Règles de l'Omaha Poker : Guide rapide et complet

regles omaha poker
4 cartes en mains, 2 fois plus d'action !

Si vous savez jouer au Texas Hold'em, alors les règles de l'Omaha seront très faciles à apprendre pour vous.

Nous avons divisé notre guide des règles complètes de l'Omaha en plusieurs parties, selon ce que vous recherchez : si vous avez déjà quelques bonnes bases de poker et même d'Omaha et que vous voulez un rapide aperçu des règles, ou si vous avez besoin de réellement apprendre le jeu et d'y rentrer plus en profondeur.

 


Omaha Poker : Guide rapide et Introduction

Le système de mises

Sachez donc tout d'abord que le jeu se déroule principalement en Limit et Pot-Limit (limite de pot), même si l'on trouve aussi parfois quelques parties d'Omaha en No Limit.

En ce qui concerne le fonctionnement des mises, les règles Omaha ne diffèrent donc pas du Texas Hold'em : les joueurs à la gauche du bouton posent leurs mises obligatoires (petite blind et grosse blind), et parlent en dernier au tour de mises pré-flop. Pour tout le reste du coup (après les 3 cartes du flop, celle de la turn, et celle de la river), c'est le bouton qui parle toujours en dernier. Après chaque main, le bouton passe au joueur suivant dans le sens des aiguilles d'une montre.

En Pot-Limit, vous ne pouvez miser plus que la taille du pot. Si celui-ci fait par exemple 25$, vous ne pouvez relancer qu'à 50$. Si le pot fait 25$, que quelqu'un suit à 25, vous pouvez relancer à 100$ (25 pour suivre plus 75 pour relancer à hauteur du nouveau pot de 75).

Critères pour la meilleure combinaison

La règle Omaha majeure qui distingue cette variante du Hold'em, est que chaque joueur reçoit 4 cartes privatives au début du coup.

Pour établir la meilleure combinaison de poker à 5 cartes possibles, une autre différence importante est à noter dans les regles Omaha : vous devez utilisez au minimum 2 cartes de votre main, là où vous n'en êtes pas obligé au Hold'em en pouvant jouer qu'avec les cartes du tableau.
Ainsi, 4 ou même 5 cartes de ma même couleur sur le board ne vous donneront pas une couleur si vous n'en possédez déjà pas vous-même au moins 2.

Omaha et Omaha Hi-Lo

L'Omaha peut se jouer de deux façons : en High et en High-Low.

Dans le premier cas, l'histoire est la même qu'au Hold'em : la meilleure main finale remporte le pot si au moins deux joueurs sont restés jusqu'à l'abattage.

Dans le second, le pot est partagé entre le jeu le plus fort, et le jeu le plus faible.
A noter que pour désigner le jeu le plus faible, les suites et couleurs ne comptent pas. La "meilleure" main faible est donc la fameuse "roue", A-2-3-4-5.

Si plusieurs mains fortes ou mains faibles sont à égalité, le pot est "quartered".
Exemple : Lucas et Anaïs ont tous les deux le même brelan, Hugues le moins bon jeu. Hugues prend la moitié du pot, Lucas et Anaïs se partagent les autres 50% (soit 25% chacun).

Pour en savoir plus sur l'Omaha, consultez nos autres pages sur l'Omaha depuis notre section principale des Règles du poker, ou notre section stratégie dédiée à l'Omaha.

Je veux jouer à l'Omaha poker !


Règles de l'Omaha : Les Bases

L'Omaha se joue avec des cartes communes et quatre tours de mise, comme au Hold'em. Retrouvez ici l'essentiel des règles pour apprendre à jouer à l'Omaha.

Comment faire une main en Omaha

Pour faire une main d'Omaha, les joueurs combinent leurs cartes fermées avec les cartes communes situées au centre de la table, afin d'obtenir la meilleure main de poker à 5 cartes. En Omaha, il faut obligatoirement utiliser deux de ses cartes fermées et trois des cartes communes pour faire une main.

Exemple

Cartes du joueur A   Cartes du joueur B
                 
Le Flop La Turn
La River
         
Main finale du joueur A   Main finale du joueur B
         
Full (full aux as par les cinq)
           
Couleur (hauteur as)

Classement des mains en Omaha

Le classement des mains est le même que pour toutes les variantes de poker :

  1. Quinte flush (la meilleure quinte flush : A-R-D-V-10, tous de la même couleur)
  2. Carré (le meilleur carré : A-A-A-A-R)
  3. Full (le meilleur full : A-A-A-R-R)
  4. Couleur (la meilleure couleur : n'importe quelle couleur avec l'as)
  5. Quinte (la meilleure quinte : A-R-D-V-10)
  6. Brelan (le meilleur brelan : A-A-A-R-D)
  7. Double paire (la meilleure double paire : A-A-R-R-D)
  8. Paire (la meilleure paire : A-A-R-D-V)
  9. Aucune paire (la meilleure main : A-R-D-V-9)

A lire aussi : Les meilleures mains de départ pour le Pot-Limit Omaha


Les différences entre l'Omaha et le Texas Hold'em

Il y a deux différences principales entre le Texas Hold'em et l'Omaha. Tout d'abord, en Omaha, chaque joueur reçoit donc quatre cartes au lieu de deux.
Ensuite, il doit en utiliser deux, (et deux exactement) sur les quatre cartes qu'il a en sa possession, couplées avec trois, (trois exactement) des cartes communes (qui se trouvent sur la table), pour faire une main. Au Hold'em, il est en effet possible d'utiliser une ou deux des cartes de sa main, voire aucune (on joue le tableau).

Cette partie a pour but de clarifier de quelle façon ces différences, qui ne semblent pas très importantes, font du Texas Hold'em et de l'Omaha des jeux totalement différents.

Exemples

Exemple 1

Tableau : 10 7 2 3 K

Au Hold'em : les joueurs qui ont un cœur ont maintenant une couleur. Le joueur qui détient l'A détient les nuts (la meilleure main possible), le Q donnera les seconds nuts, et ainsi de suite.

En Omaha : pour qu'un joueur ait une couleur, il devra avoir au moins deux cœurs parmi ses cartes. Vous n'avez pas de couleur si votre main ne contient qu'un cœur. N'importe quelle combinaison avec A et un autre cœur sera ici le jeu max.

Exemple 2

Tableau : 7 8 9 T J

Au Hold'em : tous les joueurs ont une quinte 7-J. Un joueur qui détient une Dame a une quinte (8 à Q), et tout joueur détenant KQ a les nuts (une quinte 9 à K).

En Omaha : vous devrez utiliser deux cartes de votre main pour compléter la quinte. Un 5-6-x-x vous donnera la quinte la plus haute (5 à 9), et un K-Q-x-x vous donnera la quinte la plus élevée (9 à K). 7-8-x-x, 8-9-x-x, 9-T-x-x, T-J-x-x, J-7-x-x, et ainsi de suite, complètent une quinte hauteur J. N'importe quel Q-J-x-x, Q-T-x-x, Q-9-x-x ou Q-8-x-x complètera une quinte hauteur dame.

Exemple 3

Tableau : K K K K 9

Au Hold'em : chaque joueur détient un carré. Le joueur qui détient un A dans sa main a le jeu max. Une Q aura le second jeu max, et ainsi de suite.

En Omaha : personne ne peut détenir de carré. Le joueur qui détient A-A-x-x a les nuts (Full au Roi par les As), Q-Q-x-x est le second jeu max (Full au Roi par les Dames), et ainsi de suite.

Exemple 4

Tableau : K K K 7 A

Au Hold'em : un joueur qui détient K a les nuts (un carré avec un A comme kicker), AA est le second jeu max (Full à l'As par les Rois), et ainsi de suite.

En Omaha : un joueur qui détient un A-K-x-x a les nuts (carré avec un A comme kicker), un joueur qui détient K-Q-x-x a le second jeu max (carré avec une Q comme kicker), et ainsi de suite.

L'Omaha Hi-Lo (ou High-Low)

L'Omaha high-low est une variante dans laquelle le pot est partagé. Cela signifie qu'il existe une possibilité de faire à la fois la meilleure main de poker haute et la meilleure main basse.
La moitié du pot est remise au joueurs qui a la meilleure main haute, et l'autre moitié du pot est remise à celui qui a la meilleure main basse.
Si aucune main basse n'est faisable ou qu'aucun joueur n'a de main basse qualifiante, l'intégralité du pot reviendra à la main du haut.
Le but est d'avoir à la fois la main la plus élevée et la plus basse (on appelle ça scooper le pot).


► Pour en savoir plus sur l'Omaha Hi-Lo, nous vous invitons à consulter notre page de règles dédiée à cette variante : Les règles de l'Omaha Hi-Lo


Règles de mises à l'Omaha : Pot-Limit, Limit, No-Limit

chips


Grâce à l'action et l'excitation que le Pot-Limit Omaha procure, l'Omaha Poker est devenu la deuxième variante de poker la plus populaire au monde.

L'Omaha peut se jouer selon une certaine variété de structures de mises, mais seulement deux sont réellement utilisées de manière répandue :

  • Pot-Limit (limite de pot)
  • Fixed Limit (Limit)

L'Omaha et le No-Limit

Bien qu'il est techniquement possible de jouer à l'Omaha en No-Limit, cette combinaison est extrêmement rare. Les règles et la dynamique du jeu de l'Omaha sont telles que le jeu demande à ce que les mises répondent d'un semblant de vraie structure.

En d'autres mots, le jeu est tellement chargé de tirages et plein d'action, qu'il ne fonctionne pas vraiment bien sans limites.

Pour cette raison, les joueurs voulant jouer à l'Omaha et en recherche d'action, se tournent naturellement vers le Pot-Limit.

Le Pot-Limit Omaha

La popularité du Pot-Limit Omaha n'a émergé que récemment, mais à tel point que cette variante est devenue maintenant la seconde variante de poker la plus jouée tant live qu'en ligne. Et il n'est même pas rare que toute l'action des parties à hauts enjeux d'une nuit ne se déroulent toutes aux tables d'Omaha. Demandez à Isildur1 !

Le système de mises se déroule de la même manière que pour le Hold'em, à savoir dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le bouton. Le joueur à sa gauche est la petite blinde, et celui encore à sa gauche la grosse blinde. Le joueur encore à gauche est "under the gun" (littéralement "sous le canon du fusil", et parle en premier au premier tour de mises (pré-flop). Ses options : suivre la grosse blinde (payer son équivalent), relancer, ou se coucher.

omg clay aiken1 8846
Le système de mises en Omaha n'est pas si difficile qu'il n'y paraît !

La mise minimum est égale à la taille de la grosse blinde (en admettant qu'aucun joueur n'a misé avant vous sur ce tour).

Pour déterminer la mise maximum, comptez tout l'argent dans le pot, et toutes les mises sur la table, incluant tout suivi que vous feriez avant de relancer. Rassurez-vous, cela peut sembler plus compliqué que ça ne l'est en réalité.

Voici deux exemples :

1) Vous êtes le premier à parler à parler au flop dans un pot de 15$. Vous avez le choix entre miser et checker. Vous pouvez alors miser autant que vous voulez entre le montant de la grosse blinde, jusqu'au montant total du pot (15$). Toute mise dans cette fourchette est une mise "légale".

2) Vous êtes deuxième à parler au flop, où le pot fait 15$. Le premier joueur mise 10$. Vous avez maintenant le choix entre vous coucher, suivre (10$), ou relancer.
Votre mise minimum est égale au montant de la mise précédente. Dans cette main votre relance minimum est de 10$ (10$ + 10$ pour une mise totale de 20$).
Votre relance maximum est le montant du pot. Pour calculer ça, ajoutez le pot + la mise + votre call (suivi) : 15$+10$+10$ = 35$. Vous êtes autorisé à miser ce montant en plus de votre call, ce qui veut dire que votre mise totale sera de 45$ (10$ pour suivre + 35$ pour la taille du pot).

Vous pouvez relancer de n'importe quel montant entre le montant de relance minimum et maximum.

La hauteur de la partie est déterminée par la taille des blindes. Le buy-in (droit d'entrée) est généralement d'un minimum de 20 grosses blindes et d'un maximum de 100 grosses blindes. Mais tout dépend du casino ou de la salle de poker.

Retrouvez une explication illustrée en vidéo (en anglais) du système de mises en Pot-Limit Omaha (PLO) :

Limit Omaha (ou Fixed-Limit, limite fixe)

En Omaha Limit, les limites de mises sont fixes.

La hauteur de la partie est déterminée par la taille des mises. Dans une partie à 4$/8$ par exemple, la "petite mise" est de 4$ et la "grosse mise" de 8$. Les blindes seraient alors de 2$ et 4$.

Le jeu se déroule comme de coutume pour un jeu de poker à cartes communes, avec les blindes à la gauche du bouton et le jeu se déroulant dans le sens des aiguilles d'une montre.

Les mises et les relances sont faites par incréments.

Avant le flop, le système de mises fonctionne en effet par incréments de la petite mise, 4$ dans notre exemple. Une mise sera alors égale à 4$, une relance à 8$.

A la turn et à la river, les mises fonctionnent cette fois par incréments de la grosse mise, 8$ dans notre exemple. Une mise sera alors égale à 8$, et une relance à 16$.

Le système de mises en Limit pose un "cap" (plafond) sur le nombre de relances. En général, un maximum d'une mise et de trois relances est autorisé, bien que l'on voit aussi des salles acceptant jusqu'à quatre relances.
Atteint ce plafond, il n'est plus possible de relancer, mais seulement de suivre la dernière hauteur de relance faite.


Comment jouer à l'Omaha en 20 étapes faciles : Exemple de partie et Déroulement du jeu

Bien que dans l'ombre du Texas Hold'em, l'Omaha a toujours su gagner des fans partout dans le monde, et est aujourd'hui toujours la deuxième variante de poker la plus populaire et la plus jouée.

Une main d'Omaha
"Et maintenant, qu'est-ce que je fais ?"

Pourquoi demanderez-vous ?

C'est facile. Il s'agit d'un superbe jeu rempli d'action et bien sûr de stratégie.

Et puis l'Omaha reste naturellement assez proche du Hold'em, ce qui fait de son apprentissage une étape facile pour la plupart des joueurs.

L'action intense de l'Omaha rend ce jeu incroyablement excitant et infiniment plus intéressants à la fois pour les débutants et les pros.

Si vous connaissez déjà les règles du Texas Hold'em et le déroulement du jeu, vous savez donc déjà plus ou moins comment s'organise une partie d'Omaha.
Alors entrons sans attendre dans le vif du sujet !

1. Les Deux Différences entre le Hold'em et l'Omaha

  • Chaque joueur reçoit 4 cartes en Omaha, au lieu de 2 au Hold'em.
  • Vous DEVEZ utilisez deux d'entre elles pour constituer votre meilleure main de poker.

2. Comment Gagner une Main

L'Omaha est un jeu avec cartes communes joué de 2 à 10 joueurs à la table. Vous gagnez des jetons en remportant un pot, et vous gagnez un pot de l'une des deux manières suivantes :

1- Tous les autres joueurs jettent leur main (se couchent), faisant de vous le dernier joueur encore en jeu.
2- Vous avez la meilleure main à l'abattage (aussi appelé showdown).

3. Tirez au Sort le premier Donneur

Lorsque vous êtes 2 à 10 joueurs à la table, chacun avec son tas de jetons devant lui (son stack), vous êtes prêt à démarrer.
Et pour cela la première chose que vous avez à faire, est de tirer au sort qui sera le premier donneur (et aura le bouton du "dealer").

Pour ce faire, distribuez à chacun une carte face apparente. C'est tout simplement le joueur avec la plus haute carte qui sera donneur - note : les as comptent comme carte haute.

Si deux joueurs ou plus ont la même carte la plus forte, distribuez-leur une seconde carte, et ainsi de suite. Vous pouvez aussi décider des couleurs pour désigner le "vainqueur" (avec dans l'ordre du plus fort au plus faible : pique, coeur, carreau, trèfle).

bouton dealer
Un bouton du donneur traditionnel.
 

4. Posez le Bouton du Dealer

Lorsque vous avez donc désigné votre donneur, donnez-lui le fameux bouton du dealer (généralement un disque blanc) que vous devez avoir dans votre malette de poker, qu'il placera devant lui. Si vous n'en avez pas, tout autre objet peut en faire office.
Ce "bouton" est utilisé pour savoir qui est donneur à chaque main, et par conséquent l'ordre de parole.

Dans l'immédiat, ce premier donneur de la partie doit mélanger les cartes pour préparer la distribution de la première main.

5. Posez les Blindes

Avant cette distribution des cartes, les deux joueurs situés à la gauche du bouton du donneur doivent poster leur blinde. Le joueur immédiatement à la gauche du donneur doit poser le montant de la petite blinde ("small blind") devant lui, et le joueur à sa gauche la grosse blinde ("big blind").
Exemple dans une partie entre amis : 10c / 20c.

6. Distribuez les Cartes

Une fois que les blindes sont posées devant les joueurs, le donneur peut procéder à la distribution. Il commence par le joueur à sa gauche (le joueur de petite blinde donc), puis continue dans la sens des aiguilles d'une montre.
Chaque joueur reçoit une carte à la fois, face cachée, jusqu'à ce que tous les joueurs aient 4 cartes en mains.

7. Commencez le Premier Tour de Mises

Une fois que tous les joueurs ont donc leurs 4 cartes, on entre dans le premier tour de mises, communément appelé pré-flop. Un tour de mise se termine lorsque deux conditions sont remplies :

1- Tous les joueurs ont eu l'opportunité de parler.
2- Tous les joueurs qui ne se sont pas couchés ont misé le même montant dans le pot.

Au poker seul un joueur peut parler à la fois. Au premier tour on commence par le joueur situé à la gauche de la grosse blinde.
Ce joueur a 3 options :

  • Se coucher : Il ne rajoute aucune mise au pot (pour égaliser la grosse blinde ou la mise précédente d'un joueur), et jette ses cartes toujours cachées, en attendant le prochain coup.
  • Suivre (payer) : Il égalise le montant de la mise précédente la plus haute lors de ce tour (ou la grosse blinde).
  • Relancer : Il relance la mise précédente (ou la grosse blinde) au moins du double. Notez que certaines règles particulières peuvent s'appliquer selon le type d'Omaha auquel vous jouez (Limit, Pot-Limit ou No-Limit) - voir plus haut la partie sur les mises en Omaha.
oui oui protecteur de cartes
La parole tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.
 

8. Poursuivez l'Action

Après que le premier joueur après les blindes (UTG, "under the gun") a agi, la parole se déplace toujours dans le sens des aiguilles d'une montre, avec chaque autre joueur ayant les mêmes choix se présentant à lui (se coucher, suivre, relancer).

Le montant d'un call (suivi) ou d'une relance dépend de la taille de la dernière plus grosse mise effectuée lors de ce tour.
Par exemple le premier joueur doit égaliser le montant de la grosse blinde s'il veut suivre. S'il relance le montant doit être au moins du double de cette grosse blinde.
S'il y a une relance, le joueur suivant doit payer le montant total (blinde + relance) s'il veut suivre.

9. La Grosse Blinde est le Dernier Joueur à Parler Avant le Flop

Lorsque c'est au joueur à la grosse blinde de parler, les options qui s'offrent à lui sont les mêmes. Sauf si personne n'a relancé, auquel cas il peut se contenter de checker (valider le tour d'enchères sans miser plus).

Si un joueur a relancé avant lui et qu'il veut suivre, il ne doit que compléter le montant qu'il a déjà payé avec sa blinde. C'est à dire qu'en cas de relance à 50c, si la blinde était à 10c il ne doit rajouter que 40c.

Une fois que tous les joueurs ont donc pu agir à leur tour, et que tous les joueurs restant en jeu ont contribué du même montant dans le pot, le tour de mises pré-flop est terminé.

flop
Les trois premières cartes = le flop.
 

10. Distribuez le Flop

C'est donc le moment où les 3 premières cartes communautaires sont dévoilées au centre de la table. Au fil du jeu il y en aura 5 au total, pour peu qu'il y ait encore au moins deux joueurs en jeu jusqu'au dernier stade.

Pour distribuer le flop, le donneur défausse la première carte au-dessus du paquet (il la met de côté sans la montrer, c'est ce qu'on appelle "brûler une carte"), et pose 3 cartes faces apparentes au centre de la table, pour que tout le monde les voit bien.

11. Débutez le Prochain Tour de Mises par le Joueur à Gauche du Donneur

Une fois le flop distribué, tous les prochains tours de mises démarrent par le premier joueur (encore en jeu) situé à gauche du donneur.

A son tour, ce joueur peut cette fois checker ou miser (puisqu'il n'y a encore eu aucune mise avant lui à ce tour). Checker équivaut à ne rien miser (tout en gardant bien sûr ses cartes) et passer la parole au joueur suivant.
S'il opte pour une mise, celle-ci doit être au minimum du montant de la grosse blinde actuelle.
Encore une fois nous vous invitons à consulter la page des règles de mises qui varient selon la variante que vous jouez.

12. Continuez avec le Prochain Joueur à la Gauche

L'action se poursuit selon le même modèle qu'au tour précédent, par le joueur à gauche du premier, et ainsi de suite. Les options de jeu possibles restent les mêmes selon l'action qu'il y a pu avoir auparavant (checker, payer, miser, ou relancer).

13. Distribuez la Turn

Le tour de mises du flop terminé, le donneur brûle une nouvelle carte puis révèle la turn, en posant une nouvelle carte face apparente à la suite des trois du flop.

IMG7781
Après chaque nouvelle carte distribuée un nouveau tour de mises suit.
 

14. Débutez le Prochain Tour de Mises

Le prochain tour de mises peut débuter.
Ce tour de mises de la Turn fonctionne de l'exacte même manière que celui du flop, à une exception pour les parties jouées en Limit (limite du pot) : le montant de la mise minimum se base cette fois sur le montant de la "grosse mise" (généralement le double de la grosse blinde).

Pour des raisons de praticité, la mise haute est parfois légèrement supérieure au double de la grosse blinde. On le retrouve par exemple dans des parties de Limit à 2$-5$.

15. Distribuez la River

Le tour de mises de la Turn complété, une cinquième et dernière carte commune est dévoilée au centre de la table : c'est la River.
N'oubliez pas à nouveau de brûler une carte avant sa distribution.

16. Démarrez le Dernier Tour de Mises

Une fois la River sur le tapis et donc toutes les cartes communes présentes, les joueurs encore en jeu peuvent entamer le dernier tour de mises. Celui-ci fonctionne de l'exacte même manière que celui de la turn.

17. Procédez à l'Abattage

Lorsque le dernier tour de mises est terminé, il est temps pour les joueurs encore en jeu (qui ne se sont couchés à aucun des tours de mises incluant le dernier de la river) de comparer leur jeu pour savoir qui gagne.

Le concept de l'abattage (ou showdown) est simple : le joueur avec la meilleure main remporte le pot. Si deux joueurs ou plus sont à égalité parfaite, ils se partagent le pot.
(Note : Attention, si vous jouez en Omaha Hi-Lo - où le pot est partagé entre le meilleur jeu et le jeu le plus bas, les règles varient - voir les Règles de l'Omaha Hi-Lo).

18. Comment Déterminer la Main Gagnante en Omaha ?

Evaluer la main gagnante est un peu différent en Omaha par rapport au Texas Hold'em.

0458 Jyri Merivirta
Montrez vos cartes et comparez vos combinaisons pour savoir qui gagne.
 

La première chose dont vous avez cependant besoin est la même : connaître le classement des mains du poker - ou vous y référer.

Voici les principales règles et choses à savoir pour évaluer une main d'Omaha :

  • Aucune autre main que celles indiquées dans ce classement ne sont utilisées ou valables en Omaha. Par exemple, avoir "trois paires" n'existe pas - ici ce sera seulement deux paires, les deux plus fortes que vous puissiez avoir tout en utilisant toujours les deux cartes de votre main dans tous les cas.
  • Ce qui nous ramène à ce rappel important : en Omaha, les joueurs doivent exactement utiliser deux cartes de leur main pour former leur combinaison, en association avec trois au choix parmi les cinq cartes communes du tableau. Ils peuvent utiliser n'importe lesquelles deux cartes parmi les quatre qu'ils ont en main.

Prenons un exemple, pour un tableau affichant 2 J Q K A :

- Joueur 1 détient T 9 9 2
- Joueur 2 détient T 2 3 4

Dans ce pot seul le Joueur 1 a une quinte (9 T J Q K). Le Joueur 2 doit en effet utiliser deux cartes de sa main, ce qui ne lui permet pas de faire mieux qu'une paire de deux (2 2 A K T).

Si tous les joueurs encore présentes à l'abattage n'ont rien, pas de paire ou rien de mieux, la main gagnante est la main avec la carte haute la plus forte.
Ce qui veut dire que :

- A 3 4 6 7   bat   K Q J 9 8
- A J 9 8 6   bat   A J 9 8 2

Etant donné aussi que vous devez utiliser deux cartes de votre main, si le tableau affiche une quinte (A 2 3 4 5), vous devrez avoir deux cartes de votre main qui la complètent pour pouvoir avoir une quinte vous-même.
Par exemple avec 6 A K K vous n'avez pas la quinte - la meilleure main que vous puissiez faire est ici une paire d'as.
Avec 2 3 Q Q vous avez une quinte, en substituant le 2 et le 3 de votre main avec ceux du tableau.

  • Important : les couleurs (pique, coeur, carreau, trèfle) ne sont jamais utilisées pour évaluer la force d'une main - sauf évidemment si vous faites une couleur.
pot jetons
Récupérez vos jetons et recommencez.
 

19. Attribuez le Pot au Gagnant

Lorsque que vous avez pu déclarer la main gagnante, le joueur en sa possession remporte tous les jetons du pot (sauf en cas d'égalité, auquel cas le pot est partagé entre les joueurs concernés).

Une fois que les jetons ont été poussés vers le joueur vainqueur, la main est terminée, et une nouvelle peut commencer.

20. Faites Passer le Bouton et Recommencez !

Après conclusion de la main, le bouton du donneur glisse d'un cran dans le sens des aiguilles d'une montre (est donné au joueur immédiatement à gauche du précédent donneur).

A ce stade tout recommence donc de la même manière, avec cette fois les deux joueurs à la gauche du nouveau bouton déposant leur blinde.
Si tout s'est bien déroulé, le joueur qui était de grosse blinde est à présent de petite blinde, et le joueur qui était de petite blinde est au bouton.

Quelques Notes Additionnelles et Rappels à propos de l'Omaha

  • L'Omaha se joue soit en Limit soit en Pot-Limit (structures de mises). Vous ne verrez quasiment jamais de parties d'Omaha en No-Limit.
    L'Omaha ne devrait jamais être joué en No-Limit en raison de l'action inhérente à cette variante. Une structure de mises stricte vous aide ainsi à conserver une logique de jeu viable.
  • L'Omaha peut donc également se jouer en Hi-Lo (ou High-Low), avec les joueurs jouant à la fois pour le jeu haut et le jeu bas. Pour en savoir plus à propos du Hi-Low, nous vous renvoyons à nouveau vers notre article dédié à l'Omaha Hi-Lo.


Si vous avez besoin de plus d'informations pour organiser votre partie telles que :
- Comment décider des dénominations des jetons que vous devriez utiliser,
- Comment choisir les enjeux de votre partie (décider des limites),
- Plus de détails sur le fonctionnement des mises, relances et suivis,
- Une explication plus approfondie de certains termes utilisés dans ce guide,
vous pouvez retrouver toutes ces informations dans notre article à propos des règles du Texas Hold'em et déroulement du jeu, ou dans les autres articles de notre catégorie des règles du poker.

J'ai tout compris, je veux jouer à l'Omaha !


Articles en relation

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

Ordre des Mains au Poker
  1. Quinte Flush Royale
  2. Quinte Flush
  3. Carré
  4. Full House
  5. Couleur
  6. Quinte
  7. Brelan
  8. Double Paire
  9. une Paire
  10. Hauteur

Classement complet des Mains de Poker

Quelle main gagne ? - Calculateur
×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page