Pius Heinz remporte le Main Event des WSOP !

IMG7580
Le nouveau Champion du Monde est Allemand, et il a 22 ans !

Les World Series of Poker, tiennent leur nouveau champion : A 22 ans, l'Allemand Pius Heinz a finalement dominé Martin Stasko pour s'adjuger le titre suprême de vainqueur du Main Event !

Septième au démarrage de la table finale, puis chip leader au redémarrage des hostilités cette nuit à trois joueurs restants (voir plus bas), Pius Heinz a fini par décrocher le titre tant convoité de champion du Main Event des World Series of Poker, devant 6864 autres joueurs.

Et le titre est historique à plus d'un égard pour ce jeune joueur de 22 ans, puisqu'il devient le premier joueur allemand à remporter ce Main Event.

Tout avait commencé sur le coup de 3 heures heure française, par un incroyable coup de tonnerre : Ben Lamb, impressionnant jusque là et donné favori par beaucoup, explosait en plein vol.

Agressif comme à son habitude, l'américain sur-relançait Martin Stasko avec K J dès la première main de ce deuxième jour, mais ce dernier sans doute déjà bien échaudé par la technique de Lamb partait à tapis avec sa paire de 7 7. Trop engagé, Lamb se devait de payer. Sans succès.

Laissé mourrant, Lamb trouvait finalement la sortie 10 minutes plus tard seulement, poussant ses derniers 10,9 millions avec Q 6 depuis la petite blinde, pour tomber face aux J J de Stasko.

Ben Lamb se consolera avec le titre de "Player of The Year" des WSOP 2011, déjà acquis avant même le début de la table finale, mais désormais officialisé, et avec le prix de la 3ème place, de 4.021.138 $.

L'un des plus longs duels de l'histoire

Pius Heinz versus Martin Stasko. Entre le jeune fougueux et le grand maître d'échecs, le duel final s'annonçait des plus intéressants.

duel
Heinz et Stasko, les deux derniers survivants, face à leur destin.
 

Et ce heads-up aura tenu toutes ses promesses, avec un Heinz agressif mais finissant toujours par voir son adversaire revenir dans la course, puis un avantage en jetons que les joueurs se seront passés et repassés.

Il aura finalement fallu plus de 6 heures pour que la décision se fasse, dans une table finale qui échoue ainsi de peu à battre le record détenu en 1983 par le duel Tom McEvoy - Roy Peate.

Et c'est donc Heinz qui aura eu raison de son valeureux adversaire, pourtant le moins expérimenté en poker live.

Premier coup de semonce : 183ème main de cette table finale.
Stasko paie au bouton, Heinz relance, Stasko suit.
Flop T 7 K.
Heinz lance la première salve, Stasko relance, et Heinz finit par pousser son tapis non sans avoir hésité. Payé par Stasko !
Avec A Q, l'Allemand allait résister au tirages couleur et quinte de son adversaire possédant Q 9, et remporter ce coup capital avec sa hauteur as (turn 3 river 6).
Heinz passait à 161 millions de jetons, Stasko à 44.

Quelques mains plus tard, la 119ème de ce heads-up, Stasko partait all-in avec T 7, instantanément payé par Heinz avec A K. Et le flop 9 5 2 J 4 de sacrer un nouveau champion du monde !

Martin Stasko peut être déçu mais fier de sa performance. Il réalise la meilleure de l'histoire de son pays, la République Tchèque, et engrange une somme de 5.430.928 $.

Quant à Pius Heinz, il repartira à Cologne avec le bracelet le plus convoité de la planète poker : celui de champion du Main Event des World Series of Poker !

Il ajoute là une bien belle troisième ligne à son palmarès tout juste naissant (une 7ème place déjà cet été dans un Event de No-Limit Hold'em des WSOP à 1500$ et 2713 joueurs, et la victoire dans un tournoi annexe de l'EPT Barcelone à 103 joueurs), avec un faramineux premier prix de 8,7 millions de dollars. Soit le troisième plus gros de l'histoire de ce Main Event.


Le classement final des November Nine 2011 :

1- Pius Heinz (Allemagne) 8 711 956 $
2- Martin Stasko (Rép. Tchèque) 5 430 928 $
3- Benjamin Lamb (Etats-Unis) 4 019 635 $
4- Matt Giannetti (Etats-Unis) 3 011 661 $
5- Phil Collins (Etats-Unis) 2 268 909 $
6- Eoghan O'Dea (Irlande) 1 720 396 $
7- Badih Bounahra (Belize) 1 313 851 $
8- Anton Makiievskyi (Ukraine) 1 009 910 $
9- Sam Holden (Angleterre) 782 115 $


Retrouvez les résultats complets des ces WSOP 2011, et toutes les performances françaises, suisses et belges :

-----

Pius Heinz : L'interview exclusive

(28/11/11 - par Arthur Crowson)

Pius Heinz
Un jeune homme désormais plus riche de 8.715.368 $...

Le nouveau roi du poker est allemand et il a 22 ans. Interview exclusive de Pius Heinz quelques semaines après son sacre : de son look et son nouvel hymne à la fameuse main contre Ben Lamb, le nouveau tenant du titre du Main Event des WSOP nous dit tout.


PL : Quelques semaines se sont maintenant écoulées depuis ton titre, qu'est-ce que ça a changé pour toi ?

PH :  Depuis que j'ai gagné, tout est complètement surréaliste. Bien sûr beaucoup de choses ont changé : les médias s'intéressent beaucoup à moi ici en Allemagne et j'ai rencontré beaucoup de gens cools et intéressants, que pour la plupart je n'avais jusque là vus qu'à la télé.

Comment te traitent les médias allemands ?

Très bien. Je suis assez content. Il y aura toujours quelques articles négatifs, mais la grande majorité sont positifs. Pour leur plupart les médias allemands me soutiennent beaucoup, et j'en suis très content.

Penses-tu que ta victoire puisse bénéficier au poker allemand ?

J'espère que ça aidera le poker à se développer en Allemagne. Je veux avoir un rôle à jouer dans tout ça et être un ambassadeur de ce jeu.
Le poker est un jeu génial et tellement intéressant, et en plus l'aspect psychologique est vraiment unique. J'espère que je pourrai transmettre tout ça au grand public.

Comment ont réagi tes amis et ta famille ?

Ils sont tous super contents et très fiers de moi. Beaucoup d'entre eux sont venus me supporter à Las Vegas, ce qui a rendu la victoire encore meilleure.

En imaginant que l'argent ne soit pas un facteur, aurais-tu préféré finir sur la deuxième marche du podium, et ainsi évité d'avoir affaire aux médias et d'avoir les responsabilités de Champion du Monde ?

C'est quand même un sacré honneur d'être champion des WSOP (2011). Dans 20 ans, c'est quelque chose que je pourrai raconter à mes enfants.

Remporter le Main Event des WSOP, c'est un titre que personne ne pourra jamais t'enlever. C'est un peu comme une médaille olympique ou un truc comme ça. Je suis très fier d'avoir accompli ça et très content de tout ce qui m'arrive.

Ton sweatshirt blanc est devenu ta marque de fabrique à la table. C'était délibéré ?

IMG7439
Pius et son désormais célèbre sweat à capuche blanc.
 

Au départ je le portais juste parce qu'il est confortable. Mais une fois que les choses ont commencé à bien tourner pour moi au Main Event, il est devenu mon porte-bonheur, oui.

Tu savais que tout ton clan en porterait lors de la table finale du Main Event ?

Non, ils m'ont fait la surprise ! J'ai trouvé cela génial. (Rires)

Qui t'as le plus aidé à arriver jusqu'en table finale ?

Mike « Timex » McDonald m'a beaucoup coaché, donc clairement il est celui qui m'a aidé le plus.

J'ai aussi beaucoup d'amis parmi les joueurs allemands, autrichiens et américains. On s'entraide beaucoup et on analyse des mains. Je pense que c'est quelque chose de très important pour pouvoir progresser en tant que joueur.

Tu n'avais pas l'air de t'intéresser beaucoup au streaming live pendant la table finale, cela a-t-il eu un effet sur ta façon de jouer ?

Non en fait je jetais souvent un œil au streaming. Pas toutes les 15 secondes quoi, mais chaque fois qu'il y avait une main importante, j'allais parler avec mes amis.

C'est clair que ça aide. Ça m'a beaucoup mis en confiance parce que j'ai regardé la retransmission du Day 1, et quasi toutes les décisions importantes que j'ai prises étaient les bonnes.

Donc on imagine que tu es heureux qu'ESPN ait choisi cette méthode de transmission ?

Ouais, je n'ai jamais été contre. Pour moi, tout le monde est sur un pied d'égalité.
On a tous accès à la même chose, personne n'a d'avantage. En plus, c'est bon pour le poker, et si c'est bon pour le poker, au final c'est aussi bon pour les joueurs.

Tes supporters ont lancé un chant assez mémorable pendant le Main Event... D'où ça sort ?

IMG9
Piu Piu Piu Piu Piu Piu Pius Heinz !
 

Un de mes amis Écossais l'a inventé, mais je ne sais pas comment. Je pense qu'il avait bu quelques bières et que cela l'a rendu créatif.

Ça vient de cette chanson « Baby Give It Up » (de KC & the Sunshine Band). Et puis ensuite tout le monde l'a chanté. J'ai trouvé ça très drôle.

A quoi ressemble une journée « normale » ces dernières semaines depuis ton titre ?

En général, je me lève, je déjeune, je donne quelques interviews téléphoniques, et plus tard des interviews télé.
Souvent les interviews télé prennent toute la journée parce qu'elles demandent pas mal de préparation.

La semaine dernière j'étais à Londres, là je suis à Cologne. Je rentre chez moi, à Vienne, la semaine prochaine.
Un peu plus tard ce mois-ci je vais apparaître dans un programme de poker allemand, l'équivalent des High Stakes Poker avec des mises moins importantes.

Mon emploi du temps est assez encombré, du coup dès que j'ai un jour de repos, j'en profite au maximum.

As-tu beaucoup joué au poker online ces derniers temps ? 

Pour être honnête, je n'ai pas joué la moindre main en ligne depuis plus d'un mois.

J'ai hâte de rejouer ceci dit. Après l'EPT Prague je vais prendre des vacances, et je pense que j'essaierai de jouer en ligne à ce moment-là.

La main dont on a probablement le plus parlé durant la table finale est le tapis de Ben Lamb avec K-J à 3 joueurs restants, face à la paire de 7 de Martin Staszko. Quelle est ton analyse ?

IMG7367
L'une des mains clés de la table finale entre Lamb et Stasko.
 

Je pense qu'aucun des deux joueurs ne la joue très bien. Mais je comprends le raisonnement de Ben.

En général ça ne pose pas de problème, mais comme c'était la première main lorsque nous n'étions plus que trois, ça a changé un peu la donne. Je pense que les joueurs ont dû mal à jouer léger dans ces conditions. Tout le monde est un peu nerveux et joue serré.

Ce n'est pas que Martin (Staszko) n'est pas capable de jouer "light", mais à ça place j'aurais joué plus serré. J'aurais aussi préféré qu'il fasse un "flat call" avec ses sept. Donc oui, j'aurais joué différemment.

En dehors du poker, étant donné que tu as grandi en Allemagne, à Cologne, es-tu un grand fan de foot ?

Oui, je supporte le club de Cologne. J'ai assisté à tous les matchs à domicile pendant trois ans.

Avant, j'étais vraiment très fan. Mais ces dernières années un peu moins, j'ai été assez occupé. Je suis toujours fan ceci dit.
Mais bon, la finale de la NBA est beaucoup plus importante que la Ligue des Champions et tout ça.

Vois-tu l'Allemagne comme favorite pour les Championnats d'Europe de cet été ?

J'espère, oui. Ce qui est sûr c'est qu'ils jouent très bien. Enfin bon, l'Espagne est toujours très dure à jouer, je pense qu'ils ont la meilleure équipe du monde en ce moment.
Mais pour moi, l'Allemagne et l'Espagne sont clairement les favorites.

Le poker en ligne pourrait devenir légal l'année prochaine en Allemagne, mais tu vis en Autriche. Penses-tu qu'on est encore assez loin d'une légalisation du poker en ligne ?

Pour être honnête, je n'en sais rien. Je suis loin d'être un expert.
J'espère vraiment que ce sera légalisé et si je peux y aider, je le ferai. Je veux montrer aux Allemands que le poker est un très beau jeu.

C'était important pour toi de signer chez PokerStars ?

IMG10
Pius Heinz, nouvelle tête d'affiche d'une génération allemande dorée.
 

Oui, c'était très important pour moi, je suis très heureux de faire partie de l'équipe.

Je pense que PokerStars sont les meilleurs dans cette industrie du poker, et c'est toujours sympa de travailler avec les meilleurs. Et c'est aussi un honneur de faire partie de la même équipe que Sandra Naujoks, Jan Heitmann et Johannes Strassman.

Toi qui joue beaucoup en ligne, as-tu de l'argent bloqué sur Full Tilt à cause de l'affaire du Black Friday et de tous les évènements qui en ont découlé ?

Un peu, mais rien comparé à certains de mes amis. Je connais quelques personnes qui ont beaucoup d'argent bloqué là dedans.

D'après toi, qui sont les meilleurs joueurs de poker allemands en ce moment ?

En tournois, Benny Spindler est vraiment très, très bon. Sinon, Sebastian Ruthenberg et Tobias Reinkemeier sont aussi au top.

A quoi ressemblera ton programme de tournois pour l'année à venir ?

Je vais jouer quelques EPT, à commencer par Prague le mois prochain, et le PCA.

Je pense que je vais jouer une dizaine de tournois pour le reste de la saison. Je retournerai aussi à Las Vegas pour les WSOP 2012 et passerai probablement l'été là-bas.

-----

Le Main Event 2011 en chiffres

(17/11/11 - par Fred Guillemot)

WSOP2011

Toutes les statistiques et les chiffres insolites autour de la Table Finale du Main Event des WSOP 2011, conclue par la victoire de Pius Heinz.

205 900 000
Comme la valeur de jetons en possession de Pius Heinz au moment de sa victoire, soit le nombre total de jetons réparti entre les 6865 joueurs au début du tournoi.
A noter que la division donne un peu moins de 30 000, en raison des plus petits jetons successivement retirés lors des "chip races".

58 657
Le nombre d'entrants total à l'occasion de ces World Series of Poker 2011 (WSOPE inclus).

6865
puis 4521, 1865, 853, 378, 142, 57, 22, 9, 3 et 1. Tel est le détail de l'écrémage des joueurs au fil des jours du tournoi.

301
Comme le nombre de mains disputées lors de cette table finale. Il aura fallu 16 heures et 6 minutes pour que le vainqueur soit connu.

242
Comme le nombre de joueuses ayant pris part à ce Main Event, soit 3,5% du field total.
La meilleure aura été Erika Moutinho, qui se sera classée 29ème. Le meilleur résultat à ce jour reste celui réussi par Barbara Enright en 1995, 5ème.

105
Comme le nombre de pays représentés lors de ces WSOP, dont 85 lors du Main Event.
A noter que 33% du parterre des joueurs du Main Event (soit 2265 dont 213 Français) était non-états-unien, un record.

91
Ellen 'Gram' Deeb aura été la participante la plus âgée de ce Main Event 2011, à 91 ans. Mais le record de Jack Ury (décédé cette année), établi à 97 ans, risque fort d'avoir du mal d'être battu.

87
Comme le nombre total d'heures de tournoi depuis le début de ce Main Event.

38
Comme le record du nombre de participations, sur les 42 éditions, établi par Doyle Brunson, et Howard 'Tahoe' Andrew (de 1974 à 2011, série en cours).

37
Pius Heinz est le 37ème vainqueur de ce Main Event. Il remporte le 957ème bracelet des WSOP.
Parmi les 36 précédents champions, 27 sont toujours vivants, et 18 ont participé cette année. Seul Robert Varkonyi (vainqueur en 2002) a fini dans l'argent (514ème).

21/22
L'âge des 4 derniers champions de ce Main Event.
La moyenne de cette table finale aura été de 28 ans.

9
Comme le nombre de fois où le chip lead aura changé au cours du heads-up final.

8
Heinz rapporte à son pays le 8ème titre de son histoire (et il est le 7ème joueur allemand à décrocher un bracelet.

7
Sept nations représentées en table finale (Allemagne, République Tchèque, Irlande, Ukraine, Belize, Angleterre et Etats-Unis), un record.

Les WSOP ont également achevé leur 7ème année au Casino Rio, en 42 éditions.

6
Le nombre d'heures qu'aura duré la Table Finale.

4
Pius Heinz est le 4ème Européen à remporter le Main Event, après Peter Eastgate (Danemark) en 2008, Noel Furlong (Irlande) en 1999, et Mansour Matloubi (Pays de Galles, 1990).

4 c'est aussi le nombre de cash consécutifs dans ce Main Event pour l'Anglo-Suédois Chris Bjorin, série en cours. Il partage cette belle performance avec le Portugais Diego Borges (série en cours pour lui aussi), Theodore Park (2005-2008), Bo Sehlstedt (2004-2007), et Robert Turner (1991-1994).
Bjorin et Borges essaieront donc chacun en 2012 de devenir le recordman absolu en la matière.

3
En dépit des craintes de fréquentation en raison des évènements du Black Friday, le Main Event 2011 aura été une excellente cuvée, et même le 3ème de toute l'histoire en terme de fréquentation, avec 6865 joueurs. Il n'est devancé que par les éditions 2006 (8773 participants) et 2010 (7319 participants).

2
C'est la deuxième fois qu'un heads-up oppose deux joueurs non-américains, après Peter Eastgate face à Ivan Demidov en 2008.

1
Un seul joueur aura joué avec des lunettes de soleil, Matt Giannetti. Depuis 2003, la table finale avait vu au moins 3 de ses joueurs utiliser un tel ustensile.

-----

Main Event 2011 : Les réactions

(10/11/11 - par FG)

Ben Lamb et Kara Scott
Ben Lamb, élu meilleur joueur de ces WSOP, n'est pas passé loin de la victoire.

Retrouvez toutes les réactions des finalistes dont le grand vainqueur Pius Heinz, au sortir de cette table finale du Main Event des WSOP 2011.

 

Sam Holden, 9ème

"Je suis évidemment déçu maintenant que je suis éliminé. Une fois en table finale, ça ne pouvait pas être pire que finir neuvième. Mais bon je suis content de la manière dont j'ai joué, et c'est important pour moi.

Je suis heureux au final de ce tournoi, et dans quelques jours, ou certainement dans quelques années, je regarderai en arrière et j'y verrai un superbe résultat et une expérience géniale.

Le poker marche plutôt bien depuis ces dernières années au Royaume-Uni, j'aimerais vraiment le voir prendre de plus en plus d'ampleur. J'espère que mon résultat attirera encore un peu plus d'attention sur le jeu.

Mon but est toujours d'apprécier le jeu et de faire de l'argent, alors je vais continuer à faire ce qu'il faut pour m'amuser et en vivre."

Anton Makiievskyi, 8ème

"Je n'ai quasiment pas eu de jeu, j'ai relancé une fois avec les dames, aussi je pense que K-Q a été ma deuxième meilleure main de toute la soirée.
J'étais content de voir K-Q en petite blinde après que tout le monde se soit couché, et je pense que ce tout ce que j'ai fait était particulièrement standard.
(il aura poussé son tapis et buté face aux 9 de Heinz NDLR).

Je l'ai dit avant que les November Nine ne soient connus et je le redis encore : Ben Lamb est bon mais je pense que Pius (Heinz) est meilleur."

Matt Giannetti, 4ème

IMG664
Matt Giannetti, sans doute le joueur le plus déçu.
 

"Ca craint quand vous êtes proches de quelque chose que vous voulez vraiment, et que vous ne parvenez pas à l'avoir. Je n'étais pas venu ici pour finir 4ème. Je vais aller ma saoûler, mais c'est plus de la dépression.

J'avais un siège assez intéressant, avec Heinz qui avait tous les jetons directement assis à ma gauche, et puis Lamb, très fort et particulièrement agressif.
J'ai dû jouer assez conservateur pré-flop, du coup ça m'a surpris quand Heinz a décidé de me sur-relancer alors que je n'avais pas relancé tant de mains.
Il a fini par gagner un gros pot, bon travail, mais s'il m'avait vu jouer jusque là, il aurait dû savoir qu'il serait payé la plupart du temps.

Maintenant, la dernière chose que j'ai envie de faire pendant quelques jours c'est de parler ou même de penser poker."

Ben Lamb, 3ème

(sur la première main où il perd une bonne partie de son stack avec KJ surjoué contre la paire de 9 de Stasko) : "J'ai voulu affirmer ma présence et montrer qu'il ne fallait pas trop se frotter à moi.

Je voulais bien plus gagner le tournoi plutôt que d'essayer de gratter encore une place, car l'écart de prix était presque trois fois plus grand entre la 1ère et la 2ème place qu'entre la 2ème et la 3ème. Je voulais me donner la meilleure chance d'augmenter mon nombre de jetons et d'avoir tôt un bon stack pour aller en heads-up.
Je ne l'aurais pas fait avec roi-cinq, mais j'avais roi-valet. S'il se couchait c'était bon pour moi, et même s'il me payait j'avais de l'équité la plupart du temps.

Ca a été une super expérience avec tous mes amis et ma famille ici. Mais je suis toujours sous le choc de tels écarts émotionnels."

Pius Heinz, vainqueur

"C'est évidemment le plus beau jour de ma vie. Je ne trouve pas les mots. Je n'aurais pu imaginer que cela puisse m'arriver.

Je suis définitivement fier de devenir le premier Allemand, mais c'est déjà un sentiment extraordinaire, et le soutien jusque depuis chez moi a été énorme. C'est juste iréel d'avoir autant de vos amis et de votre famille qui vous suivent et qui vous encouragent tout du long. Ma mère est même rentrée à l'hôtel parce qu'elle était trop nerveuse.

Je pense que ça devrait faire beaucoup pour le poker en Allemagne.

IMG7631
Pius Heinz : "C'est le plus beau jour de ma vie."
 

J'étais un peu nerveux quand la table finale a recommencé mardi. Même si le fait d'être chip leader était bon, ça donne l'opportunité d'être plus créatif. Sur la dernière main, j'espérais juste ne pas être malchanceux.

Au moment où j'ai gagné ? J'ai juste agité les poings et j'ai couru vers mes fans, en disparaissant sous une forêt de bras. Et je ne pouvais presque pas retrouver mon souffle tellement le sentiment était énorme.

Le heads-up n'est pourtant pas allé dans le sens où je voulais pour sa majeure partie, à la base parce que je n'arrivais pas à faire mes mains et que Martin jouait très bien. Mais j'ai juste pensé que j'allais jouer mon jeu et espérer que les cartes tombent pour moi.

"En profiter car cela n'arrive qu'une fois dans une vie"

Il savait que la plus grande part de mon jeu est l'agression pré-flop, et en limpant beaucoup il m'a un peu contré. Je ne pouvais pas punie ses calls autant que ça parce que quand il paie votre grosse blinde et que vous avez 5-3 dépareillés à chaque fois, il n'y a pas tant grand chose que vous pouvez faire.
Alors j'ai été forcé d'essayer de le dominer post-flop, mais il y joue très bien aussi.

Je suis fier d'avoir gagné et je vais essayer de faire ce que je peux pour aider le jeu à grandir. Le poker est un jeu génial, mais je vais essayer de faire ce qu'il faut de mon côté. Et je sais que je vais avoir droit à beaucoup d'attention maintenant.

Ces prochains jours je ne sais pas. Je vais essayer d'en profiter au maximum, ça n'arrive qu'une fois dans une vie."

-----

WSOP Main Event : 3 pour un titre

(07/11/11 - par FG)

Final table WSOP 2011

Ils ne sont plus que 3 ! Le premier jour de la table finale des WSOP s'est achevé lundi chez nous, et on connaît donc les trois derniers November Nine à pouvoir rêver du titre suprême.

> La Présentation des November 9 et le chip count au départ

Un jour de passé, et ils ne sont "déjà" plus que trois !
La première journée de la table finale du Main Event a rendu son verdict ce lundi, et ce sont en effet déjà 6 November Nine qui nous ont quitté.

Premier enseignement : cette table finale 2011 se montre d'un niveau plus élevé que les années précédentes, même si le jeu aura malgré tout tardé à s'enflammer entre des joueurs très solides.
On aura tout de même pu voir de beaux mouvements, tels que celui de Pius Heinz, venant juste d'intégrer la Team Pokerstars, suivant un "squeeze" avec paire de QQ, piégeant Eoghan O'Dea.

pius heinz final table
Pius Heinz, le nouveau chip leader.
 

C'est finalement après 3 heures d'action que cette finale faisait sa première victime, le short stack au démarrage, Sam Holden, éliminé par Ben Lamb.
Rien à redire dans ce coup, puisque Holden sera parti à tapis pré-flop avec A J, pour tomber face à l'A K de Lamb. Flop : A 9 8 Q 6.

"Je suis évidemment déçu, mais je suis content de la manière dont j'ai joué, ce qui est important pour moi. Dans quelques années, je verrai ça encore plus comme un superbe résultat et une superbe expérience."

9ème : Sam Holden (Angleterre) 782 115 $

Tout s'accélérait, puisque c'était finalement trois joueurs qui sortaient coup sur coup, en l'espace de 16 mains et 40 minutes.

59ème main : Anton Makiievskyi, un autre short stack au départ, part all-in pré-flop avec K Q. Il tombe sur Pius Heinz avec 9 9. Flop K J J 9 7. Semi bad-beat.

8ème : Anton Makiievski (Ukraine) 1 009 910 $

67ème main : Au tour de Bob Bounahra de lancer son tapis, avec A 5. C'est Martin Stasko qui répond cette fois avec A 9. Flop sans surprise : 7 6 2 K 6.

Pas de regrets pour cet amateur de 49 ans, qui confiait être avant tout là pour le fun : "J'étais là pour m'amuser, c'était tout ce qui comptait. C'était l'expérience de toute une vie, et je n'ai pas de regrets."

7ème : Badih Bounahra (Liban / Belize) 1 313 851 $

martin staszko final table
Martin Stasko a perdu du terrain mais est toujours là.
 

99ème main : Eoghan O'Dea, fortement blessé par Lamb un peu plus tôt, est contraint de se lancer à son tour avec Q 6. Stasko y va une nouvelle fois avec 8 8. Flop qui ne changera rien : T 9 5 J 2.

6ème : Eoghan O'Dea (Irlande) 1 720 396 $

Dès la main suivante, Phil Collins quittait lui aussi les débats. Piuz Heinz, très actif jusque là, partait à tapis pré-flop avec 9 9. Collins, dénué de carte la majeure partie de cette finale et sans doute un peu trop passif pré-flop (beaucoup de limps et peu de relances), suivait avec A 7. Mais le flop 4 5 6 9 7 scellait son destin.

5ème : Phil Collins (Etats-Unis) 2 268 909 $

178ème main : C'est un bon Giannetti qui allait se heurter à un impressionnant Ben Lamb, qui plus est en grosse réussite tout du long. Déjà affaibli par le même homme un peu plus tôt (JJ contre A7 qui fait couleur), Giannetti envoyait tous ses jetons avec A 3, naturellement payés sans hésiter par Lamb et ses K K. Le flop arrivait comme une massue : K K Q 5 Q.
Carré ! Et le récent vainqueur du WPT Malte de devoir rejoindre ses petits camarades déjà sortis, très déçu :

"Ca craint quand vous arrivez si près de quelque chose que vous voulez, et que vous ne parvenez pas à l'avoir. Je n'étais pas venu ici pour finir 4ème..."

4ème : Matt Giannetti (Etats-Unis) 3 011 661 $

Les trois survivants sont donc le jeune allemand remonté de la 7ème place et désormais chip leader Pius Heinz (107 800 000 jetons), l'extra-terrestre Ben Lamb déjà assuré d'être Joueur WSOP de l'Année avant le démarrage de cette table finale (55 400 000 jetons), et le chip leader initial Martin Stasko (42 700 000 jetons).
Soit 3 pays représentés : Allemagne, Etats-Unis et République Tchèque.

IMG6854
Ben Lamb finira t-il par manger ses deux derniers adversaires tout crûs ?
 

Heinz, donné favori par beaucoup (dont Makiieskyi qu'il a éliminé), aura su faire fi d'un désavantage de position sur Ben Lamb, pour prendre la tête et se positionner en sérieux prétendant à la victoire.
Mais Lamb, sans doute toujours le plus talentueux, agressif comme personne et surfant sur un rush insolent, attend sans doute patiemment son heure.
A moins que Stasko ne recoiffe tout le monde sur le poteau ?


Les 3 premières places restant à payer :

1er - 8 715 638 $
2ème - 5 433 086 $
3ème - 4 021 138 $

La décision finale est proche : la partie reprendra dans la nuit de mardi à mercredi en France, à 3h.
Rendez-vous mercredi dans la journée sur PokerListings pour le couronnement du champion !

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page