Jennifer Shahade, l'incarnation du mariage naturel entre poker et échecs

jennifer shahade
Jennifer Shahade

Jennifer Shahade est journaliste, rédactrice, Grand Maître Féminin d'échecs et joueuse de poker.

Et comme si cela ne suffisait pas pour se tenir occupée, elle est désormais également ambassadrice des Sports de l'esprit sur le circuit PokerStars et ses tours associés.

Les échecs et le poker ont toujours eu une sorte de connexion. Et cela n'a jamais été aussi vrai avec certains festivals réunissant donc désormais les deux jeux. De quoi trouver encore plus d'opportunités pour Jennifer Shahade de combiner ses deux passions.


Tu es une ambassadrice des Sports de l'esprit. Qu'est-ce que cela veut dire exactement ?

Je mets en relation les joueurs d'échecs et de poker. Nous venons d'organiser un événement génial sur l'île de Man, où il y avait un tournoi combiné d'échecs et de poker et un tournoi international d'échecs.

shahade2
Beaucoup de joueurs de poker aiment aussi les échecs, et vice-versa.

Nous essayons aussi d'attirer de nouveaux joueurs, mais le plateau était déjà très relevé avec notamment les deux meilleurs joueurs français et anglais, Maxime Vachier-Lagrave et Michael Adams.

C'est le Grand Maître Nigel Short qui s'est imposé.

Aux États-Unis, je travaille beaucoup à promouvoir les échecs, notamment chez moi à Philadelphie, à Saint-Louis ou encore récemment du côté de Indianapolis.

Est-ce vrai que tu as joué 30 parties d'échecs simultanément ?

Oui. Je participe à de nombreux cours d'échecs pour enfants, et ce jour-là j'ai joué contre 30 enfants entre 6 et 10 ans à la fois.

C'est assez fou de voir à quel point les échecs sont populaires chez les enfants.

On a déjà souvent essayé de combiner les échecs et le poker, notamment lors de l'EPT Prague ou du Festival des Sports de l'esprit, sans grand succès. Pourquoi ce serait différent cette fois-ci ?

Je pense que le fait de combiner les échecs et le poker lors d'événements organisés par PokerStars sera beaucoup plus naturel.

Manifestement, beaucoup de joueurs de poker aiment les échecs, et inversement. L'idée d'un challenge combiné ne peut que fonctionner.

Par exemple, sur l'Île de Man, il y avait deux joueurs de l'Elite Supernova : Radoslav radoom Jedynak, qui est également Grand Maître et qui peut jouer entre 30 et 40 SnG hyper-turbo simultanément, et Simon Ansell, spécialiste du Zoom en Pot-Limit Omaha.

Shahade3
"Les enfants sont les premiers à découvrir que les échecs peuvent être un jeu amusant."

Il y a beaucoup moins d'argent dans le monde des échecs que dans le poker. Comment gagnes-tu ta vie ?

En théorie, c'est possible, mais la plupart des joueurs professionnels ne s'appuient pas que sur les échecs. Comme moi, ils enseignent, font de la publicité et participent bien sûr aux grands tournois.

Par exemple, il vient d'y avoir un grand tournoi à Las Vegas, où le vainqueur a remporté 100 000$. C'est le 10è joueur mondial qui s'est imposé.

Est-ce que le fait d'organiser un tournoi à Las Vegas permet de rendre les échecs un peu plus « sexy » ?

Tout à fait ! Ça et le fait qu'il y ait plus d'argent en jeu.

Mais ce genre d'événement ne contredit-il pas l'image des échecs comme un sport très intellectuel, joué dans une ambiance calme et un peu guindée ?

Les échecs ne devraient pas avoir cette image. Les enfants savent très bien qu'on peut s'amuser aux échecs. Il n'y a pas de raison que les adultes ne le voient pas comme ça.


C. H.


Note : le « Millionaire Chess Open » organisé au Planet Hollywood de Las Vegas a été remporté par Wesley So, Grand Maître philippin, face à l'Américain Ray Robson, lui aussi Grand Maître. So a remporté 100 000$ et Robson 50 000$ pour sa deuxième place.


Derniers Blog Posts »