Bio joueur : Humberto Brenes

humberto brenes

La prochaine fois que vous vous trouverez dans un tournoi de poker, jetez un œil autour de vous. Si vous voyez à votre table un gaillard costaricain un peu bavard, vêtu d'un survêtement chatoyant, d'une visière, de deux paires de lunettes de soleil et d'un casque audio, il pourrait être sage de vous en éloigner.

Parce que cet homme, c'est Humberto Brenes, un professionnel de poker très apprécié, avec deux bracelets des World Series of Poker à son poignet et des millions de dollars de gains en tournois dans sa carrière.

Brenes est né le 8 mai 1951 au Costa Rica. A l'âge de 7 ans il apprend à jouer aux cartes en observant son père jouer avec des amis. Bien qu'il finisse par devenir un talentueux joueur de cartes, Brenes préfére s'ouvrir à d'autres opportunités en se rendant à l'Université du Costa Rica, où il décroche un diplôme en ingénierie industrielle.

En dépit d'un certain penchant pour se faire de l'argent facile sur le dos des touristes dans les casinos locaux, Humberto préfère se lancer dans la création d'affaires au Costa Rica. Au fil des années Brenes a notamment été à la tête d'une chaîne de télévision, d'une entreprise de construction, d'un certain nombre de restaurants, et d'une société de chocolats et cookies.

L'argent affluait cependant encore plus facilement pour lui en jouant au casino. Du côté des paradis vacanciers des Bahamas, Brenes excellait notamment au baccarat et au craps, avec même 377 000 $ remportés lors d'un tournoi un jour.
Une fois l'excitation de tout cet argent dissipée, Brenes finit par se demander s'il avait ou non les capacités pour jouer aux cartes face à des professionnels. Avide de se lancer dans un tel challenge, il décida alors de se mettre sérieusement au jeu de poker.

En mai 1987, Humberto dispute sa première épreuve des WSOP, le Main Event de No-Limit Hold'em World Championship à 10000$. Et après s'y être classé 14ème, Humberto allait désormais être de retour aux WSOP chaque année. Jusqu'à qu'il remporte deux bracelets en or en 1993, dans les épreuves de Limit Hold'em à 2500$ et d'Omaha Pot-Limit à 2500$.

9 places payées dans le Main Event des WSOP

Durant les années qui suivent, Brenes continue d'affirmer sa présence sur le circuit poker, tout comme ses frères Alex et Erick, tous deux détenteurs de titres du World Poker Tour.

Après plusieurs tables finales et une poignée de victoires en tournois, Brenes réussit son premier gros coup au Jack Binion World Poker Open à Tunica en janvier 2002. Il s'y adjuge 500 000 $ dans l'épreuve du Championnat de No-Limit Texas Hold'em.

Bien qu'il n'ait toujours pas fait mieux que son année 2002 en termes de victoires en tournois, Brenes a régulièrement continué d'enregistrer des places en tables finales sur le circuit, et possède d'ailleurs à son actif de nombreuses secondes ou troisièmes places, notamment en WPT (3ème du World Poker Finals de Mashantucket en 2004 (636 930 $) et 2ème du Five-Diamond World Poker Classic en 2004 (923 475 $), ses plus gros gains à ce jour. Et aux WSOP 2006 il aura engrangé 330 000 $ de gains après s'être classé 36ème dans le Main Event de No-Limit Hold'em à 10 000 $.
Ce sont aujourd'hui près de 60 places payées WSOP qui sont au palmarès d'Humberto, dont un nombre record de 9 dans le Main Event (en 87, 88, 90, 95, 2000, 2003, 2006, 2007 et 2010) !

Malgré son anglais limité - son frère Alex l'accompagne souvent et l'aide en jouant l'interprète - , Brenes est très populaire parmi ses pairs. Il s'en amuse même : « Au poker je connais tous les mots importants en anglais : relance et sur-relance. »
Humberto aime aussi beaucoup parler, mais lorsqu'il commence à perdre plusieurs mains, il monte le volume de ses écouteurs et fredonne sur sa musique pour rester concentré.

Brenes s'est établi à San Jose au Costa Rica, avec sa femme Patricia et leurs trois enfants. Il possède également une maison en Floride.

Dans le monde du poker, Humberto Brenes est également connu pour son petit requin en plastique en guide protecteur de cartes (d'où son surnom), et pour être un des ambassadeurs de PokerStars, salle sur laquelle il joue en ligne.

Divers et anecdotes

* Connu pour être le parrain des joueurs costaricains
* A été ) la tête de nombreuses sociétés au Costa Rica où il est né, dont une usine de cookies et une chaîne de télévision
* Diplômé en ingénierie industrielle
* Ancien joueur de tournois de baccarat.

 

Derniers Blog Posts »