43 Choses que vous ne savez (probablement) pas sur les WSOP

Brunson historic WSOP

La 43ème édition des World Series of Poker se dispute cette année, autant dire que le plus grand tournoi de poker au monde a eu le temps de s'établir comme une tradition immuable, mais également de voir s'accumuler un tas d'anecdotes intéressantes.

Nous vous proposons donc 43 de ces petites histoires made in WSOP, une par an. Certaines sont connues, d'autre moins. Remontons le temps pour découvrir ces 43 choses que vous ne savez probablement pas sur les World Series of Poker !



Les Années 70

Tout le monde sait que Johnny Moss fut désigné vainqueur en 1970 à la simple faveur d'un vote des joueurs. Jack « Treetop » Strauss remporta lui le titre de « Joueur le plus sympathique ».

Alors que l'on attribue généralement au défunt « Amarillo Slim » Preston l'idée d'organiser un tournoi en freezout aux WSOP en 1971, le journaliste du Los Angeles Times Ted Tharckey Jr. avait déjà suggéré aux Binion qu'un tel tournoi « mettrait un peu d'ordre » et rendrait les WSOP « un peu plus spectaculaires » alors qu'il couvrait la première édition.

En 1972, Preston remportait un Main Event auquel avaient participé 8 joueurs. Benny Binion avait payé la moitié du buy-in de 10000$ de chacun. 12 joueurs s'étaient inscrits mais quatre avaient finalement préféré participer à des tournois parallèles.

Les WSOP de 1973 furent les premiers à être télévisés, à l'occasion notamment d'un documentaire produit par CBS et réalisé par Jimmy « The Greek » Snyder.

1976 wsop unlv
Le Main Event des WSOP 1976 (avec l'aimable autorisation de UNLV).

C'est en 1974 que se disputa pour la dernière fois un event de 5-Card Stud aux WSOP. Les 5000$ furent remportés par Bill Boyd, un classique puisqu'il avait gagné les trois autres éditions (ses quatre seuls bracelets).

En 1975, on commença à donner des bracelets dorés aux gagnants de tous les events. L'année précédente, Brian « Sailor » Roberts inaugurait le tout premier bracelet doré des WSOP en remportant le Main Event.

La victoire de Doyle Brunson au Main Event de 1976 lui permit de rejoindre les deux autres membres du fameux trio de "rounders" qu'il formait avec « Amarillo Slim » Preston (vainqueur en 1972) et Brian « Sailor » Roberts (vainqueur en 1975).

Le premier event exclusivement féminin eut lieu en 1977, un 7-Card Stud à 100$. Il devint, de 2000 à 2003, un event mixte de 7-Card Stud et de Limit Hold'Em, puis un Limit Hold'Em en 2004, et un No-limit Hold'Em depuis 2005.

Le programme des WSOP de 1978 prévoyait un event nommé « Poker Européen » avec un jeu de 32 cartes. Il fut cependant annulé avant le début des Series.

En 1979, un « double mixte » fut organisé. Il voyait des équipes de deux (un homme et une femme) se confronter. Doyle Brunson et Starlie Brodie remportèrent la première édition. Le dernier « double mixte » eut lieu lors des WSOP 1983.



Les Années 80

La cote de Steve Ungar lors des WSOP de 1980 était de 100 contre 1, ce qui ne l'empêcha pas de gagner.

En 1981, Ungar remporta sa deuxième victoire consécutive. Jay Heimowitz était le seul autre joueur à être présent à ces deux tables finales, terminant 3ème en 1980 et 6ème en 1981. Pour la petite histoire, lorsque Ungar remporta son 3ème titre en 1997, Heimowitz termina 13ème.

tom mcevoy 472
Le Champion du Monde 1983 Tom McEvoy.

La seule année où les vainqueurs d'events gagnèrent une montre en or fut 1982. D'après Nolan Dalla, responsable des relations publiques pour les WSOP, ces montres étaient une réponse aux critiques qui disaient que les bracelets étaient trop féminins et que personne ne les portait.

On se souvient tous de l'orange de Johnny Chan. Certains se souviennent aussi sûrement des myrtilles de Jamie Gold. Mais un autre champion des WSOP avait un fruit fétiche. Il s'agit de Tom McEvoy qui a dévoré un bon nombre de pommes tout au long du Main Event 1983 qu'il allait finalement remporter.

Les premiers tournois en pot-limit sont apparus aux WSOP en 1984. Il s'agissait de deux events de PLO (Omaha). L'année précédente, David Sklansky avait remporté la première édition d'Omaha High en limite de pott.

Telly Savalas, plus connu comme « Kojak » à la TV, atteignit sa première table finale (sur deux) aux WSOP en 1985. Il termina 3ème de l'event de 7-Card Stud à 1000$. Deux ans plus tard, on le retrouvait à la 5ème place du hi-low à 1000$, et en 1992 il accrocha une 21ème place dans le Main Event.

Wendeen Eolis fut, en 1986, la première femme à atteindre une place payée en terminant 25ème sur 141, ce qui lui permit de rembourser son buy-in de 10000$.

En finissant 27ème, Johnny Moss atteignit pour la première fois une place payée au Main Event des WSOP de 1987. Il atteindrait sa dernière en 1992.

Jesse Alto se retrouva pour la cinquième fois à la table finale du Main Event en 1988 et termina 9ème. Sa meilleure performance fut une 3ème place en 1984.

Cette année, Phil Hellmuth vient de remporter son 12ème bracelet lors d'un tournoi de Razz à 2500$ en battant Don Zewin en heads-up. Zewin était déjà là lorsque Hellmuth accrocha son premier bracelet, au Main Event de 1989. Il avait terminé 3ème, éliminé par Hellmuth qui avait fait d'une pierre deux coups en sortant dans la même main Zewin et Steve Lott avant de battre Johnny Chan en heads-up.



Les Années 90

En 1990, l'iranien Mansour Matloubi devint le premier non-américain à s'imposer dans le Main Event des WSOP. Johnny Chan, double-vainqueur, avait lui été le premier vainqueur qui ne soit pas né aux États-Unis (mais en Chine).

Donnacha O'Dea attint en 1991 la table finale du Main Event et accrocha une 9ème place. Il avait également terminé 6ème en 1983. Vingt ans plus tard, en 2011, son fils Eoghan se hisserait également à cette 6ème place.

En 1992, il y avait 201 participants au Main Event, contre 215 l'année précédente. C'était la première fois que les effectifs diminuaient depuis la première édition (et ils ne diminueraient plus jusqu'en 2007).

matt damon 2
Matt Damon et Ed Norton jouant le Main Event en 1998.

Les trois bracelets remportés par Ted Forrest en 1993 constituent un record égalé mais jamais dépassé. En outre, non seulement ces trois victoires sont les seules places payées qu'il atteignit cette année-là, ce furent aussi les trois premières de sa carrière.

En 1994, pour marquer les 25 ans des WSOP, le vainqueur (Russ Hamilton) reçut son poids en argent – près de 150kg, équivalent à l'époque à 28512$. Ironiquement, le deuxième et le troisième, respectivement Hugh Vincent et John Spadavecchia, pesaient à peine 80kg.

Le Poker Chinois fit son apparition aux WSOP de 1995, avec deux events, à 1000$ et 5000$. Il allait en être de même l'année suivante, mais le Poker Chinois ne fait plus partie du programme depuis lors.

En 1996, le dernier des 295 participants à s'inscrire au Main Event, Huckleberry Seed, s'imposa finalement. La légende veut qu'il soit arrivé quelques minutes après le début du tournoi et qu'on lui ait d'abord refusé l'inscription. Pour la petite histoire, la main qui lui permit de s'imposer (8 et 9 de carreau) était la même que celle qui assura la victoire à Dan Harrington l'année précédente.

La table finale du Main Event de 1997 se tenait juste devant le Binion's. Il faisait près de 40°C et avec beaucoup de vent, l'expérience ne fut pas renouvelée.

Les stars du film Les Joueurs, Matt Damon et Edward Norton, s'inscrivirent au Main Event 1998 dans le cadre de la promotion du film. Les deux n'ont pas fait long feu, Damon ayant notamment été éliminé par Doyle Brunson, sa paire de Rois insuffisante face à la paire d'As de Tex' Dolly.

La victoire de Noël Furlong dans le Main Event de 1999 fit de lui le troisième Irlandais à terminer dans le top 7 cette année-là, avec Padraig Parkinson (3ème) et George McKeever.



Les Années 2000

Des events réservés aux employés des casinos avaient été organisés avant, mais c'est en 2000 qu'ils devinrent un rendez-vous permanent des WSOP. Entre 2000 et 2003 il s'agissait d'un tournoi de Limit Hold'Em, avant de passer en No-Limit Hold'Em.

En 2001, Chris « Jesus » Ferguson remportait un bracelet lors de l'event d'Omaha/8 à 1500$. Il est le dernier joueur à avoir décroché un bracelet l'année suivant une victoire dans le Main Event.

chris moneymaker 7540
L'homme qui a changé la face du poker dans le monde.

Grâce à un tournoi de Razz à 1500$, Billy Baxter empochait en 2002 son septième bracelet en or. Tous les sept furent acquis dans des events de lowball (2-7 draw, A-5 draw et Razz).

D'après Jonathan Grotenstein et Storms Reback, seuls 63 des 839 participants du Main Event 2003 avaient dû payer les 10000$ de l'inscription, les autres s'étant qualifiés via des tournois satellites (en ligne ou en live).

Troisième en l'année précédente, Dan Harrington termina 4ème (sur 2576) du Main Event en 2004. Il avait déjà atteint la table finale deux fois auparavant, terminant 6ème en 1987 et remportant le tournoi en 1995.

Après 35 ans de résidence au casino Binion's Horseshoe, les WSOP déménagèrent presquent intégralement au Rio (où tout se joue aujourd'hui) en 2005. Seuls les deux derniers jours du Main Event eurent lieu au Binion's.

Pour la première fois en 2006 les joueurs ont entamé le Main Event avec un nombre de jetons différent du buy-in de 10000$, puisqu'ils en avaient 20000. En 2009, leur stack fut même triplé.

La victoire de Jerry Yang en 2007 fut la dernière à ne pas avoir lieu avec plusieurs mois de décalage, puisque les fameux « November Nine » firent son apparition l'année suivante.

En 2008 se disputa le dernier tournoi en rebuy des WSOP. Ils étaient organisés sporadiquement depuis 1986.

Il y avait 6494 participants au Main Event en 2009. Un total qui aurait pu dépasser les 7000, des centaines de joueurs n'ayant pu participer au quatrième Day One, déjà complet.



Les Années 2010

En 2010, Jack Ury devint, à 97 ans, le plus vieux participant aux WSOP (il est décédé en 2011).

Il y avait sept pays différents représentés en table finale du Main Event en 2011, un record : Irlande, Grande-Bretagne, Allemagne, République Tchèque, Belize, Ukraine, États-Unis. Trois autres pays (Canada, Afrique du Sud, Costa Rica) étaient représentés entre la 10ème et la 13ème place.

Comme l'on considère aujourd'hui tous les vainqueurs des WSOP comme des détenteurs de bracelet (même lorsqu'ils recevaient d'autres trophées), celui qui remportera l'event n°41 en 2012 aura l'honneur de porter le 1000ème bracelet des World Series of Poker !

 

Derniers Blog Posts »