Poker et jeux d'argent : au cœur de l'Asie, Macao voit grand

Macao 1

Depuis quelques années, Macao est devenu le paradis des grands joueurs qui veulent augmenter leurs gains et se lancer dans les vraies parties de high stakes. PokerListings vous en dit plus sur cette ville chinoise.

Macao s'est rapidement imposée comme une grande puissance économique dans le monde du poker. Buy-ins pharaoniques, blinds énormes, pots incroyables, et un tournoi qui est entré dans l'histoire comme le tournoi le plus cher jamais vu.

Nous voulons parler du Macau High Stakes Challenge, organisé en 2012 et durant lequel 12 des 73 participants se sont partagé 23 millions de dollars. Il faut dire que l'inscription au tournoi coûtait la modique somme de 258 000 dollars. Tous les regards étaient tournés vers Macao pour voir Stanley Choi s'imposer lors de ce tournoi historique.

Ces sommes hallucinantes ne laisseraient froid aucun joueur, et ont fait du StarWorld Casino de Macao le nouvel eldorado des high stakes.

Un fait qui n'a bien sûr pas échappé à PokerStars. Le géant du poker en ligne a donc organisé l'année dernière le GuangDong Asia Millions dans la salle de poker du City of Dreams. Un tournoi au buy-in de 130 000€ remporté par l'Allemand Nicklas Heinecker.

Les sommes inédites mises en jeu du côté de Macao poussent des professionnels de l'envergure de Sam Trickett à se poser des questions au moment de retourner jouer dans la capitale chinoise du jeu, en partie en raison du manque de sensations après avoir joué ces sommes disproportionnées.

Stanley Choi2
Stanley Choi
 

« À chaque fois que je rentre de Macao, je trouve que je ne joue pas vraiment à mon niveau. J'ai l'impression que les parties n'ont pas d'importance. » expliquait Trickett dans une interview pour le magazine Bluff en 2012 (en anglais). Un inquiétude d'autant plus présente aujourd'hui, étant donné que le niveau de jeu a augmenté du côté de la petite île chinoise.

« C'est devenu extrêmement difficile de gagner de l'argent à Macao... :( » déclarait aussi le joueur sur son compte Twitter à propos des tournois organisés dans les casinos de la ville.

Les sommes mises en jeu attirent évidemment les meilleurs joueurs du monde, qui n'hésitent pas à investir dans un séjour en Chine pour tenter leur chance du côté de Macao contre les milliardaires.

Et que dire de ces photos postées par Tom Hall sur le forum de poker TwoPlusTwo.com, sur laquelle on voit que les joueurs du StarWorld Casino n'ont même plus de jetons tellement les sommes en jeu à ce moment-là sont énormes ?

Il faut dire que lors d'un tournoi à Macao, les blinds dépassent régulièrement les 1200 dollars. De quoi décourager tout le monde, à moins d'avoir un pouvoir d'achat conséquent ou d'être un joueur professionnel confirmé. Des pros qui occupent d'ailleurs les deux sièges avec le plus de jetons et de plaques.

« Deux joueurs pros très connus avaient des stacks énormes devant eux, tous les autres joueurs étaient des locaux. Il y avait littéralement trop de jetons sur la table pour pouvoir jouer correctement » expliquait Hall dans le message accompagnant la photo.

Dans cette partie qui a duré deux jours avec des pauses de 4h, les plaques ont remplacé progressivement les jetons, d'une valeur totale de 645 000 dollars. Il faut dire que les blindes ont atteint 12 000 et 25 000 dollars lors de cette partie. Des chiffres qui seraient insensés partout ailleurs dans le monde.

Macao est donc une destination risquée, mais incroyablement séduisante. Las Vegas n'est plus l'endroit où circule le plus d'argent dans le poker tout au long de l'année, et Macao pourrait à terme s'imposer comme le véritable Grand Dragon de l'Asie.

Comment profiter au mieux de ce que Macao a à offrir ?

Macao est située dans le sud de la Chine, à 70km de Hong Kong. Les deux villes font partie de la Chine depuis 1999.

Si vous êtes un ressortissant européen, bonne nouvelle : pas besoin de visa pour entrer à Macao ! Pour les autres, se reporter au site Internet du Bureau de l'Immigration de Macao.

Au niveau du climat, la meilleure saison pour se rendre à Macao est entre septembre et juin. Les hivers sont courts et dans ce climat subtropical les températures tournent autour de 23°. S'il vaut mieux éviter de s'y rendre entre juin et septembre, c'est parce qu'il s'agit de la saison des typhons.

En plus des casinos et autres tournois de poker, Macao a également beaucoup à offrir au niveau culturel. Il faut savoir que son centre historique est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Vous pourrez également en profiter pour voir les pandas géants gardés en semi-captivité. Et pour ceux qui voudraient se relaxer, un petit détour par l'île de Coloane pour se balader à la campagne devrait les satisfaire.

---

Greg Merson : « On m'a demandé de ne pas parler des parties à Macao »

Greg Merson parle de Macao

Si le secret des excellentes parties de poker à Macao n'en est aujourd'hui plus un, c'est un peu grâce au Champion du Monde en titre Greg Merson.

par Arthur Crowson - publié en avril 2013

Ayant récemment participé à quelques parties high stakes à Macao, le vainqueur du Main Event des WSOP 2013 a décidé de faire partager l'expérience sur son blog.

Blog où l'on pouvait ainsi lire : « Venez en Chine. Venez vous faire un peu d'argent. »

Merson a profité d'une pause pendant l'Accumulator à 1.100$ des WSOP APAC pour expliquer à PokerListings.com ce qu'il entendait par là.

« Tout le monde te dit 'chut, chut, faut rien dire', mais c'est des conneries ça », explique t-il. « Je n'aime pas cet état d'esprit sur le circuit live, toutes ces histoires de réseaux. Des gens m'ont demandé de ne pas parler des parties à Macao sur Twitter. »

L'Américain ajoute qu'il ne serait jamais arrivé là où il en est sans l'apport de la génération 2+2 (le célèbre premier forum de poker anglophone). Des joueurs l'ont pris sous leur aile, et lui même a aidé certains joueurs au cours de sa carrière.

« Il n'y a pas de raison qu'on ait pas tous les mêmes opportunités, c'est un casino public après tout, pas une société secrète », enchaîne-t-il.

Pas inquiet des possibles retombées

IMG4804
Greg Merson aux WSOP APAC 2013.

Le champion du monde en titre s'en prend également aux joueurs professionnels qui prétendent devenir amis avec les riches hommes d'affaires qui prennent part à ces parties high stakes, pour pouvoir en faire leurs proies.

Selon Merson, « il n'est pas question de ne pas être gentil avec les joueurs moins bons, mais ils vont trop loin. »

« Je connais des gars très riches qui ont fini sur la paille parce qu'on les a entraînés là-dedans. Les pros prétendent être leurs amis pour mieux les détrousser dès qu'ils jouent au poker. »

Et lorsqu'on lui demande s'il n'a pas peur de s'attirer les foudres de certains joueurs, il préfère en rire.

« J'en ai rien à faire. La grande partie StarWorld est privée. Qu'ils m'invitent ou pas, je m'en fous. J'ai pas besoin de ça pour survivre, même avant le Main Event. »

Le message que Merson veut surtout donc faire passer, est surtout qu'il est bon de jouer à Macao, et qu'il est temps d'y aller.

« C'est vraiment à la hauteur de sa réputation, même si certaines parties ne sont pas toujours extraordinaires. Ça vaut quand même le coup. »

Le Champion du Monde dit avoir joué à Macao les plus gros cash games de sa carrière, s'étant retrouvé avec jusqu'à 400 000 $ à la table.

« Avant le Main Event, je n'avais jamais eu plus de 100 000$ devant moi. C'est sympa de voir qu'on a franchi un palier. Rien de tel que d'aller au tapis avec 200 000$ à la river. »

Merson a conclu son séjour à Macao sur un bilan légèrement positif, et il envisage d'y revenir en mai, avant de retourner à Vegas pour défendre son titre aux WSOP.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page