Le Festival de la Science de Manchester se penche sur les jeux d’argent

Manchester Science Festival 2016

En octobre dernier, dans le cadre du Festival de la Science de Manchester, le casino 235 de la ville a proposé à ses clients une soirée consacrée aux probabilités, aux statistiques, à la psychologie et à la science, sur le thème : Comment gagner aux jeux d’argent ?

Trois conférenciers de renom ont ainsi tour à tour exposé les résultats de leurs recherches dans le domaine des jeux d’argent.

Le Dr. Nichola Ray tout d'abord, chercheuse et neuro-scientifique du Département de Psychologie de l’Université de Manchester, a emmené le public dans l’esprit des joueurs, pour découvrir les conséquences émotionnelles des jeux d’argent. Elle a ainsi décrit les zones spécifiques du cerveau qui créent ces pulsions incontrôlables dont souffrent les personnes dépendantes au jeu. Ce qui est intéressant, c’est que le cerveau réagit plus positivement au fait de perdre qu’au fait de gagner : c’est ce qu’elle surnomme le « phénomène de quasi victoire/gain » (Near win phenomenon). Elle explique ainsi comment le processus d’excitation des régions d’anticipation du cerveau pendant les paris/jeux supplante la déception ultérieure provoquée par la perte/l’absence de gain.

Le Dr. Ray a également décrit la « Récompense à ratio variable » (Variable Ratio Reward) qui suscite l’addiction parmi les joueurs, parce que le cerveau est émoustillé par l’absence de toute prédiction possible dans le jeu. En conséquence, la libération d’adrénaline dupe le cerveau et lui fait croire qu’il apprécie l’expérience de jeu, même s’il est en train de perdre !

Le second intervenant était le Dr. Paul Seager, maître de conférences à l’Université de Central Lancashire et joueur de poker occasionnel. Il a notamment travaillé à améliorer la précision des détecteurs de mensonges.

Dr Paul Seager
Le Docteur Paul Seager

C’est donc tout naturellement que sa présentation portait sur la manière de décrypter le bluff ou les tentatives destinées à induire un joueur en erreur lors de parties de poker. Seager décrit un processus, qu’il appelle « Jeu de collecte d’informations » (game of information gathering), parce qu’il a remarqué que les joueurs se concentraient uniquement sur le ou les deux adversaire(s) qu’ils jugeaient les plus dangereux, alors que c’est loin d’être suffisant !

Les joueurs piégés par leur cerveau

Le point essentiel de son discours est que l’on ne doit jamais se fier au visage d’un adversaire à la recherche de signes de tromperie, parce que le visage est la partie du corps la plus simple à contrôler pour masquer ses émotions. Il vaut mieux se concentrer sur le langage non-verbal, celui du corps, à la recherche de « micro-expressions » ou de gestes qui trahiront le vrai caractère du joueur. Mais pour cela, il faut être patient et savoir observer.
Il a ensuite balayé un certain nombre de mythes liés à certains gestes : ainsi le tremblement des mains d’un joueur au moment de poser des cartes ne serait pas un signe de nervosité mais d’excitation dû à la bonne main qu’il détient !

Enfin, la soirée s’est achevée avec l’intervention de la mathématicienne Katie Steckles , concernant plutôt les joueurs de casino.
Elle a réfuté ce qu’elle appelle « L’idée fausse du joueur » (Gambler’s Fallacy), qui pense pouvoir prévoir et contrôler le résultat d’une roulette. Steckles a ainsi expliqué que la roulette serait toujours gagnante et qu’en combinant les probabilités et les astuces utilisées par les employés des casinos, il était impossible que l’esprit humain puisse se montrer plus rusé que la table de jeu. En effet, comme les jeux de roulette sont dotés d’un zéro vert (voire aussi d’un double zéro vert pour la roulette américaine), le joueur a toujours moins d’une chance sur deux d’atterrir sur le rouge ou sur le noir. Ce qui explique pourquoi les établissements de jeu peuvent distribuer de telles sommes aux joueurs : ils sont toujours gagnants, quel que soit le cas de figure !


Cette soirée sur la Science du jeu aura donc été très instructive pour les clients et les joueurs : Correction de certaines idées fausses, démontage de mythes courants et explications captivantes et accessibles à tous de faits scientifiques…
L'histoire ne dit pas en revanche ce qu’en ont pensé le directeur et les employés du casino.


Voir le site du festival :
http://www.manchestersciencefestival.com

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire