Le Top 5 des Joueurs de Poker les plus Fous

Partager:
23 février 2011, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: PokerListings France , Vidéos
Le Top 5 des Joueurs de Poker les plus Fous

Pour eux, le poker n’est qu’un vaste cirque où tous les numéros sont permis. Voici un petit florilège de ces joueurs capables de tout, et surtout de n’importe quoi, dès qu’ils s’assoient à une table…

 

1) Humberto Brenes

« Humbeeerto !! » Si vous avez suivi les plus grands tournois ces dernières années, vous avez certainement entendu cette clameur résonner autour d’une table. Et pour cause, c’est le cri de guerre d’Humberto Brenes, un des joueurs les plus expansifs du circuit.
Secondé par son redoutable requin clignotant, le sympathique joueur costaricain a pour habitude de faire un sacré boucan quand il se retrouve à tapis...

 

2) Hevad Khan

Si vous entendez des hurlements de gorille lors d’un tournoi, ne vous inquiétez pas : il s’agit juste d’Hevad Khan qui vient de gagner un coup et se prend pour Tarzan.
A lui tout seul, l’Américain a animé le Main Event des WSOP 2007. N’hésitant pas à brandir son siège au dessus de sa tête en poussant son fameux cri « BULLDOOOZEEER », cet excellent joueur online laissait sans doute échapper son trop plein d’énergie des que qu’il se retrouvait sur un tournoi live. "RainKhan" fut d’ailleurs à l’origine d’une nouvelle règle érigée aux WSOP sanctionnant tout comportement excessif à la table.

 

 

3) Phil Laak

Parfois, on dirait que Phil Laak ne joue au poker que pour faire le show... "Unabomber" n’aime en effet rien de plus que se faire remarquer lors d’un tournoi.
Pour cela, tous les moyens sont bons : outre les classiques trash-talks, paris stupides ou mise sous pression des croupiers, on a déjà pu voir le compagnon de Jennifer Tilly faire son footing ou des pompes autour de la table. Et quand son pote Antonio Esfandiari s’en mêle, ça ne s’arrange pas...

 

 

4) Ted Bort

Encore un joueur qui possède des pulsions animales... Durant le Main Event des WSOP 2010, Ted Bort, random parmi d’autres, avait décidé... d’aboyer à chaque coup gagné.
Malgré une belle performance d’imitateur, le joueur américain fut obligé d’arrêter son show lors du Day 3 après que le floor manager lui ait infligé un avertissement.

(à partir de 17‘38)

 

 

5) Lucien Cohen

Et les Français dans tout ça ? Le dernier vainqueur de l’EPT Deauville Lucien Cohen est là pour prouver que les joueurs tricolores comptent quelques « livetards » qui savent faire le spectacle.
Quand Brenes brandit son requin, Cohen oppose son rat en plastique lorsqu’il gagne un coup, ponctué de déclarations de joies vraiment excessives. Mais comme on ne vous a pas trouvé de vidéos de notre spécimen, on vous a mis deux exemples type du comportement de quelques joueurs français à la table... « Allez papa ! »

EPT Deauville 2010 (vidéo « Ca part fort »)

PPT Cannes 2009 (page 3, vidéo « No Comment »)


Maxime Arnou

 

Partager: