Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
Expired
header-bg

Pourquoi les hommes d’affaires les plus riches sont-ils obsédés par le poker high-stakes ?

Depuis l'apparition des parties de poker high-stakes, de riches hommes d'affaires y ont vu une chance de se confronter aux meilleurs joueurs du monde. Avec ces derniers pour essayer de mieux les dépouiller.

Ces parties profitent donc indéniablement aux joueurs professionnels, alors pourquoi ces hommes d'affaires, qui sont parmi les plus riches et les plus intelligents du monde, continuent-ils de se lancer dans le poker high-stakes ?

Des parties légendaires entre Andy Beal, le banquier texan, et la « Corporation » aux parties où Guy Laliberté perd des millions, ces amateurs fortunés ne peuvent résister à l'envie de se confronter aux tout meilleurs joueurs du monde.

Un million de dollars ? « Pas grand chose » pour Paul Newey

Paul Newey, homme d'affaires britannique, a participé aux plus grands tournois du monde, de Macao à Las Vegas. Il n'a pas beaucoup hésité avant de payer 1 million de dollars pour participer en 2012 au plus gros tournoi de l'histoire aux WSOP.

Newey est le fondateur de l'entreprise de consolidation de dette Ocean Finance, qu'il a ensuite vendue. On estime sa fortune à près de 220 millions de livres.

Paul Newey 3
Newey jouera la deuxième édition du Big One for One Drop en 2014.
 

« J'imagine qu'un million de dollars n'est une somme anodine pour personne, mais pour être honnête, ça ne représente pas grand chose pour moi. » a-t-il confié à PokerListings lors du High Roller à 25.000$ du PCA ce mois-ci.

« Cela ne me fait rien de mettre autant dans un buy-in. Plus le buy-in est élevé, plus tu dois te prouver à toi-même que ça en valait la peine. Et puis le fait de jouer contre les meilleurs rend les choses encore plus excitantes. »

En janvier 2013, Newey s'y reprenait à deux fois lors du Super High Roller à 100.000$, et terminait finalement tout proche des places payées lors du Main Event du PCA.

« Cela ne fait que deux ans et demi que je joue au poker, donc je n'ai pas encore assez d'expérience, c'est clair. »

Et selon lui, la meilleure façon d'acquérir cette expérience, c'est de jouer contre les meilleurs joueurs du monde :

« Je crois que je progresse. Ça va prendre du temps, mais je crois que l'argent que j'ai investi a servi à quelque chose. »

Une phrase qui pouvait surprendre étant donné que Newey avait dépensé plus de 1,3 million de dollars en buy-in et que, d'après sa page sur Hendon Mob, ses gains ne s’élevaient alors qu'à... 4.400$.
(Il s'est bien rattrapé depuis comme vous pouvez le constater, dépassant les 5 millions de gains).

Esfandiari relève le défi et gagne gros

Antonio Esfandiari, est celui qui avait remporté le plus gros chèque de l'histoire du poker à l'été 2012 en remportant le Big One for One Drop et les 18,3 millions de dollars qui allaient avec.

Newey était l'un des amateurs qui avaient payé de leur poche le buy-in à 7 chiffres, et c'est uniquement grâce à la présence de joueurs comme eux qu'Esfandiari a décidé d'y participer.

IMG73
Esfandiari pourrait tout autant étreindre Paul Newey.
 

« Pour moi c'était crucial qu'il y ait des amateurs qui participent à un tournoi comme le Big One for One Drop, je ne vois pas l'intérêt de payer un buy-in à un million de dollars si c'est pour jouer contre des pros, » déclarait Esfandiari à PokerListings.

« Mais il ne faut pas les sous-estimer. Ces mecs-là ont réussi à devenir très riches, et ils sont souvent bien meilleurs qu'on ne le dit. »

David Einhorn par exemple, spécialiste des fonds d'investissement, avait terminé 3ème du Big One for One Drop. Quant au milliardaire canadien Guy Laliberté, à qui on doit l'idée du Big One for One Drop, il a terminé 5ème pour 1,8 millions de dollars.

Et si Esfandiari concède volontiers qu'il y a effectivement beaucoup de chances pour que les amateurs sortent perdants de ce genre de parties, il n'y a par contre aucune garantie que les professionnels s'imposeront.

« Ces gens-là sont parfaitement conscients de la part de chance qui entre en jeu au poker, alors si l'argent n'est qu'un détail pour eux, pourquoi pas défier les meilleurs, en effet », ajoute Esfandiari en conclusion.

Autres articles

PokerListings Operator Awards – Les Vainqueurs 2021

Depuis 2020, nous avons récompensé les meilleurs opérateurs et innovateurs du monde du poker avec nos Pokerlistings Operator Awards. Chaque année les opérateurs sont nominés et récompensés au sein de…

January 11, 2022 | Elena D'Angelo
Pokerstars sort de sa hotte un festival de Noël démarrant le 25 décembre !

Plus de 10 000 000 d’euros sont garantis pour un festival Winter Series qui va durer jusqu’au 16 janvier 2022. Dès le jour de Noël, au pied du sapin, Pokerstars…

December 24, 2021 | PokerListings
Winamax Series
Démarrer 2022 en fête avec les Winamax Series !

Arriba, Arriba ! Les célèbres Winamax Series reviennent sur un ton festif du dimanche 2 janvier au jeudi 13 janvier 2022 !  Aux couleurs latines, la fiesta poker promet 24 000 000…

December 20, 2021 | PokerListings
Des prix en cash pour les fêtes sur Partypoker.fr

Pendant 10 jours pour Noël, Partypoker invite ses joueurs francophones à gagner des prix en cash. En effet du 16 au 25 décembre, Partypoker met en place sa Winter Wheel…

December 15, 2021 | PokerListings
Main Event des WSOPE remporté par un joueur local, commercial automobile

Le trophée reste au pays, pour le plus grand field jamais enregistré au WSOPE Main Event. Josef Gulas Jr, un commercial automobile hongrois, ramena le trophée à la maison ce…

December 11, 2021 | PokerListings
Unibet DeepStack Open arrive à grands pas à la Grande Motte

La ceinture du vainqueur du Main Event sera gravée de son nom Du 14 au 19 décembre 2021 se tiendra une des étapes phares du Unibet DeepStackOpen et qui plus…

December 7, 2021 | PokerListings
Un joueur pro des WSOP révèle combien il gagne réellement

Les célébrités du circuit aiment toujours parler de victoires, de grands titres et de succès. Le prix à payer pour ces gains et titres, toutefois, reste souvent inconnu du public.…

December 4, 2021 | PokerListings
Le vainqueur du Main Event des WSOP 2021 échappe à l’imposition

Comme l’écrivait Benjamin Franklin « En ce monde, rien n’est certain, à part la mort et les impôts » Pas d’imposition pour Koray Aldemir Le champion du Main Event des World Series of…

December 2, 2021 | PokerListings
Plus d'actualités poker

Commenter sur ce sujet

Votre message est en attente d'approbation