Jouer Serré rend les Décisions plus Faciles

allen kessler 18889
Allen "Chainsaw" Kessler : Grand adepte d'un jeu pré-flop très serré.

Le Hold'em est un jeu difficile. Comme aime à le rappeler le célèbre commentateur Mike Sexton, cela prend quelques minutes à l'apprendre, et toute une vie pour le maîtriser.

Aucun adage n'a jamais été aussi vrai. Au Hold'em, la plupart des gens jouent de loin trop de mains, et les emmènent trop loin.

L'une des premières choses que vous apprenez lorsque vous décidez de devenir un joueur gagnant est de jouer serré (tight dans le jargon anglophone). Ce qui se traduit par jouer moins de mains. Pourquoi ? Parce que quand vous ne jouez que des mains de départ de qualité, cela rend votre jeu plus facile sur les rues (cartes) suivantes.

Jouer serré est absolument fondamental au moment d'apprendre à jouer un poker gagnant. Nous disons poker gagnant car tout le monde sait jouer au poker. Mais peu savent comment jouer un poker gagnant.

Votre décision initiale de continuer à jouer ou non la main en cours se fait avant le flop.

Hormis au flop, turn et river, où vous ne devriez vous retrouver qu'une ou deux fois par orbite (tour de table), vous avez des décisions pré-flop à prendre à chaque main. Si vous jouez trop large, vous perdez de l'argent à chaque fois que vous jouez une main que vous ne devriez pas.

De ce fait, la première stratégie qu'il vous est impératif de maîtriser, est de jouer serré avant le flop.

Moins d'erreurs en jouant prudemment

mike sexton 8507
Quand Mike Sexton dit qu'il faut une vie pour maîtriser le Hold'em, ce ne sont pas des foutaises.

Avant le flop, vous ne devriez jouer que le tout meilleur des mains de départ. Soit celles qui sont déjà des monstres, AA, KK, QQ, etc, les mains à top paire, c'est à dire celles qui feront la meilleure paire au flop, avec un bon kicker, par exemple AK, AQ, KQ, etc.
Vous pouvez aussi jouer les mains spéculatives de qualité, des mains qui touchent gros au flop et remportent de gros pots, telles que T9 ou 89 assortis, les petites pocket paires, etc.

Toutes les autres mains devraient être évitées comme la peste ; pas seulement parce qu'elles affichent une espérance de gain négative (voir, l'EV expliquée), mais aussi parce qu'elles sont très difficiles à jouer après le flop.

Une main telle que K-5 assortis peut sembler bonne, avec un roi et assortie, mais les apparences sont trompeuses. Il s'agit en fait d'une main très faible.

Lorsque le 5 fera paire, le 5 sera très rarement la top paire du flop. Lorsque c'est le roi qui "pairera", il n'aura qu'un kicker 5, et se retrouvera souvent battu à l'abattage.

C'est la nature de cette main et des similaires : elles font du poker un jeu de devinettes. Vous ne pouvez jamais être sûr d'où vous vous situez. Elles ne vous laissent en plus aucune possibilité de faire une quinte.

Vous pourriez penser que tout ceci est digne d'être passé outre en raison de la capacité de la main à faire une couleur. Eh bien non. Etre assortie n'y ajoute que 2% de probabilités globales de gain.

gus hansen 19240
Gus Hansen : jouer un jeu pré-flop large peut parfois sembler facile, mais sachez quand même que cela conduit à des décisions vraiment difficiles par la suite.

D'une manière générale, si vous envisagez de coucher une main dépareillée, vous devriez probablement la coucher même si elle est assortie.
Les couleurs ne viennent pas assez souvent pour compenser les pertes d'une main de départ pauvre.
Alors arrêtez de limper avec des mains faibles juste parce qu'elles sont assorties.

Faites le parallèle avec une main telles qu'AK. Lorsque AK touche le flop, vous obtenez la top paire avec le meilleur kicker. Vous ne serez jamais surpassé à l'abattage (dans le cas d'une main adverse similaire bien sûr). Vous pouvez jouer cette main en confiance - vous savez où vous en êtes dans la main. La nécessité de chercher à deviner et à savoir est minimisée.

C'est pourquoi jouer de très bonnes mains de départ rend les tours suivants plus faciles. Lorsque vous touchez, vous savez où vous vous situez. Vous avez une main de qualité qui peut aller voir le showdown.

L'espérance positive en première alliée

Si vous ne jouez que les mains qui affichent une espérance positive pré-flop, le reste de votre jeu sera en place. Vos bonnes mains pré-flop feront de bonnes mains post-flop, et vos décisions sur les cartes suivantes deviendront de plus en plus faciles au fur et à mesure que vous éliminerez de plus en plus de mains poubelles de votre éventail pré-flop.

Un exemple extrême de jeu serré serait que vous décidiez de ne seulement jouer que les as, les rois et les dames, et coucher tout le reste. Cela rendrait votre jeu au flop et plus loin très facile. Il n'y aurait pour ainsi dire aucune question de chercher à jouer aux devinettes.

johnny lodden 19396
Rappelez-vous ceci : vous n'êtes pas Johnny Lodden. En tant que débutant, vous ferez de nombreuses erreurs. Et chaque erreur risque de vous faire tout perdre.

Avec une overpaire, vous miseriez, sinon vous ralentiriez. Les décisions marginales seraient absentes. Tout ne serait que blanc ou noir.

Ce style, bien sûr, est hautement exploitable, et ne serait jamais profitable ; il s'agit simplement d'un exemple sur comment le jeu serré rend les décisions plus faciles sur les tours suivants.

Nous ne conseillerons jamais de ne jouer que les as et les rois, mais cela serait toujours une meilleure stratégie que de jouer toutes les mains. Naturellement, la meilleure stratégie est quelque part entre les deux.
Couchez vos mains faibles, mais jouez vos mains fortes de manière agressive.

Pour finir, nous vous laissons sur cette réflexion : à chaque fois que vous faites une erreur à une table de No-Limit Hold'em, vous courez le risque de vous ruiner. Et en tant que débutant, amateur, et étudiant permanent du jeu, que vous en fassiez plusieurs fois dans une session est garanti.

Plus vous jouez de mains marginales, plus vos décisions seront difficiles à prendre, et plus vous ferez d'erreurs. Et par voie de conséquence, plus vous ferez d'erreurs, plus vous allez souvent vous retrouver déstacker (vous faire prendre votre tapis).

Alors ne vous lancez qu'avec des mains de premier ordre, et rendez-vous ainsi la vie plus facile.