Critique Livre: Amarillo Slim, ma vie est un pari

Slim - ma vie est un pari
Critique Livre: Amarillo Slim, ma vie est un pari

Envie de bronzer à la plage (ou ailleurs) en partant à l'aventure, d'aller découvrir les débuts du jeu en Amérique dans les années 50 et 60, ou tout simplement de s'évader dans la peau d'un personnage incroyable ?

Alors l'autobiographie de Thomas Austin Preston, plus connu sous le nom d'Amarillo Slim, pourrait être un bon choix de lecture.

De nos jours de nombreux illustres noms sont souvent jetés à la volée sans que l'on ne sache ce qui a bien pu faire leur légende. Les Doyle Brunson, Huck Seed, Chip Reese, ...
Ma vie est un pari propose d'aller à la découverte de l'un d'entre eux, "Amarillo Slim" Preston. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le texan est un personnage hors du commun, le genre de ceux par qui naissent les plus incroyables récits de vie.

Avant d'être un joueur de poker émérite, même si pas le plus présent dans les tableaux de palmarès (4 bracelets WSOP tout de même dont 2 durant les premières années, 1972 et 1974), l'homme a été un véritable baroudeur et surtout un arnaqueur au long cours.

Là où un livre tel que Poker 50/50 ne se voulait qu'un recueil d'anecdotes sur quelques mains notables du grand Doyle Brunson, Ma vie est un pari passe en revue la vie de son co-auteur dans les grandes largeurs, ou tout du moins celles vers lesquelles Preston nous dirige.
Le parcours de cette figure du poker permet également de revivre quelques bribes de la genèse de Vegas, et la naissance de certains de ses plus célèbres de ses établissements.

Mais ce récit - au style souvent très fleuri - nous emmène également au devant d'aventures folles pour ce parieur invétéré devenu en l'espace de quelques occasions un véritable trompe-la-mort. La leçon applicable au poker qui peut d'ailleurs en être retirée, est que tout est histoire de volonté, avec un bon brin de chance toujours indispensable.
Et si le terme joueur prend toute sa signification avec Amarillo Slim Preston, la richesse du personnage va parfois outre en terme de leçons de vie, même si tout n'a pas toujours été bien rose ni bien propre dans son parcours.

Mais point trop ne devons-nous vous en dire. Comme toute histoire le mieux reste de la découvrir par soi-même. Même si le poker n'y est pas toujours très présent, le récit vaut assurément le coup d'œil, plaisant qu'il est à effeuiller. Et qui sait si vous en ressortirez le même.


Amarillo Slim - Ma vie est un pari
; « Les mémoires du plus grand des joueurs »
Titre original : Amarillo Slim in a World Full of Fat People
Editions Micro Application
290 pages - Prix public 20€, disponible dans toute bonne librairie.

 

Derniers Blog Posts »