Annette Obrestad revient sur l'exploit de son tournoi gagné en aveugle

Annette Obrestad screener
Annette Obrestad a défait 179 joueurs sans même regarder ses cartes.

Annette Obrestad a beau avoir remporté le Main Event des WSOP Europe, elle estime être surtout connue pour ce tournoi online qu’elle a remporté sans jamais regarder ses cartes.

Dans ce deuxième épisode de notre série “Les Meilleurs Moments du Poker”, Annette revient donc sur ce tournoi qui a fait d’elle une légende.

En tournoi, à chaque fois que je m’assois à une table et que quelqu’un commence à me dire “Est-ce que c’est vrai que...”, je sais ce qu’ils vont dire” confie la jeune joueuse norvégienne.

Ils vont me parler du tournoi à l’aveugle.

Obrestad est une véritable pionnière du style ultra-agressif basé sur la position qui est aujourd’hui devenu monnaie courante. Et ce tournoi incroyable en est un exemple parfait.

IMG3911
"C'est savoir lire ses adversaires qui fait un bon joueur, pas les cartes."

Pour l’anecdote, Annette reconnaît avoir regardé ses cartes une seule fois au cours du tournoi, au moment de décider ou non de suivre un joueur short-stack à tapis. Elle promet en revanche avoir fait le reste du tournoi à l’aveugle.

L’intégralité du tournoi est disponible grâce à PokerXfactor, un replayer où l’on voit clairement Obrestad folder des paire de Rois parce qu’elle ne regardait pas ses cartes.

C’était vraiment étrange de ne se baser que sur les mises et la façon de jouer de mes adversaires. Au fur et à mesure du tournoi, je me suis rendu compte qu’il n’y a pas vraiment besoin de connaître ses propres cartes pour prendre les bonnes décisions.


Une victoire qui prouve que le poker est bien un jeu d’adresse

Il reste encore naturellement des gens qui estiment que la chance a plus d’importance que les compétences au poker. Mais la victoire d'Obrestad prouve justement que si la chance tient un rôle dans le poker, une bonne stratégie finira toujours pas payer à long terme.

Cela prouve que l’essentiel dans le poker est de savoir lire ses adversaires. Plus tu joues, plus tu identifies les réflexes des gens, leur manière de miser. A partir de là, tu comprends leur jeu.

 

C’est ça qui fait de toi un bon joueur de poker, pas les cartes.

Jetez un oeil à la vidéo ci-dessous (en anglais) pour voir Annette Obrestad raconter comment elle s’est débarrassée de 179 adversaires sans regarder ses propres cartes :

Revivez également le premier épisode de ces “Best Poker Moments”, dans lequel Brad Booth raconte son incroyable bluff face à Phil Ivey.

 

Derniers Blog Posts »