La Team Winamax : 34 membres et 13 ans d’histoire – Présentation

MEILLEURS SITES DE POKER

Avec le nouveau départ de l'un de ses membres de toujours, Michel Abecassis, ainsi que celui de Sylvain Loosli, la Team Winamax tourne une nouvelle page de son histoire. Retour sur 13 ans d'existence et tous les joueurs ayant porté les couleurs du W rouge.

En janvier 2015 la nouvelle tombait : Après 7 années de bons et loyaux services, Ludovic Lacay alias "Sir Cuts" décidait de quitter l'équipe pro de Winamax. Quatre ans plus tard c'était au tour de Michel Abecassis de s'en aller.

Malgré d'innombrables bons moments au sein d'une véritable famille, Lacay et Abecassis comme d'autres ont senti que le moment était venu de passer à autre chose, de voler vers de nouveaux horizons et projets. Outre une certaine lassitude qui semble finir par s'emparer de nombreux joueurs sur le circuit (que ce soit en termes de poker ou le fait d'être toujours par monts et par vaux), le Toulousain de 29 ans parlait d'ailleurs d'une "nouvelle aventure effrayante et excitante", et d'une "opportunité qui ne se refuse pas."

Sylvain Loosli, débauché en 2013 lorsqu'il venait d'atteindre la table finale du Main Event des World Series of Poker a lui aussi décidé de quitter l'équipe en septembre, afin notamment d'alléger son calendrier et de s'octroyer plus de liberté.

Avant eux c'était d'ailleurs un autre membre historique de la Team qui raccrochait les crampons en décembre de l'année précédente, Manuel Bevand.

S'il reste encore du beau monde dans l'équipe actuelle, beaucoup d'autres joueurs auront fait partie de cette incroyable aventure de l'équipe poker française la plus populaire depuis 2007.

Les anciens de la maison

Dès le commencement, sous l'impulsion du "professeur" Michel Abecassis, Winamax est rapidement parvenu à constituer une équipe saine, soudée et enthousiaste.

Ludovic Lacay dpart
Ludovic Lacay était des tous premiers à avoir rejoint l'aventure.

De cette équipe initiale, Lacay était le dernier à être encore là, et celui qui aura donc connu la plus longue longévité au sein de la Team.

Recruté à la même époque en septembre 2007, Arnaud Mattern ("FrenchKiss") sera resté très exactement deux ans, avant de rejoindre PokerStars puis de prendre du recul avec la célébrité. Même parcours pour Julien Brécard ("Yuestud"), ancien Team Manager, qui a lui aussi rejoint la salle concurrente en 2009 pour laquelle il fut coach et présentateur dans la Maison du Bluff.
Aurélien Guiglini ("Guignol") faisait lui aussi partie des employés de la salle (il était responsable des tournois Winamax en 2006, et aujourd'hui chef de projet) avant de rejoindre l'équipe en tant que joueur en septembre 2009.

Nicolas Levi ("Croc Monsieur") aura pour sa part annoncé son départ en octobre 2013. L'homme au chapeau co-dirige aujourd'hui le site communautaire Ranking Hero.

Anthony Roux ("xxTaLLxx") - retourné au cash game -, Guillaume De la Gorce ("Johny001") - qui s'est lancé dans l'immobilier - et l'ancienne actrice Alexia Portal ("Neechee Girl") ont quant à eux trois quitté l'équipe dès octobre 2010. De La Gorce et Portal auront ensuite un temps rejoint Full Tilt Poker. Maman de deux filles, Alexia a ensuite tenu pendant 3 ans un restaurant à Angoulême avec son mari.

Arrivée en 2008, la championne d'échecs Almira Skripchenko ("ChessBaby") aura choisi une nouvelle route début 2012 (et sera revenue à ses premiers amours) après avoir notamment été élue Joueuse de poker française de l'Année en 2009. Arrivé la même année, Manuel Bevand ("ManuB") aura donc quitté son costume de meilleur ambassadeur auprès de la communauté en décembre dernier.

Anciens membres Winamax
Davidi Kitai, le plus titré, entouré des anciens membres Alexia Portal, Anthony Roux et Guillaume De La Gorce.

Premier arrivé dans l'équipe avec Lacay et De La Gorce, Antony Lellouche ("AntonyL") aura porté les couleurs de Winamax jusqu'à la rentrée 2012, avant de se retirer du devant de la scène (tout en continuant de jouer en cash games - sa spécialité - et quelques tournois).

Seul membre de l'équipe qui aura été légèrement controversé (notamment de par son jeu et ses résultats), Eric Koskas ("Moumouth") n'aura lui fait qu'un court passage entre avril 2008 et décembre 2009, date à laquelle il aura rompu son contrat notamment pour mieux se consacrer à sa vie de famille et son activité dans la pharmacie.

Rapidement décrit comme un jeune prodige du poker, Tristan Clémençon ("SuperRoger47") aura pris tout le monde à contre-pied. Arrivé à l'été 2009, il aura finalement quitté la Team à la rentrée 2012, et même... le poker à seulement 23 ans, pour se consacrer à un nouveau projet dans la restauration ambulante (La Brigade) à Paris.

Citons enfin Marc Inizan ("LocSta"), arrivé en octobre 2010, et ne faisant plus partie de l'équipe depuis quelque temps, ou encore les anciens vainqueurs de la Top Shark Academy en 2013, 2015 et 2016 Yann Del Rey ("DaProd"), Adrien Guyon ("Shakkkiraa") et Florian Decamps ("Tm4betlight"), que l'on aura vus arborer le logo W pendant un an.
Après 4 ans sous la bannière rouge (de 2012 à 2016), l'ancien Top Shark Ludovic Riehl ("Mikedou") a lui aussi quitté la Team Pro.

Le cas Vikash Dhorasoo est un peu à part. Arrivé au printemps 2009, il aura quitté la Team en décembre 2011, avant d'en rester ambassadeur.

Une nouvelle génération

Après le départ donc également du légendaire Michel Abecassis ("MIK.22") en février 2019, reparti vers l'un de ses premiers amours (le bridge), ils sont aujourd'hui 15 à porter le célèbre W rouge.

Patrick Bruel ("P14B") est bien sûr toujours là. Bruel faisait d'ailleurs partie des actionnaires à l'origine du lancement de Winamax Poker sur le marché, sur le terreau de la société anglaise du même nom à l'origine fondée en 1999 (qui proposait un "jeu de l'entraîneur"), et de la communauté Wam-Poker créée en 2006 avec Abecassis.

adrien guyon
Adrien Guyon, vainqueur 2015 de la Top Shark Academy.

En plus de son dernier mentor historique, le Belge Davidi Kitai ("KitBul") arrivé au printemps 2008 reste donc aujourd'hui le principal fer de lance de l'équipe (et le plus titré avec 3 bracelets WSOP et un titre sur chacun des deux autres circuits majeurs, EPT et WPT).

Des recrues de 2012, l'ancien rappeur du groupe NTM Bruno Lopes ("Kool Shen") a bien sûr lui aussi toujours la cote (récemment à l'honneur de la série "Dans la tête d'un pro"), grand passionné de poker toujours en quête de progression. Gaëlle Baumann ("O RLY") a quant à elle repris sa carrière en tournois live après la naissance de son premier enfant dont le père est son compagnon Kevin Noblat alias "Harper", reporter de l'équipe.

Guillaume Diaz ("volatile38"), vainqueur de la Top Shark Academy en 2014, fait aujourd'hui partie des meubles et des membres d'expérience.

Car l'équipe Winamax aura continué de bien évoluer depuis, avec de nouvelles arrivées associant talent, jeunesse et renommée.

La nouvelle génération est aujourd'hui constituée de Pierre Calamusa ("LeVietf0u") arrivé en 2015, ainsi que de Romain Lewis ("rLewis") et Ivan Deyra ("ValueMerguez") arrivés en 2017. Sans oublier bien sûr le Top Shark 2018 Adrien Delmas ("Ragnarok235"), et l'incroyable double vainqueur de cette même compétition en 2017 et 2019, Aladin Reskallah ("Tm4betlight").
Début 2020 c'est Léo Lombardozzi ("Ya 2 ecoles") qui remportait le concours et intégrait la Team.

L'équipe s'est également encore plus ouverte à l'international, et désormais on ne parle plus seulement français dans ses rangs !
Le partage des liquidités et la réunification des joueurs de poker en ligne entre la France, l'Italie, l'Espagne et le Portugal a ainsi permis à la salle de débaucher Mustapha Kanit ("lasagnaaammm") et Adrian Mateos ("Amadi_17") en 2017, puis Leo Margets et João Vieira ("Naza114") en 2018, excusez du peu !

Témoin les deux bracelets WSOP décrochés en 2019 par Deyra et Vieira, l'avenir de la Team Winamax, malgré de grosses pages de tournées, a donc assurément toujours de beaux jours devant elle.

Palmarès sélectif de la Team Winamax :

(au 06/08/19)

  • 5 bracelets WSOP (Davidi Kitai 200820132014 ; João Vieira 2019 ; Ivan Deyra 2019)
  • 3 titres EPT (Arnaud Mattern - Prague 2007 ; Davidi Kitai - Berlin 2012 ; Ludovic Lacay - San Remo 2012)
  • 1 titre WPT (Davidi Kitai - Celebrity Invitational L.A. Poker Classic 2011)
  • 279 places payées WSOP, pour 37 tables finales
  • 129 places payées EPT, pour 20 tables finales
  • 37 places payées WPT, pour 10 tables finales

Commenter sur ce sujet

Votre message est en attente d'approbation