Pot-Limit Omaha : Conseils de départ et les 5 Commandements

Une main de Pot-Limit Omaha qui a besoin de conseils

L'Omaha peut sembler n'être qu'une vague évolution du Texas Hold'em, et donc facile à appréhender. Il s'agit pourtant d'une variante qui nécessite de sérieux ajustements pour gagner.

De nombreux débutants en Omaha n'y voient qu'un jeu de Texas Hold'em qui se disputerait avec 4 cartes.
Si en essence le déroulement du jeu est le même, les différences sont bien plus prononcées et nécessitent de revoir complètement vos fondements stratégiques.

Voici quelques Conseils Omaha pour y voir plus clair.

5 premiers conseils pour l'Omaha Poker

Hold'em et Omaha : Deux jeux différents

Si le Hold'em est un jeu de Flop (voire de pré-flop), l'Omaha est avant tout un jeu de Turn, de tirages et de nuts (jeu max). Les moments clés d'un coup ne se situent donc pas au même moment.
Le jeu étant plus large, plus de mains conservent un bon potentiel de départ face à n'importe quelle autre, et les tirages sont l'un des paramètres clés du jeu, particulièrement au moment de la Turn, avec une seule carte restante à venir.

Sélectivité...

De ce fait, le jeu suppose de nouveaux fondamentaux. Le premier conseil Omaha à destination des débutants de cette variante, est de s'imposer une sélection de mains stricte (au moins au début), ainsi qu'une grande discipline dans les tirages, à savoir toujours tirer vers celui max (et pas une petite couleur par exemple, facilement dominée).

... et discipline

Dans le même ordre d'idée, sachez que la valeur moyenne des mains gagnantes est bien plus élevée en Omaha. Quand deux paires ou même moins suffisent souvent en Hold'em, n'espérez pas vous en tirer avec moins d'un brelan en Omaha. Et encore !

Préférez également toujours les vrais tirages quinte à 13, 17 ou 20 outs (cartes améliorantes) plutôt que ceux à 8.

Dans le même temps évitez de relancer en début de parole, en tous les cas avec autre chose qu'une des 30 meilleures mains de départ à l'Omaha. Vous aurez tout le temps d'élargir à d'autres mains à potentiel un peu plus tard.
Du fait d'un jeu en Limit ou Pot-Limit, les grosses mains ont en effet de toute façon bien plus de chances d'être suivies, et par de nombreux joueurs.

La lecture reste importante

Une chose qui ne change pas : la lecture de vos adversaires reste importante. Analysez-les pour comprendre leurs tendances de jeu, et déceler avec quelles mains ceux-ci jouent (les premiums ? toutes ?).

Moins de place pour le bluff

L'Omaha a cela de particulier qu'il laisse moins de place au bluff. Parmi les bons conseils Omaha, sachez que 3 cartes de la même couleur au board signifient danger. Idem en cas de paire au tableau. Bluffer reste toujours possible, mais avec le nombre de joueurs en jeu et le nombre accru de combinaisons possibles avec 4 cartes en mains, il y a toujours de très fortes chances pour que quelqu'un ait sa couleur ou son full dans ce genre de situation.
Nous reparlerons du bluff à l'Omaha un peu plus bas.

Les meilleures astuces pour gagner en Omaha Poker

Deux joueurs en train de jouer en Pot-Limit Omaha

L'Omaha est un jeu plus vaste qu'il n'y paraît. Après avoir appris les règles et suivi quelques premiers conseils, nous vous emmenons plus loin avec quelques astuces avancées.

Comme nous l'avons vu plus haut, les requis de mains de départ doivent être réappris pour l'Omaha Poker. Contrairement au Texas Hold'em, aucune main n'est réellement grosse favorite pré-flop, du fait des 16 432 combinaisons possibles au départ a comparé des 169 du Hold'em.

La présence de peu de mains premiums veut dire qu'il faudra que vous jouiez plus. Votre objectif doit être de rechercher 4 cartes qui travaillent ensemble. Deux bonnes mains de Hold'em ne font en effet pas une bonne main d'Omaha ! Et la paire d'as n'est plus la panacée, à moins de flopper un brelan, et encore !
Les meilleures mains sont celles doublement assorties, avec paires et hauts connecteurs. Attention aux consécutives qui peuvent vous donner la quinte basse.
Les deux meilleures mains de départ de l'Omaha sont ainsi A K A K, suivie de A A J T.

Dans le même ordre d'idée, le jeu étant plus large (et avec plus de joueurs), les mains marginales (si connectées et assorties) sont moins sujettes à caution lorsqu'il s'agit de les jouer.
Les grosses mains en seront d'autant plus vulnérables en Limit et Pot-Limit (soit les principales versions de l'Omaha) car les relances sont plus facilement suivies.
Ne vous laissez d'ailleurs pas tromper par un tableau apparemment sans danger.

Autre astuce Omaha : Les mises de valorisation (value bet) sont encore plus importantes. Pensez d'ailleurs à miser avec vos tirages, notamment à 20 outs, qui vous donnent favori.

Le bluff, une arme à mettre en retrait

Le bluff a moins sa place en Omaha, un point important duquel doivent absolument se souvenir les débutants.
L'adage est encore plus vrai en Omaha Hi-Lo, sachant qu'un joueur pourra plus facilement suivre l'un de vos bluffs en pensant au moins pouvoir récupérer la moitié du pot... quand il ne récupérera pas tout !
La bonne idée peut en revanche être de tenter un semi-bluff avec le jeu max pour la première partie du pot, en tentant ainsi de faire coucher votre adversaire pour récupérer la deuxième partie et ainsi tout prendre.

En Omaha Hi-lo, l'idéal est de rentrer en jeu avec des mains qui jouent pour le jeu max tant en haut et en bas, c'est-à-dire dans l'optique de "scooper" le pot (tout prendre). La main presque parfaite devient ainsi A-A-2-4 doublement assortie.

En parlant de low, l'erreur que commettent beaucoup de débutants est de vite s'enflammer avec leur low max, pensant qu'ils ont ainsi déjà une moitié du pot dans la poche.
Problème (dans l'hypothèse où vous vous retrouviez en heads-up), si votre adversaire semble bien décidé à jouer avec vous, il se pourrait bien que celui-ci ait le jeu max, mais aussi le même jeu low que vous...
A l'arrivée, celui-ci remporte donc la moitié du pot pour la partie haute, et partage la moitié du pot de la partie basse avec vous. En d'autres termes, vous venez d'investir la moitié de ce pot pour n'en gagner qu'un quart à la fin !
Notez d'ailleurs pour l'anecdote que la main haute gagne l'ensemble du pot 1 fois sur 3.

Une dernière astuce pour jouer au Omaha : sachez rester zen et vous tenir éloigné du tilt. L'Omaha suppose en effet encore plus de variance que le Hold'em, notamment du fait que tout l'argent part bien souvent sur des tirages.

Ben Lamb, un expert et champion de Pot-Limit Omaha
Comme Ben Lamb, à votre tour de devenir un expert.

Maintenant que vous avez lu cette introduction détaillée voire d'autres articles de notre rubrique stratégique pour l'Omaha, et que dans l'idéal vous avez déjà joué quelques mains pour avoir un ressenti du jeu, comment progresser ?

L'Omaha est un jeu difficile à maîtriser. C'est aussi ce qui le rend si intéressant et rentable.

Vous pouvez jouer des milliers et des milliers de mains, si vous ne pratiquez pas correctement ou que vous vous retrouvez pris au piège du jeu, vous risquez en fait de vous faire plus de mal que de bien.
Ce n'est pas la quantité de mains que vous jouez qui importe, c'est la qualité.

Concentrez-vous sur les Fondamentaux

Il est relativement facile de voir du PLO joué en ligne voire à la télé, avec des mains folles et une grosse émulation entre les joueurs pros.

Mais il y a un piège : Les pros jouent à l'Omaha depuis suffisamment longtemps pour savoir quand outrepasser les règles, et quand s'y tenir, quand y aller grâce à leur lecture, et quand y aller pour flamber.

En tant que nouveau joueur en Omaha, y aller juste au "feeling" n'est pas suffisant. Vous devez vous en tenir à un plan de jeu très basique et l'exécuter.

Une fois que vous serez un joueur gagnant ayant fait ses preuves à travers des centaines ou milliers de mains, alors vous pourrez commencer à "casser les règles" et à emmener votre jeu un peu plus loin.
Mais en attendant, vous risqueriez de vous attirer bien plus d'ennuis que cela n'en vaut la peine.

Les 5 Commandements pour Gagner en Pot-Limit Omaha

Nous y voilà.

1. Jouez Toujours dans Votre Budget

Barry Greenstein
Jouez pour les Nuts.

N'allez pas vous aventurer dans de plus grosses parties parce qu'elles semblent sympa à moins que vous ayez vraiment envie de vous ruiner. Vous devriez avoir au minimum l'équivalent de 50 buy-in pour le niveau auquel vous jouez.

L'Omaha est un jeu avec beaucoup de variance, alors ne gaspiller pas la moitié de votre bankroll à chasser certains fish.

2. Jouez Toujours les Cotes

Ce sont les cotes qui font du poker un jeu qui peut être rentable, et ce qui le différencie des jeux de table dans les casinos. Le poker est un jeu que vous pouvez "battre" parce que vous pouvez choisir quand vous voulez mettre de l'argent dans le pot.

Si vous prenez toujours des décisions EV+ (gagnantes, à espérance de gain positive) et que vous évitez toujours les décisions EV- (à espérance de gain négative), vous gagnerez toujours de l'argent sur le long terme. C'est statistique.

Il est facile de se prendre au jeu et de jouer au feeling, mais ce n'est pas un jeu gagnant.
Le seul jeu gagnant est celui qui repose sur les mathématiques. Alors connaissez vos cotes et jouez en conséquence.

3. Jouez Serré et Jouez pour les Nuts

Quand vous apprenez à jouer au Pot-Limit Omaha, il n'est pas utile d'ouvrir votre jeu parce que vous voyez les pros le faire.

Il y aura un temps pour ça quand vous serez un gagnant accompli. En attendant, vous ne feriez que vous mettre dans des situations difficiles en vous ouvrant la porte pour commettre des erreurs et perdre de l'argent.

Jouez serré et cherchez à avoir les nuts (le jeu max), avec un plan de secours.

4. Ne Tombez pas Amoureux des As

Les As sont jolis. Mais vous ne pouvez pas vous retrouver engagé pré-flop, alors il est préférable de les jouez en douceur.

L'Omaha est un jeu où les paires gagnent rarement à l'abattage. Même si vos as sont la meilleure main, c'est souvent très difficile de pouvoir les emmener jusqu'à l'abattage pour en avoir la confirmation.

Gavin Griffin perplexe
Jouez toujours dans votre budget.

Si vous y allez avec les as, ils feraient mieux d'être de très bons as, comme A A J T - en d'autres mots, des as avec quelque chose qui va avec.

Autrement, vous ne ferez que permettre à vos adversaires de jouer à la perfection contre vous, pendant que vous serez cantonné dans le brouillard.

A propos des as en Omaha, consultez donc notre article dédié (voir liens supplémentaires à la fin de cet article).

5. Gardez Toujours le Contrôle sur vos Émotions

L'Omaha, même encore plus que le Hold'em, est un jeu avec de la variance, des "swings" comme on appelle. Vous devez être capable de garder la tête froide face à ces hauts et ces bas, souvent brutaux.

Si vous rentrez facilement en tilt, alors l'Omaha pourrait ne pas être un jeu pour vous. Quand vous perdez le contrôle de vos émotions, vous perdez le contrôle sur votre habilité à prendre des décisions gagnantes.

Si vous prenez quelques mauvais coups, vous devez être capable de prenre du recul et de réaliser que vous pourriez être en tilt. Si vous n'avez pas le contrôle sur vos émotions, vous feriez mieux de quitter la partie, de fermer le logiciel, et de prendre une pause.

Si vous ne savez pas reconnaître les symptômes, vous risquez de ruiner une semaine de dur travail en seulement quelques mains. Restez sous contrôle et jouez un poker gagnant, cela doit toujours être votre objectif numéro 1.


Si vous vous en tenez à ces règles et que vous étudiez le jeu, le Pot-Limit Omaha n'est pas différent de n'importe quel autre jeu quand vous apprenez. Vous devez simplement faire plus de mises EV+ que de mises EV-.

Il s'agit de reconnaître ce qui est profitable et ce qui ne l'est pas. C'est la partie difficile. Vous devez analyser les joueurs, le tableau, votre main, les cotes, tout.

Cela prend du temps et demande de la pratique. Mais si vous êtes capable de faire cela, le jeu récompensera beaucoup - à la fois mentalement et financièrement.


Toute la Série pour gagner en PL Omaha :

A consulter aussi, notre rubrique stratégique dédiée à l'Omaha.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

MONTICOEUR 2014-10-08 13:01:15

logique .. omaha Ce n'est pas la quantité de mains que vous jouez qui importe, c'est la qualité. j aime cette phrase

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page