Martin Jacobson vainqueur du Main Event des WSOP

martin jacobson vainqueur wsop 2014

Martin Jacobson est le nouveau Champion du Monde de poker. Le Suédois a battu le Norvégien Felix Stephensen en table finale du Main Event des WSOP 2014.

Le meilleur a gagné. C'est en substance comment l'on pourrait résumer le dénouement de la table finale des November Nine 2014. Un fait d'autant plus notable que cela a loin d'avoir toujours été le cas par le passé.

Le premier round avait permis de restreindre le nombre de candidats au sacre à 3 valeureux joueurs s'étant extirpés d'un parterre de 6683 joueurs cette année.
(pour retrouver le résumé de l'action d'hier : Van Hoof, Jacobson et Stephensen pour le titre)

JOrryt3
Van Hoof
 

C'est finalement le chip leader à l'entrée de cette table finale, Jorryt Van Hoof, qui devait s'incliner le premier après 49 mains disputées.
Van Hoof ouvrait avec A 5 avant de partir à tapis une fois relancé par Jacobson. Ce dernier payait instantanément avec A T, et le flop T 5 2 Q Q n'allait rien changer.

Premier vainqueur suédois de l'histoire

Après un trio final 100% européen (une première), le heads-up était donc 100% scandinave, entre Jacobson et le Norvégien Felix Stephensen.
L'avantage en jetons était net en faveur du Suédois (142 millions contre 58,5), et celui-ci n'allait certainement pas lâcher à ce moment de la partie, lui qui sera remonté d'une avant-dernière place en jetons au démarrage de la table finale.
Et même si Stephensen semblait gagner le plus de pots en début de duel (le compte final est d'ailleurs de 17 pour Stephensen contre 18 pour Jacobson), Jacobson remportait lui les plus gros.

Stephensen
Stephensen
 

C'est la main numéro 328 de cette table finale (la 84ème du heads-up), qui allait venir couronner le natif de Stockholm.

Stephensen relançait au bouton, pour voir Jacobson sur-relancer à tapis. Stephensen payait avec A 9, tombant face aux T T du Suédois. Les 31% de chances du Norvégien de rester en vie s'éteignaient quasiment totalement sur le flop T 9 3, tandis que le clan jaune et bleu pouvait exulter dès la turn K (river 4).
Et comme un symbole, 10 et 10 de faire 10 millions.


Graphe de l'évolution des tapis :

(cliquez sur l'image pour agrandir)


De l'avis de nombreux spectateurs ce cru 2014 de la table finale du tournoi de poker le plus prestigieux aura été d'une excellente qualité, ayant associé bon niveau, joueurs avec une bonne attitude à la table, belle ambiance dans les gradins du Penn & Teller Theater du Rio de Las Vegas, et donc un beau vainqueur.

L'histoire est également belle puisque Martin Jacobson était de ces joueurs les plus respectés et méritants qui n'avait encore jamais gagné de titre majeur, malgré de très nombreuses grosses places d'honneur (4 finales d'EPT dont deux 2è places, 2 finales de WPT, et 5 finales de WSOP notamment).
Vous pouvez retrouver son portrait et un palmarès plus exhaustif sur notre présentation des November Nine 2014.

C'est aussi un jour historique pour la Suède, puisque Jacobson est le premier vainqueur suédois de l'histoire du Main Event des WSOP.

Tandis que ses gains en live s'approchaient des 5 millions de dollars, avec 10 millions de dollars de plus au compteur, ils flirtent désormais avec les 15 millions. Cela le place désormais à la 9è place de la "All time money list", seulement devancé par Negreanu, Esfandiari, Colman, Ivey, Seidel, Trickett, Hellmuth et Juanda.
Plus anecdotique peut-être, il dépasse aussi Chris Bjorin au classement des plus gros gagnants suédois de l'histoire.


Classement et gains de la table finale du Main Event des WSOP 2014 :

1- Martin Jacobson (Suède) - 10 000 000 $
2- Felix Stephensen (Norvège) - 5 145 968 $
3- Jorryt Van Hoof (Pays-Bas) - 3 806 402 $
4- William Tonking (USA) - 2 848 833 $
5- Billy Pappas (USA) - 2 143 174 $
6- Andoni Larrabe (Espagne) - 1 622 080 $
7- Dan Sindelar (USA) - 1 235 862 $
8- Bruno Politano (Brésil) - 947 077 $
9- Mark Newhouse (USA) - 730 725 $

- Classement et faits marquants du Main Event 2014 des 45è WSOP


Parcours de Martin Jacobson dans ce Main Event :

  • Jour 1 : 2è / 4503 (chip leader Jour 1A)
  • Jour 2 : 21è / 1864
  • Jour 3 : 29è / 746
  • Jour 4 : 18è / 291
  • Jour 5 : 14è / 79
  • Jour 6 : 1er / 27
  • Finale : 8è / 9


Les premières réactions des deux finalistes au micro de Kara Scott :

Felix Stephensen : « Cette table finale ça a été beaucoup de fun, et les montagnes russes. Je suis évidemment très déçu d'être passé si près et de ne pas avoir pu concrétiser, mais j'ai eu pas mal de réussite pour en arriver jusque là, donc j'imagine que je n'ai pas à me plaindre. Ca a été une table finale très difficile, mais ça a été une expérience très amusante dans l'ensemble. »

Martin Jacobson : « Le titre représente tout pour moi. Ca fait tellement d'année consacrées au poker. J'ai été proche de nombreuses fois, mais je sens que toutes ces expériences ont été nécessaires pour en arriver là aujourd'hui. Ce fut aussi beaucoup de travail. Mais je suis en tout cas resté confiant tout le long. (...) Mes supporters ? Leur présence a beaucoup de signification pour moi. Ils semblent plus excités sur moi sans doute parce qu'ils réalisent, moi je pense que je suis encore sous le choc. C'est un sentiment super étrange. »

-----

Martin Jacobson : « Je me sens redevable »

(11/12/14)

Martin Jacobson

Humble, talentueux et généreux : le champion du Main Event des WSOP 2014 Martin Jacobson est probablement devenu le champion du monde de poker le plus respecté de l'histoire.

Le mois qui se sera écoulé aura sans nul doute eu un goût sucré pour Martin Jacobson. Et sans doute aura t-il déjà un peu profité de son pécule des 10 millions de dollars remporté pour sa victoire dans le plus prestigieux tournoi de poker du monde.

Cela n'aura cependant pas empêché le Suédois de rester dans l'ombre, de ne pas fanfaronner ni de faire vraiment parler de lui. Ce calme ne s'explique par aucune controverse, aucun souci particulier, juste du fait d'un champion humble et de simplement quelqu'un de bien.

Alors qu'il vient d'être éliminé en 8è place et à la bulle du Super High Roller de l'EPT de Prague à 50 000€, PokerListings a pu le rencontrer pour un entretien.

IMG17
Avoir un sponsor ou pas n'est pas quelque chose qui empêche Martin Jacobson de dormir.
 


Tout d'abord félicitations pour cette victoire aux WSOP. Les sponsors font la queue pour t'avoir à présent, non ?

Je n'ai rien signé encore. Pour l'instant je profite juste de l'opportunité de partager cette expérience, et ce que je traverse.

Est-ce qu'être sponsorisé est quelque chose qui t'intéresse ?

Oui bien sûr ce serait chouette, mais ce n'est pas non plus quelque chose qui me tient éveillé la nuit. Ce n'est pas quelque chose que je poursuis.

Tu as reçu un grand nombre de louanges et une reconnaissance totalement positive après ta victoire, pas une seule critique.

Oui ça a été absolument incroyable, et j'apprécie vraiment toutes ces réponses positives.

Je pense que les gens se rendent compte que j'ai travaillé vraiment dur, et que c'est bien quand cela finit par payer.

Tu avais réussi plusieurs performances jusque là, où tu avais été loin dans des tournois mais sans titre majeur à l'arrivée. Et maintenant tu as gagné le plus grand qui soit.

C'est plus que satisfaisant. Cela va au-delà de mon imagination.

Quel a été l'aspect le plus important de ton Main Event ?

Probablement le fait qu'avant la table finale je n'ai jamais réellement eu à risquer tous mes jetons. Tout s'est vraiment passé en douceur tout au long du tournoi.

Le moment le plus mémorable, en dehors de la victoire ?

Je dirais la demi-heure avant que la table finale ne débute. On attendait en dehors du bâtiment, et Ryan Riess était là.

Il y avait tant en jeu, et nous avons tous dû attendre quatre mois pour cet instant. C'était juste très excitant, un moment vraiment spécial.

Qu'est-ce qui a changé au niveau de ton grind en ligne depuis novembre ?

Jacobsonwin2
Travailler dur finit toujours pas payer.
 

Pas tant grand chose. Cette victoire ne change pas vraiment ma vie. Ce n'a jamais été une question d'argent.

Vraiment ?

Je veux dire, le poker était d'abord affaire d'argent, bien sûr, car j'ai essayé d'en faire un bon gagne-pain. Mais quand tu y es parvenu, cela devient quelque chose d'autre.

J'ai été assez chanceux d'y parvenir il y a quelques années. Maintenant la victoire dans le Main Event c'est bien sûr une somme toute différente, mais cela ne change pas la personne que je suis.

Cela ne change pas mon style de vie, hormis le fait que cela me donne plus de liberté de faire ce que je veux, et notamment de continuer à jouer.

Donc tu va devenir un ambassadeur poker dans le futur.

Oui assurément. Ce n'est probablement pas quelque chose que j'aurais choisi, mais je me sens redevable, responsable de rendre quelque chose en retour. Et je suis prêt à assumer ce rôle.

Bon, tu peux maintenant l'admettre : tout ça c'est grâce au "Bulletproof Coffee" (café au beurre) ?

(rires) Ouais ! C'est une combinaison de plusieurs choses, mais ça en fait partie.

Tout ce que l'on sait c'est que ça a un goût terrible.

Mo j'aime le goût.

Utilises-tu d'autres "substances" pour améliorer tes performances ?

Oui j'ai récemment commencé à utiliser CILTEP. C'est produit par une société qui s'appelle Natural Stacks, qui vend des compléments naturels.

martin jacobson 5
"Je suis prêt à assumer ce rôle."
 

Cela te permet de rester concentré pendant de longues heures, et j'en prends depuis le début des World Series of Poker.

En fait je les ai contactés après être parvenu en table finale, et je leur ai demandé s'ils seraient intéressés pour me sponsoriser comme j'en faisais déjà la publicité.

Et ils l'ont été, du coup vous pouvez dire que j'ai finalement eu mon sponsor.

Et le snus (poudre de tabac sous sachet principalement consommée en Scandinavie NDLR) ?

(rires) Non. J'ai essayé une fois à l'école primaire, mais ce n'était pas un truc pour moi.

Tu portes maintenant aussi un patch pour l'association caritative REG.

J'ai signé avant la table finale des WSOP.

Avant la table finale des WSOP ? Donc tu savais que tu aurais à partager tes gains. C'est d'autant plus noble.

Encore une fois je pense qu'il est temps pour donner quelque chose en retour. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, je respecte l'argent. Mais je n'y accorde pas autant d'importance que d'autres personnes.

D. O.

-----

Revivez la victoire de Martin Jacobson aux WSOP dans un documentaire

(30/09/15)

Documentaire Martin Jacobson 10 for 10
10 For 10 : Dans les coulisses d'un exploit.

Le Suédois Martin Jacobson a remporté le Main Event des WSOP 2014. Son sponsor a dévoilé le documentaire qui a été réalisé sur cet exploit.

Il n’est pas facile de participer au Main Event des WSOP, et encore moins d’arriver à se faire une place dans les November Nine. Très peu de joueurs ont la chance de vivre cela une fois dans leur vie.

C’est pourtant ce qu’a vécu Martin Jacobson. Après être arrivé en table finale bien loin des premiers en termes de jetons, le Suédois a fini par s’imposer et remporter les dix millions de dollars promis au vainqueur.

Grâce à son sponsor NaturalStacks, nous pouvons aujourd’hui revivre la victoire du meilleur joueur suédois de tous les temps. Le titre du mini-documentaire, « 10 For 10 : The Main Event », est inspiré par la toute dernière main joué par Jacobson lors du Main Event.

Réalisé par Dan Styrlund et Tommy Little, le documentaire revient pendant un peu moins de 25 minutes sur le parcours du Suédois, de la constitution de la table finale jusqu'à sa victoire.

Après une courte présentation, on retrouve Jacobson une trentaine d’heures avant le début de cette table finale. On l’y voit faire des exercices de relaxation, du sauna et du sport, pour être fin prêt pour saisir la chance de sa vie. Il revient également sur ses débuts dans le poker en ligne, ce qui lui a permis de faire le voyage à Vegas.

Optimized NWM Martin Jacobson
10 For 10 : Dans les coulisses d'un exploit.

On le voit également passer du temps avec ses proches et d’autres joueurs de haut niveau avec qui il échange énormément, notamment stratégiquement. On croise notamment Mark Radoja, Sam Chartier ou encore Jason Koon.

Le film, dans lequel se mêlent images inédites et images d’ESPN, nous révèle tous les moments clés et émotions par lesquels passe Jacobson, même les plus tendus, comme lorsqu’il a frôlé l’élimination et qu’il ne lui restait que sept grosses blinds.

On découvre ensuite comment le Suédois a résisté grâce à des mains impressionnantes, comme ces tapis incroyables face à Will Tonking et Jorryt Van Hoof. « Je ne pensais pas beaucoup à l’argent », déclare-t-il alors que le documentaire aborde le heads-up final face à Felix Stephensen.

Pour découvrir la fin et le reste, visionnez ce documentaire exceptionnel ci-dessous :

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page