Xuan Liu : « Le poker est un véritable phénomène en Chine. »

Xuan Liu easy game
Xuan Liu

Le poker n’est certainement pas la première chose à laquelle on pense lorsqu’on parle de la Chine. Pourtant, cela pourrait bientôt changer.

En fait, le poker est un véritable phénomène en Chine” explique Xuan Liu qui a d’ailleurs participé au WPT China en novembre dernier.

Le tournoi était organisé sur l’île de Hainan, que l’on décrit souvent comme le Hawaii chinois. Cette petite île tropicale s’étend sur près de 2 000 km² et compte 685 408 habitants. C’est aussi là que sont organisés les plus grands tournois de poker du pays.
Et si la popularité du poker en Chine ne cesse de grandir, sa légalité reste cependant incertaine.

C’est très compliqué à cause du gouvernement. Si le fils d’un politicien décide qu’il aime le poker, ils vont le légaliser et s’arranger pour qu’il fasse du profit. Mais il faut être prudent dès qu’il s’agit de poker, un peu comme aux Etats-Unis.

Liu, qui est née en Chine mais a grandi au Canada et habite aujourd’hui à Toronto, garde des liens très forts avec son pays d’origine et parle parfaitement le mandarin.

C’est pour cela que Ourgame, un fournisseur de services de divertissement chinois, a choisi d’inviter Liu à participer au WPT Sanya.

Xuan Liu 2
Liu voit beaucoup plus de femmes jouer au poker en Chine qu'à Las Vegas.

Elle qui avait participé à des cash games à Macao il y a quelques années, a été très surprise de l’évolution du poker dans la région.

Aux WSOP, les sponsors sont Natural Light, NetTeller ou GPI. En Chine, ils avaient de très gros sponsors comme iRobot et Red Bull. Cela a fait forte impression, beaucoup de gens sont venus.


La culture chinoise du jeu encourage les joueuses

Et ce n’est pas tout : Liu a également été surprise du niveau du tournoi, compte tenu du développement encore récent du poker.

Ils sont bien meilleurs qu’à l’époque où je jouais à Macao, en 2009. Maintenant, tout le monde essaye de bien jouer, les joueurs participent à des forums, tout ça. On peut dire que la Chine aime le poker, et 1 milliard de gens, c’est énorme.

Il y a autre chose qui a sauté aux yeux de Xuan à Sanya : le nombre de joueuses présentes. Liu, qui a atteint la table finale du PCA 2012, de l’EPT7 à San Remo et de l’APPT7 à Seoul, a l’habitude d’être l’une des seules femmes du tournoi, et souvent la dernière en course.

Ce n’était cependant pas le cas en Chine.

Sans parler des jeux d’argent, les jeux de stratégie sont mieux acceptés en Chine et les filles commes les garçons sont encouragés à y jouer lorsqu’ils sont enfants.

Quand j’étais petite, on m’a appris à jouer aux cartes, aux échecs et au jeu de go. Les parents insistent là-dessus parce qu’ils se rendent compte que c’est très précieux pour le développement des enfants.

Il y avait énormément de femmes au tournoi. Le chip leader était une jeune fille toute mignonne qui vient de terminer sa Licence.

Aux WSOP, il doit y avoir à peu près 5% de femmes. Là, c’était plutôt entre 10 et 20%.


Un modèle pour la nouvelle génération de joueuses chinoises

Et avec autant de nouvelles joueuses de poker en Chine, Liu a conscience que son succès fait d’elle un modèle pour beaucoup d’entre elles.

J’aime être proche de mes fans pour qu’ils me voient comme un modèle. Même si j’ai encore du mal à me faire à l’idée que je gagne ma vie en jouant à un jeu et que j’ai des fans. Mais c’est le cas, alors autant l’accepter. Pour moi, communiquer avec les fans n’est pas du travail.

Xuan Liu4
Xuan Liu a récemment signé un contrat avec 888poker.

Et la motivation de Liu augmente en même temps que ses fans et sa notoriété.

Je suis extrêmement motivée cette année, je joue bien et je veux faire de mon mieux pour bien représenter mes sponsors.

Mais ce n’est pas la seule chose qui a permis à Liu d’améliorer sa motivation et son endurance (elle a participé à près de 37 events des WSOP cet été !), elle a également le même secret que beaucoup de joueurs : le sport.

Je n’ai jamais été aussi en forme. Je fais du sport presque tous les jours, jamais moins de quatre fois par semaine. Je suis très heureuse. Je me lève en pleine forme tous les matins, prête à jouer au poker.

Et l’optimisme de Liu ne se limite pas à cet été, elle vise le bonheur à long terme.

Je n’ai pas besoin de gagner des millions, je veux juste être contente de ce que je fais. Être heureuse, pas triste. Je ne veux pas que l’argent me change et devenir une personne horrible. Je veux aussi être bien entourée.


Un mini-documentaire sur Xuan Liu tourné à Toronto

PokerListings a rendu visite à Xuan Liu chez elle, à Toronto, pour le dernier épisode de notre série de mini-documentaires Easy Game. Vous pouvez retrouver la vidéo (en anglais) ci-dessous :

 

Derniers Blog Posts »