Les Bons Conseils pour bien Choisir sa Table et sa Partie

Bon choix de partie, de table et de siège au poker
Prenez un peu de temps pour bien choisir votre table.

Que les parties en ligne soient devenues plus difficiles au cours de ces dernières années n'est pas un secret. Vous ne pouvez ainsi pas juste sauter à pieds joints dans n'importe quelle partie en espérant qu'elle sera bonne.

Non, si vous voulez retrouver ces tables tranquilles d'il y a plus de 10 ans, vous devez pratiquer la sélection de parties. D'un certain côté, la bonne sélection de ses parties est peut-être la compétence la plus importante qu'un joueur de poker devrait avoir.

Au poker vous n'avez pas besoin d'être le meilleur joueur à la table pour être un gros gagnant. Vous devez simplement être meilleur que la majorité des autres joueurs.
C'est pourquoi la sélection de ses parties s'en trouve si importante.

Un joueur moyen qui pratique une excellente sélection de table, qui ne joue que dans les parties où il est gros favori, et qui s'en va lorsque les choses tournent mal, se montrera bien plus profitable qu'un très bon joueur qui n'exerce pas la moindre sélection de parties.

Note importante : De récents changements sur certaines salles de poker en ligne opérés en 2017 rendent la sélection de parties plus difficile, voire parfois impossible. Dans ce dernier cas, vous n'avez plus la latitude pour choisir la table qui vous semble la plus intéressante, puisque vous êtes automatiquement et aléatoirement placé à une table remplissant vos critères (mises, type de jeu,nombre de joueurs, etc.), par le logiciel.

Cette petite révolution dans l'assignation des sièges en parties d'argent sur Internet a eu lieu afin de protéger justement les joueurs supposés faibles, pour éviter que les bons joueurs ne les ciblent (voire les pourchassent).

Ce qu'il faut regarder pour bien choisir sa table au poker en ligne

Dès que vous lancez votre logiciel de poker, jetez un œil au lobby. Le meilleur moyen de trouver de bonnes tables en cash games est de les classer par pourcentages de flops vus.

En règle générale, plus le nombre de joueurs à voir le flop est grand, plus il y a de pots multi-ways (également appelés family pots, pots familiaux). Cela se traduit par plus de "limping" (beaucoup de suivis et peu de relances), ce qui est presque toujours synonyme d'une présence accrue de joueurs de bas niveau.

Lex Veldhuis, un joueur agressif qu'il vaut mieux avoir à sa droite à la table
Conseil de Pro : Essayez de garder les joueurs agressifs à votre droite.

A partir de quel pourcentage une table peut être considérée comme bonne peut être débattu. Cela peut varier d'un site à un autre, d'une limite à une autre. Mais un chiffre plus élevé signifie généralement qu'il s'agit d'une meilleure table (dans le sens plus accessible).

Bien sûr, ce pourcentage de flops vus ne peut pas être la seule donnée à être utilisée. De nombreuses tables ont un nombre de flops vus artificiellement haut du fait qu'elles soient récemment passées en short-handed (à 6 joueurs ou moins).

Une manière de voir si c'est le cas, est de regarder le chiffre du nombre de mains par heure. Généralement plus ce nombre est important, plus il y a des chances que la table vienne juste de se remplir.

Une bonne partie de six-handed (à 6 joueurs ou moins) devrait rarement enregistrer plus de 100 mains de l'heure. Si vous voyez une table avec 50% de flops vus et un nombre de 150 mains par heure, vous pouvez parier que la table vient juste de se remplir. Il n'y aura ainsi aucune garantie qu'elle soit bonne.

Coloriez vos Poissons

Sur la plupart des sites vous avez également l'option d'ajouter des notes de couleur sur les joueurs.

Une bonne habitude à prendre est de marquer d'une certaine couleur les pigeons ou petits poissons ("fish" dans le jargon) que vous rencontrez. De cette manière, lorsque vous examinez votre lobby (le hall d'accueil de la salle) et que voyez les noms des joueurs présents aux tables, vous pouvez instantanément voir les tables comportant des "bleus".

Mais ne vous en arrêtez pas au code couleur pour cataloguer ces joueurs. Coloriez également les réguliers que vous craignez, les mauvais réguliers que vous ne craignez pas, et faites-en de même avec les joueurs adeptes de short stacks (petits tapis).

Lorsque vous aurez fini par avoir joué un bon panel de mains sur le site, vous pourrez presque instantanément reconnaître les bonnes et mauvaises tables rien qu'en regardant le lobby.

Lancez vos propres tables (quand cela est possible)

Guy Laliberte
Donnez si possible un code couleur à vos fish, et vous pourrez les retrouver directement depuis le lobby.

Un moyen presque sûr d'obtenir de bonnes tables est de les démarrer vous-même. Rendez-vous sur une table vide, et installez vous-y, tout simplement.

Souvent, vous serez rapidement rejoint par quelques poissons à petits tapis. D'autres joueurs seront ensuite attirés par cette bonne odeur, et la partie débutera.

Vous pouvez également choisir de vous installer avec un autre régulier seul à sa table et cherchant lui aussi à démarrer une partie. Pour peu que vous soyez même un minimum compétent en jeu de heads-up, il s'agit d'un moyen très efficace pour débuter des parties.

Généralement, vous n'aurez cependant ensuite pas à attendre longtemps avant qu'un débutant naïf ne se joigne à vous.

Lorsque deux réguliers démarrent une partie, le troisième joueur à les rejoindre est presque toujours assurément un "fish" étant donné qu'aucun régulier au monde ne chercherait à venir jouer une partie avec deux autres de ses semblables (ou alors pour d'autres raisons que la rentabilité).

Encore plus d'Astuces pour ferrer le Poisson

Une autre bonne astuce pour ferrer le poisson depuis le lobby est de chercher des joueurs qui ne jouent pas avec un stack (tapis) complet.

Tous les "short stackers" ne sont cependant pas forcément des "fish". Mais la plupart des réguliers maximisent leur avantage en ayant toujours le plus de jetons possibles à la table.

Un régulier va constamment vouloir posséder un tapis maximum, afin qu'au moment où il aura une grosse main, il puisse remporter le stack entier de son adversaire.

Pour cette raison, le régulier aura toujours la fonction "tapis max" d'activée. S'il perd un pot de 20 grosses blinds, le logiciel reconstituera automatiquement son stack jusqu'à la limite maximale autorisée de 100 grosses blinds, et de ce fait il aura toujours le maximum possible à la table.
Note : ceci ne peut se faire que s'il a suffisamment d'argent sur son compte, bien évidemment.

Un "fish" ne le fera pas. Un fish joue un peu avec ce qu'il a envie. S'il entre pour 100 grosses blinds et qu'il perd un pot, ou qu'il ne paie même que ses blinds, il ne reconstituera pas son tapis initial de cette différence.

En d'autres mots, ce joueur est finalement tout à fait heureux de jouer avec moins de 100 BB parce qu'il n'a pas d'avantage à maximiser. Il ne fait que jouer.

Phil Ivey sait l'importance d'une bonne sélection de table et de partie au poker
Si vous voulez un taux de gains digne de Phil Ivey mais que vous n'êtes pas Phil Ivey, passez quelque temps dans votre sélection de table.

Lorsque vous voyez des joueurs avec 88BB ou 94BB à la table, ce sont presque toujours des "fishs" avec un stack presque entier. Et un poisson avec de l'argent est directement synonyme de bonne table.

Résumé des étapes pour bien choisir sa partie au poker sur Internet

Non vraiment, cela ne demande que peu d'effort supplémentaire.

Lorsque vous démarrez votre session, jetez un œil aux pourcentages de flops vus. Consultez la liste des joueurs depuis le lobby ; en reconnaissez-vous ? Y a-t-il des fishs en jeu ?

Si c'est le cas, hop on y va.

Énormément de joueurs passent tout leur temps à étudier le jeu et de débattre de décisions très limites, pour finir par s'embringuer dans des parties sans aucune réflexion portée au fait qu'elles puissent être bonnes ou non.

Avec quelques simples secondes d'effort supplémentaire, vous pouvez pourtant considérablement améliorer votre taux de gains.

Un dernier conseil

Dans l'affaire, ne jouer que les bonnes tables signifie aussi savoir reconnaître lorsque ces tables ne sont plus bonnes.

Que vous ayez déjà perdu deux caves à cette table n'a pas d'importance. Si les poissons sont partis et qu'ils vous ont laissé avec cinq autres réguliers, continuer de jouer à cette table est une gigantesque erreur.

Réévaluez en permanence vos tables. Fermez celles qui ne sont plus bonnes, et trouvez-en d'autres.

Les gens aiment se lamenter sur le fait que les parties sont plus difficiles, mais il y a toujours une bonne et lucrative qui se déroule quelque part. Vous avez juste besoin de produire plus d'efforts pour la trouver.
Et les joueurs qui font cet effort, se montreront les plus profitables sur le long terme.

-----

Conseils de pro : Matt Ashton vous aide à choisir la bonne partie

Matthew Ashton

N'importe quelle partie convient pour un pro de la trempe de Matt Ashton. Pour les débutants, c'est un peu différent. Le joueur anglais vous donne sa vision des choses et vous aide à trouver le type de jeu et la partie de poker faits pour vous.

Natif de Liverpool, Matthew Ashton a gagné le respect du monde du poker lors des World Series of Poker 2013 à Las Vegas.

En disputant quatre tables finales dans quatre variantes de poker différentes, en remportant plus de 2 millions de dollars et en s'adjugeant le Poker Players Championship, le jeune Anglais a prouvé qu'il était l'un des meilleurs joueurs du monde, et surtout probablement le plus polyvalent.

Comme toutes les stars, Ashton n'en a pas toujours été une. Mais c'était il y a dix ans, et les choses étaient alors bien différentes.

De nos jours, se lancer dans le poker peut être un peu intimidant pour les débutants : il y a tellement de variantes, de mises, de formats possibles qu'il est difficile de savoir par où commencer.

Qui de mieux donc que le joueur le plus polyvalent du circuit pour vous aider à vous y retrouver ?
Nous lui avons posé une série de questions.

Pour quelqu'un qui décide de se lancer dans le poker après avoir vu une émission à la télé : direction le casino pour un tournoi/cash game, ou téléchargement d'un client poker pour s'essayer au poker en ligne tranquillement depuis sa chambre ?

À mon sens, mieux vaut commencer en ligne. C'est un bon moyen de gagner de l'expérience.

Il est capital de bien choisir sa partie au poker en ligne
"Le poker en ligne est le plus rapide, le plus économique, et le plus confortable pour démarrer."

Aller directement au casino risque de vous mettre trop de pression et de vous empêcher de progresser tranquillement.

En ligne, il y a beaucoup de formats de compétition, mais les trois principaux sont les tournois, les cash games (parties d'argent ou "ring games") et les sit'n'go. Lequel est le plus approprié pour les débutants ?

Tout dépend de votre objectif. Si vous vous lancez dans le poker pour gagner de l'argent, alors mieux vaut commencer directement par les cash games.

Cependant, je pense que les SNG et les tournois sont plus accessibles et amusants pour les débutants. Donc si vous voulez aussi jouer pour le plaisir, faire des petites compétitions entre amis et atteindre un niveau suffisant pour être en mesure de participer à un grand tournoi live, les tournois et SNG sont pour vous.

Il y a une vingtaine de variantes de poker à disposition des débutants, du No-Limit Hold'em au Razz. Par quoi commencer ?

Par le NLHE, sans aucun doute. C'est la variante la plus populaire et elle devrait rester encore longtemps celle avec le plus d'opportunités de gagner de l'argent, que ce soit en ligne ou en live.

De plus, les règles de base et la valeur des mains sont plus faciles à assimiler que dans d''autres variantes. C'est donc un bon point de départ, même si vous avez l'intention de vous essayer aux autres variantes un peu plus tard.
(Note : En France, il n'est pour l'instant possible de jouer qu'au Hold'em et en Omaha en argent réel).

Va pour le Hold'Em. Limit, No-Limit ou Pot-Limit ?

Le Limit Hold'Em est probablement le plus simple et le meilleur pour s'entraîner et assimiler la théorie. Par contre, il faut savoir que vous allez probablement jouer majoritairement au NLHE et très peu au Limit Hold'Em dans le futur, il est donc pertinent de commencer directement par le NLHE.

En termes de buy-in, un débutant doit-il se lancer directement aux mises qui lui correspondent le mieux ? Par exemple, quelqu'un qui gagne 350 000€ par an peut-il commencer directement à jouer en 5€/10€ ou doit-il commencer tout en bas de la pyramide avec des micro-mises ?

Matthew Ashton 2013 WSOP Europe
"Quand on débute, il vaut mieux commencer doucement."

Le choix de commencer tout en bas de l'échelle peut se défendre, mais en termes de progression, plus haut vous jouez, plus vite vous progresserez.

La plupart des meilleurs joueurs online se lancent dans de nouvelles variantes directement aux mises les plus hautes. Ils perdent d'abord beaucoup d'argent mais ils apprennent très vite car le niveau est très élevé (et qu'ils sont très intelligents).

Mon conseil est donc de jouer aux mises les plus hautes possibles, sans aller trop haut à un point où cela en devienne inconfortable, afin de ne pas jouer la peur au ventre et prendre trop de risques en cas de perte.

(Note de PokerListings France : nous ne sommes pas tout à fait d'accord avec cette assertion d'Ashton. Il est au contraire généralement admis pour les débutants de commencer aux plus bas enjeux possibles (y compris les parties gratuites), puis d'augmenter au fur et à mesure les enjeux en fonction de leurs résultats et surtout de leur budget. Consultez les articles de notre rubrique bankroll pour en savoir plus).

Parlons un peu des vitesses de jeu. Quelle est la meilleure option pour un débutant : normale, turbo, hyper-turbo ou lente ?

Mieux vaut commencer lentement. Plus les stacks sont profonds, plus vous passez de temps à jouer contre les mêmes joueurs, et plus vous apprendrez de choses.

Les tournois plus rapides sont utiles pour apprendre les dynamiques de all-in et l'ICM. En tant que débutant, mieux vaut passer du temps à regarder des vidéos d'entraînement que de se lancer dans des tournois turbos et se demander ce qui est en train de se passer.

Il y a également tellement de formats de tournois différents, par quoi commencer ?

Les shootouts permettent de se focaliser sur le jeu en short-handed (6 joueurs par table ou moins, généralement des parties plus agressives NDLR), les rebuys permettent d'expérimenter directement le jeu avec des stacks plus profonds. Mais de toutes façons, tout ce qui n'est pas un tournoi « basique » a été créé pour augmenter le prizepool ou pour être un peu plus amusant.

Pour un débutant, je pense qu'un tournoi standard est idéal : il permet de jouer beaucoup de mains contre le même groupe de joueurs sans se soucier d'autres paramètres comme la période de rebuy (et le prix réel que le tournoi va coûter), les possibilités de re-entry, les joueurs avec des primes (bounty) sur leurs têtes... Cela permet de rester concentré sur l'apprentissage des concepts de base.

Un joueur qui a gagné un gros tournoi et pris du plaisir
"Jouer des parties que vous appréciez et qui restent passionnantes pour vous est quelque chose d'important."

Une fois que vous aurez acquis un peu d'expérience, vous pourrez vous ouvrir aux autres formats selon ce qui vous amuse le plus ou ce qui offre le plus de possibilités de gagner de l'argent.

Les débutants doivent-ils participer à des tournois satellites pour les gros tournois ?

Les satellites peuvent être l'occasion de booster votre bankroll et sont toujours palpitants car il y a de l'enjeu. Cependant, les satellites demandent une stratégie bien particulière, donc ce n'est peut-être pas idéal pour un débutant complet, même s'ils ont ensuite énormément de valeur ajoutée.

Du point de vue d'un joueur pro, et en prenant en compte le profit, il est important de ne pas participer à des satellites dont le buy-in est inférieur à celui d'un tournoi auquel vous pourriez participer. C'est une perte de temps.

Un dernier conseil pour les débutants ?

L'essentiel est que vous vous fassiez plaisir en faisant ce que vous aimez. Cela vous permettra de progresser plus rapidement et qui sait, cela vous entraînera peut-être vers d'autres variantes de poker ou d'autres mises.

Ne vous inquiétez pas si vous ne suivez pas le même chemin que les autres et sachez voir plus loin que l'argent, car si vous vous lassez rapidement vous ne progresserez plus.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page