5 astuces pour gagner au poker

WSOP Europe

Gagner au poker, ça ne tient parfois pas à grand-chose. Un peu de chance… ou mettre en pratique certains bons conseils au bon moment. PokerListings vous donne quelques astuces poker qui pourront peut-être un jour vous sauver la vie !




Astuce poker numéro 1 :
A la grosse blind, de l'intox tu useras.

Etre de grosse blind est sans doute l'une des positions les moins enviables au poker. Dans une partie standard il y a de fortes chances pour que quelqu'un relance avant vous, en tentant peut-être de vous la voler.
Plusieurs ripostes s'offrent à vous. S'il s'agit d'une relance d'un joueur en fin de parole, particulièrement au bouton (ou même de petite blind), vous pouvez tenter un re-steal (contre-vol), en sur-relançant même avec une poubelle en main.

Mais en guise d'autre bonne astuce au poker, si vous voulez vous prémunir d'une telle relance évidente, particulièrement si le joueur reste timide, vous pouvez manipuler vos jetons en faisant semblant d'être prêt à engager la bataille. Cela peut parfois dissuader votre adversaire de vous relancer et le décider à se coucher ou à simplement suivre. Dans ce derniers cas, cela peut en plus vous rendre évidente la relative faiblesse de sa main.


Astuce poker numéro 2 :
Ton tour tu attendras pour regarder tes cartes.

Le rituel est immuable. Dès que les cartes sont distribuées, la plupart des joueurs se jettent sur les leurs, tout impatients qu'ils sont de découvrir quel sort le croupier leur a réservé cette fois.
Non, je ne critiquerai pas cet état de fait, je le fais aussi. :)
Simplement, il est généralement plutôt conseillé de profiter de cette étape pour observer... les autres ! C'est en effet un bon moment pour tenter de déceler des tells chez vos adversaires. Vous aurez tout le temps de découvrir vos deux cartes lorsque ce sera à votre tour de jouer.


Astuce poker numéro 3 :
En début de partie, ta publicité tu te feras.


donkey 37224
Faire l'âne en début de partie peut être amusant... mais aussi productif.
Les premiers niveaux d'un tournoi de poker sont souvent peu intéressants (enjeux peu élevés, peu d'action, plus à perdre qu'à gagner, ...). Vous pouvez en profiter pour vous faire une image à la table, évidemment dans le but de tromper vos adversaires un peu plus tard.

Vous pouvez par exemple vous forger une image de joueur serré. Puis quand les blinds augmenteront, comme il est conseillé dans les stratégies de base, vous pourrez commencer à devenir agressif pour notamment voler les blinds. Si les joueurs vous faisant face ont été attentifs et ont imprimé l'image que vous leur avez montrée de vous, ils pourront penser que vous avez maintenant du jeu, ou tout au moins que vous ne relancez pas avec n'importe quoi en mains, et seront ainsi plus enclins à vous laisser tranquille.

Vous pouvez également vous amuser à vous faire une publicité de joueur au niveau douteux en début de partie, même si cette tactique demande une certaine maîtrise.


Astuce poker numéro 4 :
Contre les faibles joueurs la comédie tu joueras, et ton jeu tu varieras.


EPT Tallinn
Jouer la comédie est tout un art au poker. Point trop n'en faut. Mais lorsque cela fonctionne, l'opération est particulièrement savoureuse...
Si jouer contre de bons joueurs est théoriquement moins sujet aux mauvaises surprises, vous pouvez tout de même parfois tirer votre épingle du jeu à jouer "tordu" contre les débutants.

Prenons l'exemple de l'overbet à la river (une mise supérieure au montant du pot). Cette mise a toujours tendance à être louche et à signifier un bluff ; sauf chez les bons joueurs qui savent que cette action venant d'un joueur confirmé peut être à prendre au deuxième degré, et au contraire être synonyme de gros jeu.
Utilisez parfois cette technique pour vous faire payer un gros jeu, plutôt que de faire une petite mise qui se trouvera encore plus louche en ayant l'air de vouloir dire « paie-moi ! ».

A noter que vous pouvez tout autant attraper un joueur confirmé de la même façon si vous avez jusque là une très mauvaise image à la table (voir conseil précédent).

Evidemment la manipulation des adversaires reste l'une des meilleures astuces au poker si vous voulez triompher.

Varier son jeu

Dans le même ordre d'idée, varier son jeu est un conseil capital. Si vous jouez toujours de la même façon vos mains fortes et vos mains faibles, vous serez un joueur trop prévisible, et vos adversaires liront en vous comme dans un livre ouvert !
Commencez donc à relancer avec des mains moyennes à potentiel lorsque les occasions se présentent.
Variez également le montant de vos ouvertures et de vos mises, brouillez les pistes, et ne laissez jamais vos adversaires avoir une idée claire sur ce que vous avez en mains !


Astuce poker numéro 5 :
De la barre de temps tu abuseras.

sng
Tromper votre adversaire sur Internet est parfois plus facile qu'on ne le croit. Et très efficace en heads-up.

En ligne, la marge de manœuvre pour manipuler vos adversaires est plus réduite, particulièrement en matière de tells puisque personne ne se voit.
Ce n'est pas pour autant que les tells n'existent pas au poker en ligne.
L'un des éléments pouvant (parfois !) se retrouver le plus parlant sur le jeu de vos opposants, est leur temps de réponse.

Alors pourquoi ne pas jouer là-dessus pour tromper votre monde ? Evidemment contre les joueurs attentifs et qui réfléchissent, cela ne prendra pas. Mais beaucoup d'autres sont tout à fait capables de prendre votre temps de réflexion pour argent comptant.

Ainsi, faites traîner un maximum lorsque vous avez un gros jeu et faites face à une mise adverse. Faites celui qui hésite, qui n'est pas à l'aise. Cela aura déjà de bonnes chances de vous faire faire quelques bénéfices à l'arrivée. Et en plus, vous avouerez, jouer une telle comédie avant d'imaginer la tête incrédule de votre victime derrière son écran au moment de dévoiler votre jeu max, c'est plutôt amusant non ? :)