Blocking, Continuation et Floater Bets

Day 2
Le poker est parfois un jeu plus technique qu'il n'y paraît.

Cet article est une brève introduction à trois populaires et efficaces manières pour les joueurs de manipuler leur table et de ramasser les pots avant l'abattage : les blocking, continuation et floater bets (mises de blocage, de continuation, et flottante).



Blocking Bets (Mises de blocage)

Un blocking bet est simplement une mise ayant pour but d'empêcher vos adversaires de miser.

Les blocking bets sont un de mes outils favoris sur une partie en ligne. Ils sont toujours très utiles en live, mais le online a moins de solutuons pour exploiter sa supériorité, et il s'agit de l'une d'entre elles.

Prenons un exemple : Vous avez J Q sur un flop K-J-9 avec un coeur. Vous avez la deuxième paire, avec un tirage gut-shot (par le ventre) et un tirage couleur backdoor. Vous n'êtes pas sûr d'avoir la meilleure main et êtes inquiet à propos d'un joueur plutôt agressif. Il y a 20$ au pot et vous êtes le premier à parler.

Pour l'instant il s'agit d'un pot non-relancé, et vous êtes à peu près sûr que si cela commence à checker, quelqu'un va tenter de le voler. Vous êtes aussi sûr que quelqu'un avec la top paire va miser. S'il y a mise conséquente, vous ne pourrez pas suivre. Mais vous avez une main suffisamment bonne pour ne pas avoir envie de partir tout de suite.

hellmuth
Le poker est aussi un jeu où on peut se retrouver "coincé".

C'est là où vous entrez en jeu avec votre blocking bet. Vous misez 12$ dans le pot. Cette mise équivaut à une petite mise d'un autre joueur qui ne vous ferait pas fuir si vous envisagiez de checker avant de suivre. Mais elle est également suffisamment grosse pour que vos adversaires aient besoin d'une main faite forte pour vouloir relancer.

Le pot n'est pas assez gros pour justifier un gros bluff, il y a ainsi des chances que personne ne relance. Même si quelqu'un a une paire faible ou intermédiaire, la plupart des joueurs vont simplement suivre ici.

Si quelqu'un floppe la quinte, la plupart des joueurs vont simplement suivre pour vous piéger, puisqu'il n'y a pas de tirage légitime qui les menace ici.

Si vous ne remportez pas le pot, vous vous êtes donné un turn à moindre coût. Et si vous êtes derrière au flop, le turn vous donne une chance de vous rattraper.

Les blocking bets sont un bon moyen de chercher un tirage à moindre coût. Les professionnels les utilisent fréquemment lorsqu'ils jouent contre une main par laquelle ils se savent dominés. Si vous bloquez proprement, en conservant un investissement initial faible, les cotes implicites pour aller craquer un monstre slow-playé peuvent en faire une manœuvre très profitable.

A lire aussi : Les 10 Moves essentiels du Hold'em : Le Blocking Bet


Continuation Bets (Mises de continuation)

Tout le monde sait ce qu'est un continuation bet (c-bet) de nos jours. La règle de Dan Harrington pour le continuation bet dit qu'ils doivent seulement être faits lorsque vous êtes en heads-up au flop.

Quoique il s'agisse d'un excellent conseil, cette règle n'est rien de plus qu'une très bonne ligne de conduite de départ. La règle est spécifique aux tournois, et dans un tournoi, à la différence du cash game, les chips représentent la vie.

Dans un tournoi, il y a bien plus de pièges dans les petits pots et vous ne pouvez simplement pas vous permettre de perdre des jetons sur un continuation bet mal fait.

matt graham 7340
Le principe de la mise de continuation est de confirmer votre bonne main supposée, sans peur.

Les parties en cash sont en quelques manières différentes. Comme je l'ai dit, j'utilise toujours le système Harrington en tant que base. Dans le doute, je m'y tiens. Mais il y a des moments où vous allez vouloir c-better contre plusieurs joueurs. Ce sera par exemple le cas lorsque vous tenterez d'imposer une image plus activement agressive à la table.

Vous serez parfois à une table pleine de joueurs aimant voir les flops et se couchant s'ils le manquent. J'ai joué à des tables où j'ai relancé 20 mains de suite, c-betté le flop, et à chaque fois remporté le pot en voyant tout le monde se coucher.

Lorsque les gens commencent à se douter de quelque chose dans cette situation, changez simplement votre jeu. La quantité d'argent que vous perdez lorsque vous vous faites attraper est bien loin de tout l'argent récolté lors des 20 mains précédentes.

Les continuation bet sont en première ligne de la stratégie de tout un chacun aujourd'hui. Il s'agit de l'un des concepts les plus faciles à assimiler au poker. Du coup, tous les joueurs s'aimant à penser qu'ils sont réellement bons vont y consacrer beaucoup de temps.

Je ne dis pas que les c-bet ne sont pas importants, je dis juste qu'ils ne sont qu'un élément parmi d'autres dans un jeu très vaste. Du coup, avec tant de gens obnubilés par les c-bets, même les joueurs amateurs vont capter à quelle fréquence vous les faites. Tous les vrais bons joueurs gardent un enregistrement dans un coin de leur tête, de qui fait des c-bets et à quelle fréquence.

Si vous remarquez qu'un joueur c-bet à chaque fois qu'il a relancé, vous pouvez ainsi check-raiser toute la nuit pour récupérer quelques mises faciles. Ne le faites toutefois pas trop souvent sinon on remarquera votre petit jeu. Vous pouvez ainsi gratter de nombreuses mises d'un bout à l'autre de la nuit, ou peu de mises sur peu de mains.

Floater Bets (Mises flottantes)

Les autres joueurs s'adaptent également à cet usage croissant des continuation bets. Le « floater » est un nouveau terme pour un c-bet différé. Vous différez votre c-bet à la quatrième carte, en d'autres mots le laissez « flotter ». Une autre variation est de checker le flop dans l'intention de check-raiser, quelle que soit votre main.

patrik antonius 4321
Avancez dans l'ombre...

Couler un floater est la même chose que de piéger un c-betteur. Vous devez d'abord comprendre le manège, puis jouer dans leur dos en les laissant venir, et enfin voler les mises qu'ils feront dans ces situations.

Les floaters sont durs à attraper, mais en même temps bien plus risqués. En laissant l'adversaire voir la quatrième carte, vous lui avez donné une carte supplémentaire pouvant lui avoir fait touché une main suffisante pour suivre votre mise.

Si vous remarquez qu'un joueur se doute de vos continuation bets et commence à jouer là-dessus contre vous, vous pouvez alors lui revenir dessus pour le faire taire pour de bon. Il s'agit d'un coup assez amusant, car vous exécuter deux bluffs en pure agression, en espérant faire coucher.

Lorsque cela fonctionne, vous récupérez le vent des voiles du bateau adverse pour le mettre dans les vôtres. Vous attrapez un joueur amateur jouant ce qu'il voyait être un coup de professionnel, et le punissez pour cela. C'est assez savoureux.

Soyez quand même prudent : ils ont parfois effectivement une grosse main. ;)

A lire aussi : Les 10 Moves essentiels du Hold'em : Le Floating Bet