey a dépassé Gold et s’est retrouvé au coude à coude avec Daniel Negreanu pour cette première place pendant près de 2 ans.

Puis c’est un joueur de 51 ans qui est venu bousculer la hiérarchie : Erik Seidel. Il est resté en haut du classement jusqu’à ce que Antonio Esfandiari remporte l’incroyable prix de 18 millions à l’occasion du tout premier One Drop à 1 million de dollars des WSOP 2012.

Esfandiari a également été le premier joueur à totaliser plus de 20 millions de dollars de gains en carrière. Et pourtant, il n’a occupé la tête du classement que pendant 2 ans.

Ensuite, Negreanu l’a récupérée après une deuxième place au second One Drop en 2014, pour 8 millions. Peu après, Negreanu est devenu le premier (et pour l’instant le seul) à dépasser les 30 millions.

Calendrier - Première place au classement des gains :

5. Qui a remporté plusieurs fois plus d’un million ?

Qu’est-ce qu’un « bon prix » pour vous ? 100 balles ? 1 000 ? 50 000 ?

Phil Ivey
6 fois millionnaire.

Les 43 joueurs du Club ont remporté 1 million de dollars au moins 122 fois si on combine leurs résultats.

Deux d’entre eux, Ivey et Negreanu, ont remporté des prix qui se comptent en millions 6 (six !) fois.

Et seuls deux joueurs ont réussi à remporter 10 millions sans aucun prix supérieur à 1 million.

Joueurs du Club des 10 millions avec le plus (et le moins) de victoires à 1 million ou + :

  • 6 – Daniel Negreanu, Phil Ivey
  • 5 – Dan Colman, Sam Trickett, Scott Seiver, Michael Mizrachi, Mike McDonald, Tom Marchese
  • 4 – Brian Rast, Dan Smith, Tobias Reinkemeier, Gus Hansen, Ole Schemion
  • ...
  • 0 – T.J. Cloutier, Men Nguyen
Graphique Daniel Negreanu

6. Qui a été le plus rapide (et le plus lent) à remporter 10 millions ?

On sait que Jamie Gold a été le premier à remporter 10 millions, mais a-t-il aussi été le plus rapide ? Pour le savoir, nous avons calculé le temps entre leur première place payée et leur entrée dans le Club.

TJ Cloutier
Et il y a TJ Cloutier.

Et il se trouve que c’est bien Gold qui a été le plus rapide. De très loin. Il ne lui a fallu qu’un an et quelques mois entre sa première place payée et les 10 millions. Le Main Event, qui lui a permis de remporter 12 millions de dollars, n’était que sa 10e place payée.

Aucun autre joueur de poker n’y est parvenu aussi rapidement. Le Danois Peter Eastgate a également été assez rapide, mais il lui a fallu presque deux fois plus longtemps que Gold : 2,5 ans.

Tous les autres ont eu besoin d’au moins 5 ans. Des légendes comme Phil Hellmuth et Erik Seidel ont même dû attendre 20 ans avant d’y parvenir.

C’est assez logique, puisqu’ils ont commencé à jouer au poker dans les années 80, lorsque les vainqueurs du Main Event des WSOP remportaient moins d’un million de dollars.

Et puis il y a T.J. Cloutier. Il s’est lancé dans le poker en 1983 et il lui a fallu 307 places payées et plus de 30 ans pour arriver enfin à totaliser plus de 10 millions.

Il faut croire que rien ne sert de courir... De manière assez amusante et symbolique, c’est un tournoi à 400 $ en juillet 2013 qui lui a permis de le faire, grâce à une 35e place.

Les dix-millionnaires les plus rapides et les plus lents :

  • 1 an 102 j. : Jamie Gold (Avr. 05 - Juil. 06, 10 places payées)
  • 2 ans 180 j. : Peter Eastgate (Avr. 07 - Oct. 09, 14 pp)
  • 5 ans 10 j. : Joe Cada (Juin 09 - Juin 14, 19 pp)
  • 5 ans 22 j. : Ole Schemion (Avr. 11 - Avr. 16), 67 pp)
  • 5 ans 54 j. : Sam Trickett (Mai 07 - Juil. 12, 45 pp)
  • 17 ans 61 j. : Scotty Nguyen (Nov. 91 - Jan. 09, 248 pp)
  • 20 ans 125 j. : Phil Hellmuth (Oct. 87 - Fév. 08, 195 pp)
  • 21 ans 313 j. : Erik Seidel (Mai 88 - Mars 10, 165 pp)
  • 22 ans 234 j. : Men Nguyen (Nov. 87 - Juin 10, 420 pp)
  • 30 ans 214 j. : T.J. Cloutier (Jan. 83 - Juil. 13, 307 pp)
Graphique Men Nguyen et TJ Cloutier

7. Qui est une étoile filante ? Qui est un indéboulonable ?

Comme en sports ou en musique, le poker connaît son lot d’étoiles filantes : des joueurs qui ne réussissent qu’un seul gros résultat et n’arrivent pas à renouveler l’exploit.

Phil Hellmuth le Poker Brat
Le Brat toujours en force.

Là encore, Jamie Gold est en tête du classement. Il a remporté 12 millions au Main Event. Combien a-t-il remporté dans d’autres tournois ?

Moins de 600 000 $, ce qui signifie que ses gains au Main Event représentent plus de 95 % de ses gains.

Comparez par exemple avec Phil Hellmuth : Le « Brat » a remporté plus de 19 millions, mais son plus gros prix n’est « que » de 2,6 millions (4e place lors de la première édition du One Drop).

Soit moins de 14 % de ses gains. On est donc bien loin d’une étoile filante, comme en témoignent ses 14 bracelets et ses 115 places payées aux WSOP.

Graphique Phil Hellmuth

Gold (qui est en train d’améliorer un peu ses résultats, avec 2 tables finales aux WSOP ces 12 derniers mois) est en bonne compagnie : les vainqueurs du Main Event Peter Eastgate, Joe Cada et Greg Merson ont tous accumulé plus de 75 % de leurs gains en un seul tournoi.

À l’inverse, certains joueurs multiplient les performances : Jason MercierErick LindgrenErik SeidelJohn Juanda et évidemment T.J. Cloutier. Aucun d’entre eux n’a remporté plus de 10 % de ses gains dans un seul tournoi.

Men Nguyen
Men Nguyen : Tenace.

Pour faire simple, ils ont été très réguliers, très longtemps.

Mais personne ne l’a autant été que Men « The Master » Nguyen. L'homme est peut-être controversé, mais ses résultats sont impressionnants :

462 places payées, 10,5 millions de dollars et une plus grosse perf à 412 000 $ (2e place lors d’un event des WSOP en 2010), soit moins de 4 % de ses gains.

Les étoiles filantes et les éternels du Club des 10 millions (% du plus gros gain dans les gains totaux) :

  • Jamie Gold : 95 % (12m/12,6m)
  • Peter Eastgate : 82 % (9.2m/11,1m)
  • Joe Cada : 82 % (8,5m/10,4m)
  • Greg Merson : 75 % (8,5m /11,4m)
  • Antonio Esfandiari : 69 % (18,3m/26,7m)
  • ...
  • Erick Lindgren : 10 % (1m/10,2m)
  • Erik Seidel : 9 % (2,5m/26,7m)
  • John Juanda : 9 % (1,6m/18,1m)
  • T.J. Cloutier : 9 % (0,9m/10,2m)
  • Men Nguyen : 4 % (0,4m/10,5m)
Graphique Erik Seidel

8. Combien de vainqueurs du Main Event ?

Onze des 43 membres du Club des 10 millions ont remporté le Main Event :

Peter Eastgate victoire WSOP
Gagner le Main Event aide.

Phil Hellmuth, Jonathan Duhamel, Martin Jacobson, Jamie Gold, Joe Hachem, Carlos Mortensen, Scotty Nguyen, Joe McKeehen, Greg Merson, Peter Eastgate et Joe Cada.

L’importance du Main Event devient évidente si l’on compare avec d’autres tournois :

sur ces 11 joueurs, un seul aurait plus de 10 millions s’il n’avait pas remporté le Main Event.

Vous pouvez sûrement deviner de qui il s’agit. Sur les 10 dernières années, seuls trois vainqueurs du Main Event n’ont pas (encore) remporté plus de 10 millions : Jerry YangPius Heinz et Ryan Riess.

Graphique Peter Eastgate et Gus Hansen
Graphique Carlos Mortensen

9. Combien de femmes ?

Vanessa Selbst
Seulement Vanessa.

Et enfin, nous avons voulu savoir combien de joueuses faisaient partie du Club. C’est un peu décevant, puisqu’une seule femme a réussi à totaliser plus de 10 millions.

Il s’agit bien évidemment de Vanessa Selbst.

Des 1 385 joueurs à avoir remporté plus d’un million, seules 28 sont des femmes, soit à peine plus de 2 %.

Récapitulatif : tous les dix-millionnaires

Retrouvez ci-dessous la liste complète des 43 joueurs à avoir remporté plus de 10 millions de dollars.

La colonne Délai indique le temps qu’il a fallu à chaque joueur pour arriver à 10 millions, et la colone Étoile filante indique le ratio du plus gros prix par rapports aux gains totaux.

Joueur

Gains

Places payées

1re p. payée

         Délai

Etoile filante

Daniel Negreanu

$32,315,817

226

Juil 97

     10a 325j

26%

Antonio Esfandiari

$26,730,570

84

Fév 02

     10a 143j

69%

Erik Seidel

$26,683,817

241

Mai 88

     21a 313j

9%

Dan Colman

$25,239,801

29

Oct 08

      5a 255j

61%

Phil Ivey

$23,856,035

141

Déc 98

       9a 86j 

15%

Scott Seiver

$21,209,508

92

Aoû 06

      7a 249j

24%

Sam Trickett

$20,563,347

63

Mai 07

      5a 54j

49%

Phil Hellmuth

$19,310,195

277

Oct 87

     20a 125j

14%

John Juanda

$18,111,006

237

Aoû 97

     12a 302j

9%

Jonathan Duhamel

$17,605,726

86

Aoû 06

      5a 149j

51%

Jason Mercier

$16,422,563

128

Avr 08

      5a 308j

10%

Brian Rast

$16,313,290

54

Juil 05

      10a 0j

46%

Steve O'Dwyer

$15,230,464

107

Jan 07

      8a 122j

12%

Martin Jacobson

$15,106,285

63

Oct 08

      5a 251j

66%

Michael Mizrachi

$14,874,470

147

Mar 04

      6a 101j

16%

Tom Marchese

$13,095,156

67

Jan 10

      5a 141j

12%

Mike McDonald

$13,022,571

87

Nov 07

      6a 79j

13%

Jamie Gold

$12,586,358

31

Avr 05

      1a 102j

95%

JC Tran

$12,238,204

142

Mar 03

     10a 128j

17%

Joe Hachem

$12,153,803

72

Aoû 00

      6a 112j

62%

Carlos Mortensen

$11,954,406

151

Déc 99

     11a 51j

33%

Scotty Nguyen

$11,874,538

287

Nov 91

     17a 61j

17%

Vanessa Selbst

$11,758,867

73

Juil 06

      7a 332j

16%

Allen Cunningam

$11,632,374

206

Déc 96

     11a 152j

31%

Joe McKeehen

$11,545,712

98

Aoû 10

      5a 146j

67%

Greg Merson

$11,371,974

27

Nov 07

      6a 46j

75%

Ike Haxton

$11,371,676

64

Jan 07

      8a 300j

22%

David Peters

$11,311,364

148

Déc 06

      9a 37j

20%

Igor Kurganov

$11,244,901

52

Aoû 09

      6a 156j

14%

Sorel Mizzi

$11,148,823

112

Sep 06

      8a 103j

19%

Peter Eastgate

$11,131,450

22

Avr 07

      2a 180j

82%

Joseph Cheong

$11,102,124

94

Jan 09

      5a 303j

37%

Ole Schemion

$11,084,895

68

Avr 11

      5a 22j

16%

Bertrand Grospellier

$10,992,424

104

Fév 05

      7a 114j

18%

Anthony Gregg

$10,860,188

37

Juin 08

      7a 201j

44%

Tobias Reinkemeier

$10,539,684

51

Mar 07

      7a 320j

19%

Men Nguyen

$10,504,630

462

Nov 87

     22a 234j

4%

Joe Cada

$10,403,598

26

Juin 09

      5a 10j

82%

Gus Hansen

$10,258,053

43

Mai 02

      9a 243j

17%

Erick Lindgren

$10,236,288

104

Avr 00

     14a 72j

10%

T.J. Cloutier

$10,225,191

350

Jan 83

     30a 214j

9%

Dan Smith

$10,107,125

72

Juin 08

      7a 314j

20%

Philipp Gruissem

$10,060,541

36

Aoû 09

      6a 253j

14%

Notes : données issues de Hendon Mob en mai 2016. Les statistiques prennent en compte les gains avant impôts, les buy-ins et toute autre déduction.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire