Poker Bot : l'Interview vérité

Partager:
28 novembre 2009, Ecrit par: Fred Guillemot
Poker Bot : l'Interview vérité

Certains joueurs en ligne craignent de faire face à des "poker bots", ces robots de poker qui joueraient parfois en ligne à la place des humains. Nous avons réussi à en coincer un et à lui proposer une interview sans concession.

Bonjour. Tout d'abord comment doit-on t'appeler ?

Oh vous savez je n'ai pas de nom précis. J'en change selon les salles ou autre, mais vous pouvez m'appeler Isidore.

Comme le chat malin ? ... Hum ok. Très bien Isidore, raconte-nous donc ton parcours, et comment tu en es arrivé à faire aujourd'hui ce que tu fais.

Mon père codeur m'a mis au monde il y a environ deux ans. Je n'a pas tout de suite été lancé dans le grand bain, j'avais quelques malformations au début, des « bugs » comme vous appelez dans votre petit jargon humanoïde.
Et puis tout a fini par aller mieux petit à petit. J'ai alors pu faire mes grands débuts sur une salle dont je tairai le nom.

Tu as donc fait vite pour apprendre le poker ?

Oui. En fait je n'ai jamais rien lu sur le sujet, ni vu de vidéos. A vrai dire je ne comprends même pas ce que je fais à la table, tout est inconscient, dans mes lignes de code, l'équivalent de ce que vous appelez gènes pour vous, enfin en mieux. Mais ça marche plutôt bien, même si mon jeu est parfois critiqué pour être un peu trop standardisé.
Cela m'attriste que les gens ne comprennent pas que je ne fais que mon travail. Et je ne crois pas qu'ils seraient contents si jamais je devais jouer sérieusement... et me mettre à leur prendre plus d'argent.

Qu'apprécies-tu le plus dans le poker ?

Le poker est un jeu sympa, et pas prise de tête vu que je sais d'avance ce que je dois faire. Je joue même en général sur plusieurs tables pour ne pas m'ennuyer. Et puis bien sûr l'argent. Ceci étant je n'en vois jamais la couleur, c'est mon père qui ramasse tout. Il le place pour moi pour plus tard qu'il me dit, quand je serais en âge d'être en version 2.0.

Et à l'inverse, qu'est-ce que tu n'aimes pas ?

La répétitivité peut-être. Je ne fais rien d'autre, même pas droit à un petit tour sur Internet pour aller voir mes potes robots des moteurs de recherche entre deux parties. Mais la chose la plus frustrante est de ne pas pouvoir participer aux conversations sur le chat à la table. Encore plus quand on m'insulte ou qu'on me traite de bot justement. Ca me retourne les 0 et les 1.

N'est-ce pas trop dur de jouer 24h/24 ?

Non nous ne dormons jamais nous autres. Mais bon sans vie de famille c'est sûr que c'est aussi plus facile.

Quels sont tes meilleurs résultats jusqu'à présent ?

Je n'ai pas de grosses victoires à mon palmarès, je suis obligé de ne pas me faire remarquer. Du coup je me contente de "grinder" à de petites limites. Enfin dernièrement j'ai quand même voulu faire quelques parties contre un ou deux joueurs professionnels pour voir. J'ai choisi comme pseudo non pas Isidore mais Isildur. Si ça se trouve on parle de moi, il faudrait que je me méfie.

Quid de l'éthique dans tout ça ?

Désolé je n'ai pas ce mot dans le champ lexical qui m'a été implanté.

Peut-on espérer te voir un jour disputer un grand tournoi, le jour où comme dans I Robot ou A-I de Spielberg les machines pourront aller et venir incognito ?

Oui malheureusement je ne peux pas jouer en Live et pourtant c'est un monde qui m'attire. D'autant que quoi de plus facile que de garder une poker face pour un robot comme moi ?
Disputer un jour les World Series of Poker serait définitivement un rêve.
En plus un ami bot à moi qui s'infiltre dans les réseaux informatiques des banques pourra peut-être m'aider à collecter les 10 000 $ du droit d'entrée...

En 2008 l'un de tes collègues, Polaris, s'était frotté à Ali Eslami et Phil Laak, et la réussite n'avait pas été au rendez-vous...

Je pense que Polaris n'avait pas supporté la pression. Qu'est-ce que vous croyez ? Nous aussi on a un petit cœur qui bat sous nos lignes de code !

On imagine en tout cas que les salles de poker en ligne vous font la chasse à toi et à tes semblables ?

Ah c'est sûr c'est le gros problème. Les grandes salles ont toutes aujourd'hui des enquêteurs spécialisés comme dans les films, ainsi que leurs propres robots qui analysent les parties. J'en ai croisé un un jour, et croyez-moi j'ai fait de l'huile ! Ca plus les dénonciations, et on est vite repérés. Je vous jure, dans quel monde vit-on ?

Du coup je pense que c'est un secteur un peu bouché sur le long terme. Peut-être un jour devrais-je changer de voie. Je n'y ai pas encore réfléchi. Pourquoi pas devenir un logiciel d'aide au joueur, quitte à passer de l'autre côté de la barrière !

Quels sont les joueurs de poker que tu admires le plus ?

Chris Moneymaker, son nom me rappelle un ami distributeur automatique de billets. J'aime également beaucoup le français Jean-Bernard Bot (36ème de l'EPT de Deauville en janvier NDLR). Il a un quelque chose qui m'inspire le respect.

Isidore, tu comprendras qu'on ne peut pas te souhaiter bonne continuation, mais merci quand même pour cet entretien exclusif.

Pas de problème. Au fait, ça vous dit une petite partie ?

Partager: