Peter Eastgate : « Je pense que je ne serai plus jamais pro. »

Peter Eastgate
Peter Eastgate : un ancien champion du monde volontairement retombé dans l'anonymat.

Il y a huit ans, Peter Eastgate battait Ivan Demidov pour remporter le Main Event des WSOP 2008 et 9,1 millions de dollars.

L’année suivante, le Danois parcourait le monde de tournoi en tournoi sous les couleurs de PokerStars.

Jusqu’à 2010, lorsqu’il a annoncé sa retraite, à l’âge très avancé... de 24 ans.
Depuis, il a participé à quelques tournois mais s’est globalement tenu loin du monde du poker.


Le Main Event 2015 sur un coup de tête

À 29 ans, Eastgate est arrivé sans prévenir au Main Event des WSOP 2015 et s’est fondu dans la masse.

Il s’est montré très honnête lorsque nous lui avons posé quelques questions sur sa vie depuis 5 ans.

« Désolé de vous décevoir, mais la vérité c’est que je n’ai pas fait grand-chose », nous a-t-il annoncé en riant. »

Peter Eastgate 2008
Peter Eastgate lors de sa victoire en 2008.

Eastgate habite aujourd’hui à Londres et ne joue presque plus au poker. Il s’est inscrit au Main Event car il était de passage à Las Vegas avec sa petite-amie.

C’est le genre de chose qu’on peut se permettre lorsqu’on a remporté 9,1 millions en un seul tournoi.

« Je n’avais pas du tout prévu de participer au Main Event, mais je me suis inscrit à la dernière minute. J’en profite, je m’amuse » nous confiait-il.

Un statut de Champion du monde à défendre

On a souvent débattu du rôle du vainqueur du Main Event des WSOP. Notamment lorsque Joe Hachem, lui-même ancien tenant du titre, a accusé Jamie Gold et Jerry Yang de « détruire l’héritage du poker » dans une interview l’année dernière.

Eastgate, qui a pratiquement disparu du circuit depuis 5 ans (et il n'est pas le seul), ne pense pas que le champion du monde doive quoi que ce soit à la « communauté ».

« On ne peut pas dire que j’aie vraiment participé à la promotion du poker, donc je ne peux pas vraiment dire le contraire.

Chacun fait ce qu’il veut, ce n’est pas parce que tu as remporté le Main Event que tu dois continuer à jouer. Tu peux arrêter le poker si ça te chante, il n’y a pas de contrat ni quoi que ce soit. »

Et si Eastgate aura toujours une affection particulière pour le Main Event, pas la peine d’espérer le voir jouer à plein temps dans un futur proche.

eastgates banner 30944
La bannière de Peter Eastgate qui trône au Rio.

« Je pense que je ne serai plus jamais pro. Une fois que tu as abandonné pendant quelques années, difficile de s’y remettre. La compétition est bien plus féroce aujourd’hui. »

Pas convaincu qu’il pourrait devenir pro aujourd’hui

Eastgate admet sans problème que s’il avait 10 ans de plus, il aurait probablement eu beaucoup plus de mal à devenir joueur professionnel.

« Je ne suis pas si bon que ça, comparé aux joueurs qu’on voit aujourd’hui. »

Le monde du poker a énormément changé depuis la victoire de Eastgate en 2008, notamment cette année puisque les WSOP ont décidé de répartir encore plus le prizepool.

Cela signifie que 1000 joueurs sont payés, plus que jamais auparavant, mais aussi qu’il sera très difficile de remporter une somme proche des 9,1 millions remportés par Eastage à l’époque.
Terminé aussi la garantie des 10 millions décrochée par Martin Jacobson l'an dernier.

Lorsqu’on lui pose la question, Eastgate hausse les épaules :

« Je préfère quand il y a plus de différences, mais je suis sûr que tous les participants à la table finale seront heureux de gagner 7,6 millions s'ils vont au bout. »

Peu de chances donc au final pour qu'on revoit souvent Eastgate aux WSOP, mais qui sait, il ne sera peut-être pas toujours insensible à l’appel du prizepool et de l’adrénaline.